La réaction du gardien des Rangers Henrik Lundqvist en dit long alors qu'il vient de constater qu'il a été déjoué par Paul Byron, du Canadien, en cinquième ronde des tirs de barrage.

Un premier gain pour Julien

Les effets de l'arrivée de Claude Julien derrière le banc du Canadien ont commencé à se faire ressentir, mardi soir, alors que Paul Byron a tranché le débat en cinquième ronde des tirs de barrage dans une victoire de 3-2 face aux Rangers de New York.
Le Tricolore a affiché une belle combativité pendant 60 minutes pour une première fois depuis longtemps et il a été récompensé en bris d'égalité. Après une prolongation spectaculaire, Byron a mis fin au match en déjouant Henrik Lundqvist avec un tir entre les jambières.
Mats Zuccarello avait donné l'avantage aux Rangers en première ronde de la fusillade, mais Alexander Radulov avait répliqué au deuxième tour en marquant d'un tir du revers parfait.
«J'ai aimé la façon dont nous nous sommes battus, notre éthique de travail, et nous avons bien patiné», a raconté Julien, qui a signé une première victoire à la barre du Tricolore depuis le 7 janvier 2006. «Ce n'est pas un match parfait, mais quand tu gagnes ici à New York, contre une équipe qui gagne beaucoup récemment, c'est toujours une belle victoire.»
Andrew Shaw et Shea Weber ont touché la cible en temps réglementaire pour le Canadien, qui a signé seulement une deuxième victoire à ses neuf derniers matchs. Il s'agissait pour Weber d'un 14e but cette saison, et d'un 11e en avantage numérique. Oscar Lindberg et Rick Nash ont répliqué pour les Rangers.
Les gardiens Carey Price et Lundqvist ont été particulièrement brillants en prolongation. Price a permis au Canadien de se rendre jusqu'à l'étape des tirs de barrage en effectuant un arrêt spectaculaire dans les derniers instants de la prolongation face à J.T. Miller. «J'ai été chanceux, je me suis lancé devant lui (Miller) un peu en désespoir de cause», a expliqué Price, qui a terminé la rencontre avec 28 arrêts à sa fiche, contre 26 du côté de Lundqvist. Pour Price, il s'agit d'une 258e victoire en carrière, le même nombre que Ken Dryden en troisième place dans l'histoire du Canadien.
«C'était le Carey que l'on connaît bien», a noté Julien au sujet du gardien étoile. «Il a été très solide dans mes deux matchs avec l'équipe. Ce soir, il a joué comme un gardien qui donne une chance à l'équipe de gagner.»
Plus convaincant
Le Canadien a été récompensé pour ses beaux efforts en début de match, quand Shaw a battu de vitesse Lundqvist en contournant le filet après que le gardien eut échappé un tir de la pointe de Weber.
Les Rangers ont toutefois coupé le souffle au Tricolore en répliquant à 10:03. Jesper Fast a débordé le défenseur Alexei Emelin sur le flanc droit avant de rejoindre Lindberg, isolé derrière Weber devant le filet.
Les locaux ont repris l'avantage du jeu pendant le reste de la période, mais le Canadien a frappé à nouveau tôt en deuxième période, à 1:42, quelques secondes après le début d'un avantage numérique. Weber a décoché un boulet de canon qui a échappé à Lundqvist.
Mais comme en première période, les Rangers ont trouvé le moyen de freiner les élans du Tricolore et de recommencer à dicter le rythme. Nash a créé l'égalité à 9:26, sur sa deuxième échappée de la période. Il a déjoué Price d'un tir vif du côté de la mitaine.
Cette victoire a permis au Tricolore de conserver deux points d'avance sur les Sénateurs d'Ottawa au premier rang de la section Atlantique. Les Sénateurs ont cependant deux matchs de plus à disputer d'ici la fin de la campagne.  Avec La Presse
Les cinq moments marquants du match
Sur les chapeaux de roue
Les efforts du Tricolore ont été récompensés quand Andrew Shaw (au centre) a ouvert le pointage après 3:55 de jeu.
Le Canadien a affiché une belle énergie en début de rencontre, décochant sept des premiers 10 tirs au but. Les efforts du Tricolore ont été récompensés quand Andrew Shaw a ouvert le pointage après 3:55 de jeu. Le gardien des Rangers Henrik Lundqvist a échappé le tir de la pointe du défenseur Shea Weber. Shaw a récupéré le disque à l'embouchure et a battu Lundqvist de vitesse en contournant le filet. Il s'agissait pour Shaw d'un premier but depuis le 24 janvier, ce qui mettait fin à une disette de 10 matchs.
La réplique des Rangers
Oscar Lindberg est félicité pas ses coéquipiers après avoir nivelé la marque à 1-1 en première période.
Les beaux élans du Canadien ont rapidement été freinés par les Rangers, grâce à la riposte d'Oscar Lindberg, à 10:03. Lindberg a profité d'une belle montée de Jesper Fast sur le flanc droit, quand il a débordé le défenseur Alexei Emelin. Lindberg a échappé à la couverture de Shea Weber devant le filet et il a dévié la remise de son coéquipier derrière le gardien Carey Price. Des punitions bêtes contre Michael McCarron et Alexander Radulov ont aussi cassé le rythme du Canadien.
Un boulet de canon
Le Canadien a rapidement repris l'avance en deuxième période, à 1:42, quelques secondes après le début d'un avantage numérique. Max Pacioretty a remporté la mise en jeu à la gauche du gardien Henrik Lundqvist et la rondelle est revenue à la pointe à Andrei Markov, qui a immédiatement remis de l'autre côté vers Shea Weber. Ce dernier a décoché un puissant tir sur réception et même si Lundqvist était en bonne position pour réussir l'arrêt, la rondelle s'est faufilée à travers son équipement pour aboutir de l'autre côté de la ligne des buts. Il s'agissait pour Weber d'un 14e but cette saison, un 11e en avantage numérique.
Nash, à la deuxième occasion
L'attaquant des Rangers Rick Nash a obtenu une occasion en or de niveler à nouveau la marque, quand il a pu s'échapper devant Carey Price. Nash a tenté une manoeuvre vers sa gauche, mais Price n'a pas mordu et il a facilement réussi l'arrêt. Cependant, Nash s'est vengé à 9:26, quand Ryan McDonagh l'a lancé à nouveau en échappée. Cette fois, Nash a décidé de décocher un tir haut du côté de la mitaine, ce qui a surpris Price.
Byron fait la différence
Après une prolongation endiablée au cours de laquelle les deux gardiens ont réussi des arrêts incroyables, Paul Byron a mis un terme à la rencontre lors de la cinquième ronde de la fusillade. Mats Zuccarello a donné l'avantage aux Rangers dès la première ronde en battant Carey Price d'un tir sans avertissement entre les jambières. Alexander Radulov a répliqué lors de la deuxième ronde, grâce à un tir parfait du revers dans le haut du filet. Byron a ensuite joué les héros en déjouant Henrik Lundqvist entre les jambières.
Le Tricolore met la main sur le fils de Kevin Lowe
Le directeur général Marc Bergevin a posé un premier geste, à l'approche de la date limite des transactions dans la LNH.
Le Canadien a acquis le défenseur Keegan Lowe, des Hurricanes de la Caroline, en retour du défenseur Philip Samuelsson. Lowe, qui est âgé de 23 ans, est le fils de l'ex-joueur Kevin Lowe, tandis que Philip est le fils d'Ulf Samuelsson. L'information a été confirmée par voie de communiqué par le directeur général et vice-président exécutif des Hurricanes, Ron Francis, puis quelques minutes plus tard par le Tricolore.
Lowe a disputé deux matchs en carrière dans la LNH avec les Hurricanes, en 2014-2015, et n'a toujours pas amassé de point. Il a cependant écopé 10 minutes de pénalité et présenté un différentiel de - 2. Il se rapportera au club-école du Canadien, a fait savoir l'organisation dans son communiqué.
En 49 parties cette saison avec les Checkers de Charlotte, le club-école des Hurricanes, le hockeyeur de 6'1'' et 200 livres a inscrit trois buts et amassé neuf mentions d'assistance. Il avait été repêché en troisième ronde, 73e au total, par les Hurricanes lors de l'encan de la LNH en 2011.
Pour sa part, Samuelsson, qui est âgé de 25 ans, a marqué un but et obtenu quatre mentions d'assistance en 40 rencontres avec les IceCaps de St-Jean. Samuelsson avait été sélectionné en deuxième ronde, 61e au total, par les Penguins de Pittsburgh au repêchage de la LNH en 2009.
Le joueur de 6'3'' et 210 livres a disputé 13 matchs en carrière dans la LNH avec les Penguins et les Coyotes de l'Arizona. Il s'était joint au Canadien le lendemain de l'ouverture du marché des joueurs autonomes de la LNH, le 2 juillet 2016.  La Presse canadienne