Arik Sikula a profité d’une confortable avance au monticule pour signer sa cinquième victoire de la saison, lors du deuxième match du programme double présenté au New Jersey.

Capitales: coup de balai au New Jersey

Les Capitales de Québec ont fort bien entrepris la seconde portion du calendrier de la Ligue Can-Am, vendredi au Yogi Berra Stadium, en balayant les honneurs d’un programme double contre les Jackals du New Jersey par des marques de 13-1 et 5-1.

Mais plus important encore, ce doublé leur a permis de retrancher un match sur la quatrième et dernière place donnant accès aux séries éliminatoires. Ils sont à quatre matchs de celle-ci, présentement détenue par les Champions d’Ottawa.

Après avoir explosé pour 13 points sur 11 coups sûrs dans leur premier match depuis dimanche, les Capitales ont frappé tôt dans la seconde rencontre en prenant les devants 3-0 dès la manche initiale sur un triple de Jesse Hodges avec les buts remplis. Chris Shaw a ajouté deux points d’assurance à l’aide d’un double, en quatrième, au moment où les Jackals s’étaient rapprochés à 3-2.

«Ce n’est jamais facile de remporter un programme double, surtout contre deux de leurs trois meilleurs lanceurs. On est encore loin d’une place en séries, mais on est juste assez proche pour être confiant qu’on peut revenir dans le portrait si on joue bien comme on vient de le faire», résumait le gérant Patrick Scalabrini, rejoint au téléphone après la deuxième victoire de la soirée.

Il se réjouissait de la production offensive, mais aussi de la contribution de la relève. Dans un rôle qui lui convient mieux, le Cubain Vladimir Garcia (2-3) a été crédité de la victoire préservée par Dustin Molleken (6e).

«Dans le premier match, les gars ont fait le travail offensivement. Dans le deuxième, Hodges a frappé un gros triple après deux retraits en première manche, ç’a été le point tournant. Garcia est vraiment plus à l’aise comme releveur, il était content d’être de retour dans l’enclos», ajoutait Scalabrini.

Affamés 

Les Capitales étaient affamés en début de programme double et n’ont pas tardé à prendre goût au plaisir de croiser le marbre dans leur victoire de 13-1. Ils ont pris les devants 13-0, notamment grâce à des poussées de sept points en deuxième manche et de quatre autres, en troisième.

Le Cubain Stayler Hernandez a joué un rôle important dans ce gain en produisant cinq points, dont un à l’aide d’un triple avec les buts remplis, en deuxième. Il a ajouté un simple de deux points à son tour suivant au bâton, en troisième. En plus de Hernandez, ses coéquipiers David Salgueiro, Jhalan Jackson, Ryan Kiniry et Corey Bass ont frappé deux coups sûrs chacun.

Le lanceur Arik Sikula (5-4) a bénéficié de cette explosion. Il a travaillé avec une confortable avance pendant son séjour de six manches au monticule. «Il a permis qu’on puisse avoir tous nos releveurs disponibles dans le deuxième match», notait le gérant.

Les Capitales et les Jackals s’affrontent à nouveau, samedi (18h), alors que le vétéran lanceur Karl Gélinas (1-3) revient au jeu après une absence d’un mois.