David Glaude accueille Sam Dexter au marbre après que ce dernier eut donné les devants aux Aigles en claquant un circuit de deux points en deuxième manche.

Début de mécontentement chez les Capitales, qui s'inclinent 4-2 contre les Aigles

Plus que le résultat, c’est l’attitude des joueurs des Capitales qui a dérangé le gérant dans la défaite de 4-2 face aux Aigles de Trois-Rivières, mardi soir, à Québec.

«Quand ça s’est mis à aller mal tôt dans le match, on a vu des faces longues et des gestes de mécontentement. Oui, je veux que les gars soient mécontents quand on perd, mais je ne veux pas le voir physiquement», a affirmé Patrick Scalabrini, après avoir servi un petit discours bien senti à ses protégés, une fois rentrés au vestiaire.

C’est que pas mal toute la soirée, les Aigles (15-14) ont eu le dessus sur les Capitales (18-12). Québec avait pourtant envoyé son meilleur lanceur partant pour amorcer la série de trois affrontements. Mais Ryan Searle (4-2) n’était pas à son mieux. Même si le gros artilleur a plongé de tous ses 250 livres pour capter un amorti raté de Sam Dexter en quatrième. Ce même Dexter à qui il avait accordé un circuit de deux points en deuxième manche.

Même que Searle a offert sa pire sortie depuis son arrivée avec les Capitales, soit quatre points mérités en cinq manches sur 104 lancers. Sa moyenne de points mérités, encore excellente, a néanmoins bondi de 1,39 à 2,17.

«Ce n’était rien de dramatique, mais quand un gars ne fait pas le travail, je veux que les autres aient la fierté de le relever et de le faire à sa place. Et là, on s’est éloigné un peu de cet esprit d’équipe qu’on a toujours aimé instauré avec les Capitales», a souligné l’instructeur-chef.

Les frappeurs des Aigles se sont montrés très patients à l’endroit de Searle, qui ne s’entendait pas avec l’arbitre au marbre Mayhue Edwards sur la zone des prises. «Searle est plus sharp que ça d’habitude, alors nos gars ont travaillé sur de longues apparitions et ça nous a donné des bons comptes», a analysé de son côté le gérant des vainqueurs, T.J. Stanton.

Partant de Trois-Rivières, Kevin McNorton (4-1, 2,65) a pour sa part été presque sans reproche durant sept manches et un tiers, n’accordant que deux points mérités et quelques rares frappes au champ extérieur.

Des huées pour Vitters

De fait, les Capitales poursuivent leur traversée du désert offensif. Jordan Serena passait entre autres un cinquième match d’affilée sans cogner le moindre coup sûr. Quant à l’ancien des ligues majeures Josh Vitters, hué à sa première présence après un retrait sur élan pour clore la deuxième manche, il a mis fin à une vilaine séquence de 0 en 14 à l’aide d’un faible ballon à l’entre-champ en neuvième manche.

Lachlan Fontaine, un autre qui en arrache au bâton, a cédé sa place en neuvième au nouveau (re) venu Philippe Craig-St-Louis, qui a toutefois été retiré sur élan au troisième tir après avoir regardé passer deux prises. James McOwen et Adam Ehrlich ont produit les points pour Québec.

La majorité de l’attaque trifluvienne est venue des trois derniers frappeurs du rôle, soit David Glaude, Anthony Hermelyn et Dexter, auteurs de deux coups sûrs chacun. À trois, ils ont marqué quatre points et en ont produit trois. Alberth Martinez a produit l’autre.

NOTES : L’assistance était de 1919 spectateurs... Mercredi, les lanceurs partants seront Lazaro Blanco (2-1, 3,29) pour Québec et Ethan Elias (2-3, 3,78) pour Trois-Rivières... Quand Craig-St-Louis rentrera à Gatineau après trois matchs, un voltigeur issu de l’Université de Hartford, Nick Campana, joindra les rangs des Capitales à compter de vendredi, pour la série au New Jersey... Le deuxième enfant de Kalian Sams est né mardi, une fille. Le musculeux cogneur sera de retour à Québec lundi... Blessé au muscle ischio-jambier de la cuisse gauche samedi, Edgar Lebron dit s’être senti «comme si quelqu’un m’avait poignardé». Le voltigeur des Capitales partira vendredi pour aller guérir à la maison, à New York. Son absence devrait durer de quatre à six semaines.

LIRE AUSSI : L'ANNULATION DES MATCHS CONTRE LES DOMINICAINS FAIT JASER