Le releveur Dustin Molleken, rentré des Jeux panaméricains avec une médaille d’argent canadienne il y a une semaine, a produit un point en début de huitième, grâce à un simple.

Capitales 3 / Boulders 1 : encore «une mini-chance»

En battant les Boulders 3-1 dimanche soir, à Rockland, les Capitales de Québec ont préservé leur dernière lueur d’espoir en vue d’une participation aux séries. Mais ça reste très faible, de moins en moins probable.

«Comme on dirait au hockey, c’était un match de quatre points!» a illustré le gérant Patrick Scalabrini, joint au téléphone dans l’autocar qui ramenait l’équipe à Québec dans la nuit.

«On est tous conscients que ça va prendre un miracle pour accéder aux séries, mais on essaie de gagner chaque jour. Ce sera très, très, très difficile et tout le monde est au courant. Mais au moins, avec cette victoire, on s’est gardé une mini-chance.»

Avec encore 20 rencontres au calendrier, les Capitales (29-46) traînent toujours à sept matchs des Boulders (36-39) et de la dernière place en ronde d’après-saison. En perdre deux sur trois en fin de semaine à Pomona (N.Y.) n’a pas aidé la cause. 

De ces 20 parties à disputer, 13 se tiendront à Québec, où les Capitales montrent un dossier de 14-23. Ils auront besoin d’aide des Boulders, qui devront connaître un mois d’août aride si les Capitales veulent jouer après le 2 septembre.

Au contraire des jours précédents, les lanceurs du club québécois ont livré la marchandise, dimanche. David Richardson (6 ml, 8 cs, victoire), Dustin Molleken (2 ml, 2 cs, 1 pm) et Jonathan de Marte (1 ml, sautevage) ont été sans reproche ou presque sur la butte.

D’aucuns diront que les Boulders ont manqué d’opportunisme, inscrivant un seul point sur 10 coups sûrs, un circuit en solo en huitième manche. Les locaux ont abandonné 10 coureurs sur les sentiers, eux qui auront placé la balle en lieu sûr 45 fois dans cette série de trois rencontres.

Premier coup sûr de Molleken

Molleken a accordé la bombe et seul point de Rockland. Mais le releveur, rentré des Jeux panaméricains avec une médaille d’argent canadienne il y a une semaine, avait lui-même produit un point en début de huitième, grâce à un simple.

Pour l’artilleur de bientôt 35 ans, il s’agissait d’un tout premier coup sûr en 12 apparitions et 15 ans de carrière professionnelle!

«Ça nous prend une ambiance spéciale et on l’a eue avec le gros coup sûr de Molly! Nos lanceurs ont été superbes, surtout Richardson, dans un stade où il est difficile de garder la balle sur le terrain. Puis on a sorti nos deux gars de fins de match pour être sûr de ne pas l’échapper», a résumé Scalabrini.

Dire que Molleken, dans une ligue avec frappeur de choix, est venu frapper à cause de l’expulsion de David Salgueiro, en sixième. Le voltigeur des Capitales a lâché un gros mot de trop à l’arbitre au marbre Jim Grillo, sur une prise trop à l’extérieure à son goût.

Yordan Manduley a produit les autres points des vainqueurs à l’aide d’un simple, en quatrième. Depuis son retour des Jeux panams, l’arrêt-court cubain frappe pour ,444 (12 en 27) en six matchs. On peut dire que celui-là ne baisse pas les bras.

Dans l’autre camp, Ryne Birk a frappé pour ,727 (8 en 11) dans la série.

Les Capitales terminent la saison à 5-11 contre les Boulders, 2-7 dans le comté de Rockland.

Le voltigeur Connor Panas devrait se joindre à l’équipe lundi, à Québec, pour le début d’une série contre les Jackals du New Jersey (41-33).