L'équipage de Jean Anderson

Canot à glace: Anderson remporte le titre de saison pour une 10e année consécutive

Lors de la course du Carnaval, on avait décelé une fissure dans le canot des champions. Rien de majeur, mais assez pour arrêter neuf ans de règne. Voilà que l'équipage de Jean Anderson a rétabli son autorité sur les glaces du Saint-Laurent, samedi, en remportant la grande finale et le titre de saison pour une 10e année consécutive.
«C'est notre 10e championnat de file, mais c'est la première fois que c'est aussi chaud», a soufflé le capitaine de l'embarcation Château Frontenac-Le Soleil-The North Face, après être rentré au bassin Louise pour la cinquième et dernière fois de la journée. Cinq traversées Québec-Lévis qui ont pris 1 h 49 min 10 s à Anderson, Mathieu Grenier, Michel Lessard, Éric Desroches et David Laroche.
Dix-neuf secondes de moins que les troupiers de Dominic Chaput, à bord du canot La Capitale (1:49:29). Avec un tour à faire, Chaput accusait quatre secondes sur Anderson, une simple longueur de bateau.
«Tout le long, on n'était pas capables de se séparer. Ils sont arrivés avant nous à la dernière cible [à Lévis] et sur le retour, on a commencé à ouvrir, on voyait qu'ils commençaient à baisser. Nous non plus, on n'avait plus beaucoup de réserves. Nos cartouches, ça nous les a toutes prises», admet la figure de proue de la discipline, qui conclut sa 33e saison à bientôt 55 ans.
Si la compétition était forte, la principale menace au classement général provenait de l'équipe Volvo. La bande de Benoît Gilbert n'avait que 14 points de retard avant le départ d'hier, cinquième et dernière tranche du circuit québécois. Ce groupe aligne entre autres Yves Gilbert, 62 ans, celui qui a initié Anderson au sport.
Mais au deuxième tour, Volvo a loupé sa touche sur la cible de Lévis et a dû se contenter du cinquième rang du jour (1:53:03), troisième au classement de la saison. Les vainqueurs du Carnaval, l'E.R.S de Kevin Gagné, ont fini troisièmes (1:52:08) samedi et quatrièmes de la saison.
Martel dominante
Dans le volet féminin, sur trois traversées, le quintette Château Laurier-George V (1:27:56) s'est encore avéré supérieur. Mylène Martel et ses équipières Nadia Richer, Chantal Rainville, Véronique Lafleur et Frédérique Saucier ont mis 1 min 48 dans la proue de leurs plus proches poursuivantes, l'Auberge Saint-Antoine de Stéphanie Drouin (1:29:44). Les médaillées de bronze sont rentrées 15 minutes après les gagnantes.
Avec quatre victoires et une deuxième place en cinq épreuves, Martel et compagnie décrochent le titre annuel pour une quatrième fois de suite. «Cette course-ci est la plus longue, la plus technique, celle qu'on adore», a lancé la chef, une fois à quai.
«On s'est fait plaisir, c'était comme un gros entraînement, pour nous. On savait qu'on était assez fortes. On n'a pas toujours mené, mais sur le dernier tour, c'est nous qui avons mené et c'était un très beau retour direct au bassin. On l'a savouré.»
Quatre mamans sur cinq et deux ou trois nouvelles grossesses attendues dans la prochaine année. La dynastie pourrait être freinée par la maternité.
Dans la catégorie sport, le canot Croisières Lachance-Croisières AML de Dominique Lachance a bouclé ses trois traversées en 1h 21 min 23 s, complétant une saison parfaite de cinq victoires. Au total, 48 embarcations ont pris le fleuve, samedi, 56 sur la saison.