T.J. White a frappé deux des quatre coups sûrs des Capitales, jeudi, contre les Miners de Sussex.

Capitales 1/Miners 5: Johnson ne peut tout faire

L’un des rares lanceurs des Capitales (37-28) toujours en poste qui va bien, Jay Johnson n’a pas pu gagner le match à lui seul, jeudi soir, à Sussex. Les Miners (44-20) ont fini par percer le mystère après 16,2 manches sans point contre lui cette année et ont battu Québec 5-1.

«Jay lançait tellement bien qu’on a essayé d’étirer sa sortie, puis il a été malchanceux en septième manche», a expliqué le gérant Patrick Scalabrini, après le huitième revers des siens dans les 10 dernières rencontres.

«C’est dommage que notre attaque ne l’ait pas plus appuyé. On a eu quelques occasions et contre une aussi bonne équipe, tu ne peux pas espérer gagner si tu n’en profites pas», a poursuivi le coach, qui venait de voir ses frappeurs totaliser seulement quatre coups sûrs officiels et un cinquième comptabilisé comme une erreur.

La septième manche a valu quatre points aux Miners et le chant du cygne pour Johnson (6 ml, 3 pm, 6 cs), qui a subi son premier revers de la saison — il compte trois victoires. Après leur point en fin de cinquième pour créer l’égalité, Sussex a connu une septième du tonnerre avec entre autres le circuit de deux points de Jayce Ray aux dépens du releveur Trevor Bayless (1 ml, 2 pm, 2 cs).

Mais d’abord et surtout, après une passe gratuite et un simple, les Miners ont réalisé un double vol de buts pour le point gagnant et le record de la Ligue Can-Am de 165 buts volés par une équipe en une saison. Avec encore 36 matchs à jouer, à ce rythme, on obtient un vertigineux total de 258 vols au bout du calendrier régulier! La marque de 163 appartenait aux Miners de 2017.

Nick Van Stratten a produit le point des perdants. Le nouveau venu Zach Wilson, utilisé au cinquième rang et comme premier-but, n’a pas atteint les sentiers en quatre visites au marbre. «Mais il a un élan très solide et frappe la balle d’aplomb. On va obtenir de belles choses de sa part», assure Scalabrini.

Vendredi à Sussex, le lanceur Karl Gélinas (6-5, 3,51) tentera de freiner sa séquence de trois défaites.