James McOwen a trottiné plusieurs fois sur les sentiers, lui qui a connu un match de quatre coups sûrs en cinq présences et trois points produits.

Capitales 4/Boulders 5: Coulés par la longue balle

Comme l’a fait Patrick Scalabrini pendant quelques jours avant d’obtenir samedi la 500e victoire de sa carrière, Karl Gélinas devra patienter encore un peu avant d’atteindre le cap de la centaine comme lanceur professionnel.

Alors que le droitier était à la recherche de sa 100e victoire, les Capitales ont encaissé une défaite de 5-4 contre les Boulders de Rockland, dimanche à Pomona, s’inclinant trois fois dans cette longue série de quatre matchs.

Gélinas (6-5) tirait de l’arrière 3-2 en milieu de sixième manche lorsqu’un délai de pluie d’une heure l’a empêché de revenir au monticule à la reprise du jeu. Il n’avait alors aucune chance d’atteindre le plateau symbolique des 100 victoires. Il avait aussi raté ses deux précédentes occasions de le faire, plus tôt ce mois-ci. Le grand droitier a encaissé une troisième défaite à ses trois derniers départs.

«La sortie de Karl était belle à voir. À part quelques erreurs, il était en plein contrôle, c’est rassurant pour la suite. Mais encore une fois, on a gaspillé beaucoup trop de chances. Ils [les Boulders] nous donnaient des points, mais on refusait de les prendre», a noté le gérant, rejoint en milieu de soirée avant de rentrer en ville.

Tout un match de McOwen

Équipe redoutable au bâton, les Boulders ont tonné quatre fois dans ce match, récoltant tous leurs points à l’aide de circuits. En avance 1-0 à ce moment, Gélinas en a cédé deux à Matt Dacey et Conor Biefeldt, en troisième, pour se retrouver en déficit de 3-1. Et dès le retour sur le terrain, en fin de sixième, le releveur Andrew Elliott était accueilli par une longue balle de Marcus Nidiffer, une claque qui portait la marque à 4-2. Biefeldt en a ajouté un autre, en huitième, qui allait faire la différence puisque James McOwen a réduit l’écart à 5-4 avant le dernier retrait. McOwen a connu tout un match avec quatre coups sûrs en cinq présences et trois points produits. Il a poussé sept coéquipiers au marbre à ses quatre derniers matchs.

«McOwen a eu une très bonne série, mais nos réservistes n’ont pas fait le travail. Et c’est peut-être de notre faute, car ils ne devraient pas jouer autant, mais on n’a pas le choix. Pour ce qui de l’autre bord, ce sont des frappeurs de circuits et ils te font payer la moindre erreur», a ajouté Scalabrini.

Les Capitales bouclent cette semaine sur la route avec une fiche déficitaire de 2-5. Ils occupent toujours le deuxième rang de la Ligue Can-Am, mais ils ont reculé à six matchs des Miners de Sussex County, invaincus à leurs sept derniers matchs. Les Capitales devront profiter de leur court passage de trois jours à domicile contre Ottawa à compter de lundi parce qu’ils reprendront la route pour y affronter les Miners à quatre reprises par la suite.

NOTES : Incommodé par une blessure à une jambe, le receveur Adam Ehrlich pourrait se retrouver sur la liste des blessés, lundi… Dans le cadre de leur 20e anniversaire, les Capitales rendront hommage à trois membres fondateurs de l’équipe, lundi, soit Miles Wolff, Jean-François Côté et André Lachance… À son premier départ au Mexique, vendredi, Arik Sikula a encaissé un revers de 5-4 contre le Yucatan. Il a lancé 4,2 manches, accordant cinq points et neuf coups sûrs. Son équipe de Saltillo traîne en dernière position du classement de la seconde moitié de saison. Son opposant était l’ancien des majeures, Carlos Zambrano… Le lanceur canadien J.P. Stevenson affrontera les Champions, lundi, à la place de Juan Benitez, trop généreux en buts sur balles pour obtenir le départ.