Phillippe Aumont

Aumont repêché par les Capitales

Les Capitales de Québec pourraient aligner le meilleur lanceur de la Ligue Frontier, la saison prochaine. Avec le tout premier choix du repêchage des joueurs disponibles chez les Champions d’Ottawa, ils ont réclamé le Québécois Phillippe Aumont, qui caresse toutefois l’idée d’aller jouer au Japon en 2020.

À l’instar des quatre autres formations de la défunte Ligue Can-Am qui font partie de la fusion avec la Ligue Frontier, les Capitales participaient, vendredi, à la liquidation des joueurs des Champions, le seul club à ne pas faire le saut dans cette ligue indépendante ayant des assises dans le mid-ouest américain.

«Nous y sommes allés pour le coup de circuit. Si Phillippe Aumont devait jouer pour nous, la saison prochaine, on alignerait le meilleur lanceur de la ligue et fort possiblement le joueur le plus utile. S’il n’y avait que 1 % des chances que ça arrive, il fallait la prendre», indiquait le gérant des Capitales Patrick Scalabrini.

Aumont, qui a maintenu une fiche de 8-4 avec 145 retraits au bâton en 118,2 manches à Ottawa lors de la plus récente saison de la Ligue Can-Am, vise toutefois de poursuivre sa carrière au Japon. Il y effectuera d’ailleurs une tournée avec l’équipe canadienne, prochainement.

«On sait ce qu’il veut faire, nous sommes de tout cœur avec lui pour qu’il y parvienne. Mais Phillippe nous a aussi dit que s’il devait jouer en Amérique, la saison prochaine, c’est à Québec qu’il le ferait», ajoutait Scalabrini.

Grand Chelem

Les Capitales ont repêché trois joueurs des Champions, vendredi. En plus d’Aumont, ils ont mis la main sur le lanceur Zach Vennaro, un releveur de 23 ans de 6 pieds et 6 pouces ayant été tellement dominant en début de saison avec les Champions qu’il a été mis sous contrat par les Brewers de Milwaukee.

«Il a terminé la saison dans le baseball affilié. Comme dans le cas de Phillippe Aumont, on a pris une chance. S’il devait jouer pour nous, ce serait un autre circuit. Et si on avait les deux, ce serait un grand chelem. J’aurais aimé prendre le voltigeur Jiandido Tromp, mais on ne pouvait pas laisser passer Phillippe», indiquait celui qui avait le premier droit de parole du repêchage parce que les Capitales ont fini au dernier rang de la Ligue Cam-Am en 2019.

Avec son troisième choix, Scalabrini a réclamé le joueur d’avant-champ Nick DeTringo, un joueur recommandé par Aumont.

«Le dossier des vétérans étant réglé, je fouille présentement pour trouver de bonnes recrues, puisque la Ligue Frontier sera un peu plus jeune que ne l’était la Can-Am», indiquait le gérant, qui pourra miser sur quatre joueurs d’expérience, peu importe s’ils s’alignaient ou non pour lui, cette saison.

Par ailleurs, les Capitales ont reçu le titre de l’organisation de l’année pour la dernière saison de la Ligue Can-Am. Il s’agissait de leur septième nomination du genre, eux qui ont aussi remporté le championnat à sept reprises.

«Tout ce que je peux dire là-dessus, c’est que ce n’est pas grâce à moi parce que j’ai été le pire gars de baseball de la ligue, cette saison», lançait le gérant avec une pointe d’humour bien placée.