Brett Lee a signé sa première victoire de la saison, vendredi à Rockland.

Brett Lee domine les frappeurs des Boulders

Les Capitales ont amorcé du bon pied leur série de trois matchs contre les Boulders en défaisant 5-2 la meilleure formation de la Can-Am, vendredi au Palisades Credit Union Park, à Rockland.
Pour la première fois de la saison, la troupe de Patrick Scalabrini affiche donc un dossier de plus de ,500 (4-3), une amélioration qu'elle doit à une bonne performance générale de l'équipe. «Je suis très content de ce match-là pour plusieurs raisons, mais la raison principale, c'est qu'on n'a accordé que deux points contre les Boulders, chez eux, à Rockland, ce qui est un exploit», a félicité d'entrée de jeu le gérant.
Dans ce duel de gauchers entre l'ancien des majeures C.J. Riefenhauser et Brett Lee, ce dernier, qui signe sa première victoire de la saison, a eu nettement le meilleur sur son adversaire.
«On pensait que ça lui prendrait du temps pour retrouver son synchronisme, mais on a vu ce soir le lanceur que j'espérais avoir. Il a été très dominant. Les frappeurs ne semblaient pas à l'aise contre lui», a noté Scalabrini, au sujet de son partant, qui n'a accordé que deux points sur six coups sûrs, en plus de réussir huit retraits sur des prises, en six manches.
De son côté, Riefenhauser a succombé à la patience des Capitales, dont le plan de match était de le faire beaucoup lancer. «Il avait déjà fait 100 lancers en cinquième manche. On voulait aller dans leur enclos et on l'a fait», a confirmé Scalabrini.
Circuit de Tissenbaum
À son deuxième tir de la rencontre, Rienfenhauser avait vu Maxx Tissenbaum expédier son offrande par-dessus la clôture du champ droit pour donner une avance 1-0 aux siens. Les Capitales ajoutaient un point en deuxième grâce à un simple de Taylor Oldham. En fin de manche, une flèche au champ centre de Cody Regis permettait toutefois aux Boulders de rétrécir l'écart.
Québec a continué de forger son avance en cinquième avec un optionnel de James McOwen et en sixième avec un double de Tissenbaum. À leur tour au bâton, les Boulders ont réduit la marque 4-2 avec un simple de Regis. Yurisbel Gracial a frappé un circuit en solo qui a bouclé le pointage, en neuvième.
Appelés en relève, Miles Moeller, Trevor Bayless et Nolan Becker ont fermé la porte. «Ils nous ont donné trois manches impeccables», a jugé Scalabrini.
Samedi, Arik Sikula obtiendra son premier départ dans l'uniforme québécois.
***
Impossible de passer à côté de Yuhl
Nouvelle acquisition de Patrick Scalabrini, le lanceur droitier Keegan Yuhl a rejoint l'équipe à Rockland vendredi et obtiendra un premier départ lors du dernier match de la série contre les Boulders, dimanche. «C'est un gros bonhomme, qui a un c.v. de baseball extrêmement impressionnant, pour un gars qui a joué seulement trois saisons professionnelles. Il était le meilleur lanceur du club AA de l'organisation des Astros, l'année passée», a raconté le gérant des Capitales, qui ne «pouvait pas passer à côté de ce gars-là».
Le Californien de 25 ans n'a toutefois pas connu le départ espéré dans le AAA cette année et a éventuellement été libéré. «Il explique ça par le fait qu'il y avait beaucoup de lanceurs, ce qui faisait qu'il ne lançait qu'aux sept ou huit jours. Ça n'a pas été suffisant pour qu'il puisse prendre son rythme. Et il ne s'entendait pas très bien avec son entraîneur. Il y a eu beaucoup d'affaires qui faisaient qu'il n'était pas heureux là-bas. Mais il ne s'en sert pas comme excuse... Il sait qu'il y a une partie de ça qui est sa faute», a raconté Scalabrini, très heureux de pouvoir offrir une deuxième chance à l'artilleur.