En 2017, Brett Lee a maintenu une fiche de 4-3, avec une mpm de 3,05 en 21 sorties, dont 11 départs.

Brett Lee de retour avec les Capitales

«Les frappeurs de Rockland pleuraient en arrivant au bâton, tellement ils n’avaient aucune chance contre lui!» C’est en ces mots que Patrick Scalabrini illustre le niveau de domination atteint par le lanceur Brett Lee, au cours des dernières séries éliminatoires.

Il va donc sans dire que les Capitales et leur gérant étaient très heureux d’officialiser, lundi, le retour de Lee pour une deuxième année dans l’uniforme aux fines rayures bleues. Âgé de 27 ans, l’artilleur gaucher de 6’4” et de 230 livres devrait cette fois s’imposer dans le rôle de partant dès l’amorce de la saison, lui qui n’avait pas occupé ce poste depuis 2015 avant de se pointer à Québec, l’été dernier.

Les Capitales partent ainsi à la défense de leur titre de champions de la Ligue Can-Am armés de quatre de leurs cinq lanceurs partants de 2017, avec Lee, Lazaro Blanco, Karl Gélinas et Arik Sikula. Québec avait maintenu, et de loin, la meilleure moyenne de points mérités collective de la Can-Am en saison avec 3,62. L’Australien Ryan Searle sera cette année le cinquième doigt de cette main que Scalabrini espère encore gagnante.

À la suite de quelques départs moins convaincants, en début de campagne, le Floridien Lee avait effectué un séjour dans l’enclos des releveurs pour revenir occuper un rôle-clé au sein de la rotation dans le dernier droit du calendrier régulier et en séries. S’il avait affiché une mpm de 3,05 pour la saison régulière, cette moyenne avait chuté à 1,34 pour ses cinq derniers départs, dont ses deux présences sur la butte en éliminatoires.

«J’ai l’impression qu’il va être notre grosse révélation cette année», dit Scalabrini. «Il a eu le temps de s’adapter, mais si ç’a été un peu plus long que je croyais pour qu’il retrouve sa grande forme. Mais en séries, c’était une domination complète, c’était beau à voir! S’il ressemble moyennement à ça cette année, il va être un des meilleurs partants de la ligue», souhaite le gérant.