Canadien

Le CH reste dans la course aux séries

Le Canadien a fait la leçon à une des puissances de la ligue pour une deuxième fois de suite, gagnant 4-2 contre le Lightning de Tampa Bay, mardi, ce qui lui a permis de rester au cœur de la course aux séries.

Après avoir défait les Jets de Winnipeg 3-1, samedi, la formation montréalaise a dominé le Lightning pendant de longs moments mardi. Le Canadien a effacé deux retards d’un but avant de voir Artturi Lehkonen briser l’égalité en troisième période, puis mettre la table pour un but d’assurance de Max Domi.

«[Le Lightning] n’a pas besoin de beaucoup de chances pour marquer. Ils ont du talent sur chaque trio et c’est une équipe très dangereuse, a rappelé l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Nous avons joué un bon match à tous les niveaux. Nous avons bien bougé la rondelle, joué rapidement, l’échec-avant... Nous étions autour du filet et nous avons été très disciplinés.»

Coup de main des Bruins

Les Bruins de Boston ont donné un coup de main au Canadien en battant les Blue Jackets de Columbus 6-2. Toutefois, les Hurricanes de la Caroline ont vaincu les Maple Leafs de Toronto 4-1.

Les Hurricanes détiennent donc le premier des deux laissez-­passer supplémentaires pour les séries dans l’Est avec 95 points. Les Blue Jackets et le Canadien ont 94 points, mais la formation de l’Ohio a l’avantage en vertu de son nombre de victoires en temps réglementaire et en prolongation — 44 contre 41 pour le Canadien.

Le Canadien a connu l’un de ses meilleurs matchs de la saison, venant à bout du Lightning pour une première fois depuis le 4 janvier 2018 (0-3-2).

Lehkonen a brisé une égalité de 2-2 à 7:47 du dernier tiers, frappant au vol un tir flottant de Victor Mete avant de frapper à nouveau le disque à ras la glace. Il s’agissait pour Lehkonen d’un 11e but cette saison.

Domi a ensuite marqué son 28e but de la campagne grâce à un tir des poignets bas du côté de la mitaine en échappée avec 9:52 à faire.

«Nous devions trouver un moyen de gagner après deux périodes. Mon message était de ne pas se concentrer sur le résultat, mais sur ce que nous devions faire pour contrôler le résultat, a expliqué Julien. Nous avons ensuite joué une bonne troisième période et nous avons trouvé le moyen de marquer des gros buts.»

Nate Thompson et Joel Armia ont aussi touché la cible pour le Canadien (43-29-8), qui a récolté au moins un point pour une septième fois en huit sorties (6-1-1). Jordie Benn a récolté deux aides et Carey Price a stoppé 22 lancers.

Steven Stamkos et Cédric Paquette ont répliqué pour le Lightning (60-16-4). Eddie Pasquale a effectué 41 arrêts.

Le Lightning a rapidement ouvert la marque, profitant d’une déviation de Max Domi dans son propre filet après 2:28 de jeu.

Le Tricolore a renversé la vapeur par la suite, décochant finalement 19 tirs lors du premier vingt, contre 7 pour le Lightning.

«Nous étions affamés. Nous voulions les deux points et c’est pour ça que nous étions bons», a fait valoir Tomas Tatar, qui croit que le Canadien voulait simplement plus gagner que le Lightning.

Pasquale brillant

Paul Byron, qui était de retour au jeu après avoir raté deux matchs, a mis la table pour Thompson à 12:23, mais le Canadien s’est buté à Pasquale par la suite.

Malgré ses 28 ans, Pasquale n’en était qu’à son deuxième match. S’il a semblé hésitant en début de rencontre, concédant de nombreux retours, il a été brillant tard en première période.

Pasquale a frustré Brendan Gallagher en échappée avec sa mitaine. Quelques instants plus tard, il a étiré la jambière gauche pour stopper un tir de Tomas Tatar avant de rejouer le tour à Gallagher sur le retour. Puis, Pasquale a réussi l’arrêt devant Byron, qui s’était échappé à son tour.

Le Lightning a repris les devants à 4:18 du deuxième vingt, quand Adam Erne y est allé d’une belle passe vers Paquette, qui n’a eu qu’à dévier dans un filet ouvert.

Armia a pris les choses en main par la suite. Le grand Finlandais y est allé d’un deuxième et d’un troisième effort pour créer l’égalité à 7:32.

Un peu plus d’une minute plus tard, Armia est passé tout près de donner les devants au Tricolore. Il a feint de contourner le filet avant de revenir sur ses pas, mais Pasquale a étiré la jambière juste à temps pour réussir l’arrêt.

Le Tricolore est finalement venu à bout de déjouer Pasquale à deux reprises en troisième période, puis Price s’est occupé du reste.

Tout comme Byron, Jesperi Kotkaniemi avait aussi été réinséré dans la formation du Tricolore après avoir raté le duel de samedi face aux Jets de Winnipeg. Matthew Peca et Nicolas Deslauriers ont écopé et n’étaient pas en uniforme.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand il rendra visite aux Capitals de Washington. Il accueillera ensuite les Maple Leafs de Toronto samedi, au Centre Bell, en clôture de la saison régulière.

Canadien

Le Canadien accorde un contrat de trois ans à Ryan Poehling

La direction du Canadien de Montréal a conclu une entente d'une durée de trois saisons avec l'attaquant américain Ryan Poehling.

L'équipe en a fait l'annonce par voie de communiqué dimanche après-midi. Le communiqué précise que l'entente inclut la campagne actuelle, de sorte qu'elle viendra à échéance à l'issue de la saison 2020-2021.

L'équipe a aussi confirmé que Poehling se joindra au Canadien dès cette semaine. Le Tricolore a encore trois matchs à jouer avant de clore son calendrier régulier à commencer par la visite du Lightning de Tampa Bay au Centre Bell mardi soir.

La situation contractuelle de Poehling n'est pas sans rappeler celle du gardien Charlie Lindgren qui avait participé à un match avec le Tricolore vers la toute fin de la saison 2015-2016 après avoir conclu une entente de deux ans avec la formation montréalaise le 30 mars 2016.

Poehling, un attaquant de six pieds deux pouces et 200 livres a obtenu 31 points, dont huit buts, en 36 matchs avec l'Université St. Cloud dans la NCHC cette saison. Les Huskies, la même équipe avec laquelle avait joué Lindgren, ont été éliminés au championnat de la NCAA à la suite d'un revers de 2 à 1 contre l'American International College vendredi.

Âgé de 20 ans, Poehling a récolté 75 points (29 buts, 46 aides) en 107 matchs lors des trois dernières saisons dans la NCAA. Il a été sélectionné au sein de l'Équipe d'étoiles All-Conference de la NCHC en 2016-2017 et a été nommé au sein de la Première équipe All-NCHC en 2018-2019.

Choix de premier tour, 25e au total des Canadiens lors du repêchage de la LNH en 2017, Poehling a représenté les États-Unis lors du championnat du monde de hockey junior en 2018 et en 2019.

L'attaquant originaire de Lakeville, au Minnesota a d'ailleurs été sélectionné le meilleur attaquant et joueur par excellence du tournoi en 2019 (médaillé d'argent), récoltant huit points, dont cinq buts en sept parties.

Poehling a participé au camp de perfectionnement du Canadien en 2017 et en 2018.

Plus tard dimanche, le Tricolore a annoncé avoir accordé un contrat de niveau d'entrée de trois ans au gardien Cayden Primeau.

L'athlète du New Jersey se joint au Rocket de Laval en vertu d'un contrat d'essai professionnel, pour le reste de la saison 2018-2019.

Le contrat couvrira les saisons 2019-2020 à 2021-2022.

En 36 matchs avec l'Université Northeastern cette saison, le gardien de six pieds trois et 191 livres a présenté un dossier de 25-10-1 et une moyenne de 2,09, récoltant quatre jeux blancs.

Primeau, 19 ans, a été un choix de septième tour (199e au total) du Canadien en 2017. Il a aidé les États-Unis à remporter l'argent lors du championnat du monde de hockey junior en 2019, affichant un dossier de 4-1-0 et une moyenne de 1,61.

Primeau a lui aussi participé au camp de perfectionnement des Canadiens en 2017 et en 2018.

Canadien

Victoire du Canadien 3 à 1 contre Winnipeg

WINNIPEG — Le Canadien voulait rebondir après une défaite clé dans la course aux séries et la formation montréalaise y est parvenue, samedi, en venant à bout des Jets de Winnipeg par la marque de 3-1.

Le Tricolore avait perdu 6-2 face aux Blue Jackets de Columbus, jeudi, glissant ainsi hors du portrait des éliminatoires. Il s’est racheté en récoltant au moins un point pour une sixième fois à ses sept dernières sorties (5-1-1).

«Ce fut un bon match, surtout à l’étranger et contre une bonne équipe, a noté l’entraîneur Claude Julien. Nous étions à point dès le début, avec de bonnes passes, de bonnes décisions, nous bougions bien la rondelle et nous patinions. Il fallait jouer les trois périodes de la bonne façon.»

Le Canadien a ainsi maintenu la cadence imposée par les Hurricanes de la Caroline, qui ont défait les Flyers de Philadelphie 5-2 en après-midi, et les Blue Jackets, qui l’ont emporté 5-2 face aux Predators de Nashville en fin de soirée. Les Hurricanes ont 93 points au compteur, un de plus que les Blue Jackets et le Tricolore, qui a toutefois disputé un match de plus que ses deux rivaux depuis le début de la saison.

Jordan Weal a récolté un but et une aide, alors que Joel Armia et Jeff Petry ont aussi touché la cible pour le Canadien (42-29-8). Carey Price a stoppé 23 lancers.

Max Domi a récolté une aide sur le but de Petry, devenant le premier joueur du Canadien à atteindre le plateau des 70 points en une saison depuis Tomas Plekanec en 2009-10.

Mathieu Perreault a été l’unique buteur des Jets (45-29-4), qui ont perdu un troisième match de suite. Connor Hellebuyck a effectué 40 arrêts.

Le Canadien a commencé le match en force, alors qu’Artturi Lehkonen a rapidement défié Hellebuyck. Ce dernier a joué de chance puisque le tir de Lehkonen n’a fait qu’effleurer sa mitaine avant d’atteindre le poteau.

Quelques instants plus tard, Brendan Gallagher a cogné à la porte, mais son lancer à partir de l’enclave a terminé sa course dans le plastron de Hellebuyck.

Armia a finalement ouvert le pointage en avantage numérique avec 2:55 à faire, complétant un beau jeu de passes amorcé par Weal et Phillip Danault.

«Je sais que l’équipe avec qui il était l’aimait, mais il n’y avait pas de place pour lui, a dit Julien au sujet de Weal, acquis des Coyotes de l’Arizona le 25 février. Nous sommes chanceux d’avoir obtenu un joueur comme lui, qui a de l’expérience et qui pouvait nous aider.»

Armia est passé bien près de marquer un autre but en avantage numérique au retour de l’entracte, mais cette fois Hellebuyck a réussi l’arrêt après que le Finlandais eut sauté sur un retour.

Les Jets sont passés à quelques centimètres de répliquer avec un peu moins de six minutes à faire au deuxième vingt, mais le tir de Dustin Byfuglien a atteint le poteau à la gauche de Price.

Armia est revenu à la charge un peu plus tard pour le Canadien, se présentant seul devant Hellebuyck après avoir accepté une courte passe de Domi à la ligne bleue. Toutefois, le gardien des Jets a capté le tir d’Armia avec sa mitaine.

Kevin Hayes fera peut-être des cauchemars en repensant à son tir avec 57 secondes à écouler au deuxième engagement. Hayes a atteint la barre transversale alors qu’il avait un filet complètement ouvert devant lui à la suite d’une mise en scène de Patrik Laine.

Petry lui a donné la réplique avec 36,6 secondes au cadran. Le tir sur réception du défenseur a atteint le poteau à la gauche de Hellebuyck, mais a ensuite traversé la ligne des buts, offrant une avance de 2-0 aux visiteurs.

Perreault a finalement inscrit les Jets au pointage avec 8:36 à faire, mais Price a fermé la porte par la suite. Weal a complété la marque dans un filet désert avec 16 secondes à écouler.

L’entraîneur Claude Julien avait retiré le centre Jesperi Kotkaniemi de la formation au profit de Matthew Peca. Julien a expliqué sa décision en mentionnant que Kotkaniemi avait besoin de repos.

Le Canadien accueillera le Lightning de Tampa Bay, mardi. D’ici là, les Hurricanes et les Blue Jackets auront joué leur match en main. Les Hurricanes rendent visite aux Penguins de Pittsburgh dimanche, tandis que les Blue Jackets seront à Buffalo pour y affronter les Sabres.

Canadien

Carey Price: «Le corps détendu, mais l’esprit alerte»

WINNIPEG — Carey Price sait que le Canadien se retrouve dans une position précaire dans la course aux séries, mais il croit toujours que l’équipe peut relever le défi.

« Nous avons déjoué les pronostics tout au long de la saison, nous avons toujours trouvé le moyen de bien rebondir, a rappelé le vétéran gardien vendredi, la veille d’un autre duel important face aux Jets de Winnipeg.»