Patrick Roy espère une plus grande contribution offensive de Matthew Grouchy, limité à un but et deux points en huit matchs.

Cap-Breton: un vrai test pour Québec

Il n’y a pas de match facile, dit-on. Les Remparts de Québec le savent bien. Et les passages au Centre Vidéotron des Screaming Eagles du Cap-Breton et du Drakkar de Baie-Comeau, jeudi et vendredi, en sont deux preuves évidentes.

«Je m’attends à ce qu’ils soient sur la coche, c’est un bon test pour nous», disait d’ailleurs Patrick Roy à propos de la visite du Cap-Breton, jeudi (19h). «Leurs défenseurs sont très actifs en support à l’attaque, ils bougent bien la rondelle en avantage numérique et ils ont une bonne structure défensive. Ils ont perdu à Saint-Jean [mardi], et quand tu échappes le premier match sur la route, tu veux rebondir.»

Roy mise sur une meilleure efficacité en désavantage numérique pour retrouver le chemin de la victoire puisque les Remparts ont encaissé deux revers en Abitibi, la fin de semaine dernière. «On est 17e [sur 18], ce n’est pas fort. Mais j’aime la manière dont on joue. Parfois, ce n’est pas révélateur, car on a affronté de bonnes équipes, et sans rien enlever à personne, Rimouski et Rouyn, ils vont en scorer, des buts en avantage.»

L’entraîneur-chef espère aussi une plus grande contribution offensive de Matthew Grouchy, limité à un but et deux points en huit matchs. Il perçoit cependant de bonnes choses à l’horizon. «Au début, je trouvais que son niveau d’intensité n’était pas là où je le voulais, mais dernièrement, je suis plus content, je m’attends à ce que les résultats suivent.»

Le principal intéressé veut faire sa part, offensivement. Il est à l’aise en compagnie du centre Andrew Coxhead. «Notre ligne se replace, ça va finir par rapporter. La clé est d’envoyer la rondelle au filet. Andrew et moi, on aime travailler en fond de territoire, ce qu’on n’a pas fait assez. Lorsque notre cohésion sera meilleure, on devrait être en mesure de contribuer un peu plus. À 19 ans, j’aimerais produire plus, ça va venir», admettait le joueur acquis de Charlottetown, l’an passé, en retour de Derek Gentile.