Joel Armia a réalisé le premier tour du chapeau de sa carrière vendredi contre les Rangers.

Tour du chapeau pour Armia dans la victoire de CH contre les Rangers, 4 à 2

NEW YORK — Malgré un lent départ, le Canadien a évité le piège vendredi soir et la formation montréalaise a vaincu les Rangers de New York 4-2.

Le Canadien avait été surpris par les Devils du New Jersey en début de semaine avant d'infliger une correction aux Red Wings de Detroit. Après avoir laissé les Rangers s'imposer en première période, le Canadien a renversé la vapeur à temps pour éviter un deuxième revers en trois parties contre des formations hors de la course aux séries.

«En première période, (les Rangers) sont sortis forts, nous avons mis du temps à nous mettre en marche, a noté l'entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. À partir de la deuxième période, nous nous sommes repris et Carey (Price) a joué tout un match pour nous.»

Joel Armia a réussi un premier tour du chapeau dans la LNH et Brendan Gallagher a ajouté son 28e but de la saison pour le Canadien (35-23-7).

«(Armia) a connu un bon début de saison, mais il a raté six semaines en raison d'une blessure, a rappelé Julien. Ce n'est pas facile de revenir et de retrouver son jeu.

«Je vois toujours la même chose, il est un joueur qui travaille bien avec la rondelle, qui est fort le long des rampes. Il a de bonnes qualités et il avait des chances de marquer. Ça ne voulait pas rentrer, mais ce soir, il a marqué deux gros buts pour nous. Le troisième dans un filet désert, il le méritait bien.»

Carey Price a réalisé 25 arrêts pour obtenir une 313e victoire en carrière, une de moins que Jacques Plante au premier rang dans l'histoire du Canadien.

Le Canadien a gardé ses acquis dans la course aux séries dans l'Association de l'Est. La troupe de Julien détient toujours le premier des deux laissez-passer supplémentaires donnant accès au tournoi printanier avec 77 points, deux de plus que les Blue Jackets de Columbus et les Penguins de Pittsburgh. Les Blue Jackets ont toutefois deux matchs en main sur le Tricolore et les Penguins, un.

Les Penguins ont perdu 4-3 en prolongation face aux Sabres de Buffalo, vendredi. Pour leur part, les Hurricanes de la Caroline ont défait les Blues de St. Louis 5-2 pour devancer les Blue Jackets au troisième rang de la section Métropolitaine avec 76 points. Les Hurricanes ont aussi un match de plus à disputer que le Canadien d'ici la fin de la saison.

Vladislav Namestnikov et Brendan Lemieux ont répliqué pour les Rangers (27-27-10). Brady Skjei a amassé deux aides et Henrik Lundqvist a effectué 32 arrêts.

Artturi Lehkonen a été au coeur des occasions de marquer du Canadien en première période, mais il a été incapable de mettre fin à sa disette, qui perdure depuis 27 matchs.

À l'autre bout de la patinoire, Namestnikov a ouvert le pointage à 4:41 en déviant habilement un tir de Skjei.

Price a gardé le Canadien dans le coup au retour de l'entracte, réussissant un arrêt spectaculaire aux dépens de Namestnikov à la fin d'un désavantage numérique du Tricolore.

Gallagher a finalement créé l'égalité à 7:27, profitant d'une remise de Tomas Tatar après un rejet de Jordie Benn derrière le filet des Rangers.

Price a réussi un autre coup fumant un peu plus tard, sortant la mitaine aux dépens de Pavel Buchnevich. Lundqvist lui a donné la réplique en frustrant Gallagher deux fois, coup sur coup, sur une déviation, puis sur un retour.

Armia a ensuite donné les devants au Canadien avec 5:22 à faire au deuxième vingt, à la suite d'un autre bond favorable de la bande.

Il est revenu à la charge après 4:29 de jeu en troisième période, quand il a décidé de tirer sur une descente à deux contre un.

Ce but s'est avéré important puisque Lemieux a réduit l'écart avec 2:32 à faire. Armia a finalement complété son tour du chapeau en tirant dans un filet désert avec 36,7 secondes à écouler.

Paul Byron était en uniforme pour le Canadien, un jour après avoir sauté son tour à l'entraînement en raison d'un virus.

Le Canadien sera de retour en action dès samedi, quand les Penguins seront les visiteurs au Centre Bell.