David Richardson a bien entamé le match, mais il a accordé trois coups sûrs en cinquième manche.

Capitales 3/Jackals 4: un voyage en dents de scie pour Québec

Les Capitales avaient commencé en lion leur série de quatre matchs contre les Jackals du New Jersey. Mais le vent a tourné alors que les hommes de Patrick Scalabrini se sont inclinés 4-3 dimanche, affichant un dossier de 2 victoires et 2 défaites durant ce séjour à l’étranger.

Bien qu’il soit en partie satisfait de la fiche de sa formation lors de ce voyage, Patrick Scalabrini aurait espéré un meilleur résultat, alors que son équipe «a été dans le coup» durant toute la partie de dimanche.

«Quand tu es sur la route, tu es satisfait d’avoir une fiche de ,500, mais il faut que tu saches gagner tes séries à la maison. Mais depuis le début de la saison, on ne fait ni l’un ni l’autre. On était pourtant confiants de gagner cette série après avoir remporté les deux matchs de vendredi», explique-t-il.

Si les Capitales ont réussi à museler l’attaque des Jackals durant les trois premières manches, ne leur accordant qu’un seul point (marqué par Nelson Ward), les choses se sont toutefois corsées en cinquième manche.

À son troisième départ de la saison, le lanceur partant David Richardson (0-2) a bien entamé le match, mais il a accordé trois coups sûrs en cinquième manche, permettant au New Jersey d’inscrire deux points (Matos, Ward) portant la marque à 3-2. 

Richardson a été sur le monticule durant cinq manches et deux tiers, avant d’être remplacé par Vladimir Garcia. Le Cubain n’aura pas aidé la cause des Capitales, lui qui a accordé un point en deux tiers de manche. C’est Seth Davis et Jonathan De Marte qui ont pris successivement la relève sur la butte pour terminer la partie.

Sans être encore à son maximum, Richardson donne des signes encourageants quant à sa remise en forme.

«Il a été très solide, mais il a manqué de jus. C’est un gars qu’on apprécie beaucoup, on est confiants qu’il va beaucoup nous apporter en deuxième moitié de saison», ajoute Scalabrini.

Les Capitales ont été les premiers à s’inscrire au pointage durant cette rencontre, alors que David Salgueiro a marqué en début de première manche à la suite d’un simple cogné par Stayler Hernandez. En troisième, les Capitales ont nivelé la marque lorsque Rian Kiniry a frappé un ballon-sacrifice qui a poussé Brandon Fisher jusqu’au marbre. 

Loin de s’avouer vaincus, les Capitales ont trouvé le moyen de revenir dans le match en sixième, alors que Yordan Manduley a frappé un simple qui a permis à T.J. White de créer l’égalité.

Mais les Jackals sont venus gâcher la tentative de retour de la troupe de Patrick Scalabrini en septième, alors que Jason Agresti marquait le point de la victoire. 

Les Capitales se dirigeront maintenant du côté de Trois-Rivières, où ils ont rendez-vous les Aigles pour une série de trois matchs. 

Rédemption pour Salgueiro

David Salgueiro n’était pas dans les bonnes grâces de Patrick Scalabrini à la suite de la défaite de samedi. Le gérant des Capitales l’avait retiré du match après que Salgueiro ait eu la mauvaise idée de voler le marbre, alors que les buts étaient remplis sans aucun retrait pour Québec.

Sans être explosif durant le match de dimanche après-midi, le voltigeur a su être efficace. En plus de marquer le premier point des siens, il a frappé trois coups sûrs durant la partie.

«Il a bien répondu avec de bonnes apparitions au bâton, on sentait qu’il voulait faire oublier sa soirée difficile de la veille», ajoute Scalabrini.

Kalian Sams avec les Miners

Libéré par son équipe de la Ligue Atlantic il y a une semaine, l’ancien cogneur étoile des Capitales, Kalian Sams s’est trouvé du boulot dans la Ligue Can-Am. 

Alors qu’on pouvait croire à un retour avec les Capitales, c’est plutôt avec les Miners du Sussex qu’évoluera Sams pour le reste de la saison. 

Patrick Scalabrini avait indiqué au Soleil qu’il n’avait pas l’intention de rapatrier son ancien joueur, et ce malgré les problèmes offensifs qu’éprouve sa formation depuis le début de la saison.

Malgré tout, le gérant des Capitales estime que son ancien joueur a le potentiel d’aider grandement la formation de Sussex.

«Sams voulait continuer à jouer de ce côté-ci (ligue Can-Am), les Miners étaient la seule équipe qui pouvait lui offrir cette opportunité. On connaît Kalian, il peut être un des meneurs de la ligue quand il est en forme et qu’il est bien dans son cœur et sa tête», résume Patrick Scalabrini.