Sébastien Boucher
Sébastien Boucher

Capitales: la liste de Maurice

Carl Tardif
Carl Tardif
Le Soleil
Maurice Dumas
Collaboration spéciale
Ça devait être la première saison des Capitales de Québec dans la Ligue Frontier de baseball indépendant. Il n’y avait qu’une pandémie pour mettre une pause à leur élan de 21 ans. Les amateurs s’ennuient de leur équipe ayant remporté le championnat sept fois depuis 1999, mais ils ne l’oublient pas. Notre collègue à la retraite Maurice Dumas, qui a beaucoup écrit à leur sujet et qui a raté peu de matchs à domicile depuis leur naissance, nous propose sa liste des meilleurs joueurs de position et de lanceurs de l’histoire des Capitales.

Comme lors de ses publications du même genre sur les Nordiques et les Expos, ces dernières semaines, il vous invite à lui faire part de vos remarques à maurice.dumas77@gmail.com. En espérant que cette «liste de Maurice» puisse vous rappeler de bons souvenirs en attendant le retour des Capitales, à l’été 2021. 

À LIRE AUSSI: La liste des Nordiques

À LIRE AUSSI: La liste des Expos

  • Les joueurs de position

1. Sébastien Boucher

Le plus complet.

2. Yurisbel Gracial

Le plus dédié.

3. Jordan Lennerton

Leader par excellence.

4. Eddie Lantigua

Le roi du stade.

5. Kalian Sams

Le sens du spectacle.

6. Goeffrey Tomlinson

De la poésie sur gazon.

7. Yordan Manduley

Le magicien.

8. Jonathan Malo

Plus qu’un as défensif.

9. Balbino Fuenmayor

L’incarnation de la puissance.

10. Pierre-Luc Laforest

Des coups de canon.

11. Josué Peley

Aussi doué que polyvalent.

12. Maxx Tissenbaum

P’tit train va loin.

13. Patrick Scalabrini

Le talent et la soif de vaincre.

14. Patrick Deschênes

Gant et bâton faisaient la paire.

15. Ivan Naccarata

Frappait quand c’était le temps.

16. Brian Cornelius

Régulier comme une horloge.

17. Buck McNabb

Futé comme pas un.

18. Brandon Evans

L’excellence sans fla-fla.

19. Rene Leveret

Le gentil toutou.

20. Olivier Lépine

Prophète chez lui.

21. David Kennedy

L’élan classique.

22. Alex Nunez

Le baseball, juste le baseball.

23. Carlos Rodriguez

Pensait longue balle.

24. Rafael Pujols

Jamais de congé.

25. Josh Colafemina

L’ami des lanceurs.

26. Yunieski Gurriel

Un simple à la fois.

27. John Ballon

Redoutable en attaque.

28. Benoît Emond

Un peu trop mésestimé.

29. Todd Leathers

Dans le rectangle pour frapper.

30. Eric Kofler

La force brute.

31. T.J. White

Monsieur sourire.

32. Roel Santos

Un Cubain à la nord-américaine.

33. Patrick D’Aoust

Le Alain Côté des Capitales.

34. Asif Shah

Un travailleur dans l’ombre.

35. Boomer Berry

N’avait aucun complexe.

36. Ryan Kane

Un aspirateur au troisième.

37. Jeff Helps

A confondu les sceptiques.

38. John Cotton

Aussi bon que négatif.

39. James McOwen

Plus qu’un joueur de soutien.

40. Mitch Lyden

Un vrai frappeur désigné.

Jeff Duda
  • Les lanceurs

1. Jeff Duda

Un géant quasi invincible.

2. Karl Gélinas

Tout lui semble facile.

3. Michel Laplante

Le modèle à suivre.

4. Michel Simard

Une fin toute en beauté chez lui.

5. Keith Dunn

Gagnant, bon an mal an.

6. Jeff Harris

Rien n’est impossible.

7. John Mariotti

Un gage de victoire.

8. Matthew Rusch

La maîtrise alliée à l’étoffe.

9. Alex Santos

Presque la perfection.

10. Nolan Becker

Intimidant à chaque lancer.

11. Lazaro Blanco

Plus précis que rapide.

12. Cristian Mendoza

Bâti pour la dernière manche.

13. Andrew Albers

Québec, le fer de lance.

14. Erik Sikula

Expéditif et super confiant.

15. Bryan Rembisz

Des prises, encore des prises.

16. Jay Johnson

Prêt à tout pour gagner.

17. Dany Prata

Un bouledogue sur la butte.

18. T.J. Stanton

Le spécialiste des multifonctions.