Laurence Vincent-Lapointe et Katie Vincent ont été sacrées championnes du monde au C-2 500 mètres.

Canoe-Kayak: les Canadiennes sacrées championnes du monde

Laurence Vincent-Lapointe et Katie Vincent ont été sacrées championnes du monde au C-2 500 mètres, samedi, à Racice, en République tchèque, grâce à un temps record sur la distance.
Vincent-Lapointe, de Trois-Rivières, et Vincent, de Mississauga, en Ontario, ont signé un chrono de 1 minute et 56,752 secondes, ce qui leur a permis de devancer les Russes Irina Andreeva et Olesia Romasenko par 0,512 seconde et les Bélarusses Alena Nazdrova et Kamila Bobr par 1,106 seconde.
«Je suis vraiment heureuse de notre performance. Je savais que je pouvais totalement faire confiance à ma partenaire et ç'a payé, a Vincent-Lapointe, qui est âgée de 25 ans. Les Russes ont essayé de nous rattraper, mais nous avons suivi notre plan de course. Nous avons réussi un record du monde avec des conditions qui ne favorisaient pas spécialement les temps rapides. Nous sommes très satisfaites, c'est la première fois que nous gagnons une course ensemble!»
En après-midi, Vincent-Lapointe était de retour en action pour sa demi-finale du C-1 200 m. Elle a survolé la compétition en fracassant un autre record mondial grâce à un chrono de 45,787 secondes.
«C'est au moins une seconde d'avance sur toutes les autres concurrentes, incluant les athlètes des autres groupes de demi-finales. Je suis vraiment heureuse, mais épuisée», a reconnu Vincent-Lapointe.
Cette saison, la spécialiste du canoë a remporté deux médailles d'or dans cette épreuve aux Coupes du monde de Hongrie et Serbie.
En finale A du K-2 200 m, les kayakistes de Lac-Beauport Ryan Cochrane et Pierre-Luc Poulin ont conclu en huitième place avec un chrono de 31,962 secondes, soit un retard de 1,050 seconde sur les gagnants, les Hongrois Mark Balaska et Balazs Birkas (30,912 s).
L'argent est revenu aux Espagnols Carlos Garrote et Cristian Toro (à 0,366 seconde) et le bronze aux Serbes Nebojsa Grujic et Marko Novakovic (à 0,539 seconde).