Tomas Tatar a brisé l’égalité alors qu’il ne restait que 77 secondes à écouler en troisième période et le Canadien de Montréal a vaincu les Blackhawks de Chicago 3-2, dimanche soir.

Tatar donne la victoire au Canadien

CHICAGO — Tomas Tatar a brisé l’égalité alors qu’il ne restait que 77 secondes à écouler en troisième période et le Canadien de Montréal a vaincu les Blackhawks de Chicago 3-2, dimanche soir, au United Center.

Alors que le Canadien tentait de s’accrocher à un précieux point au classement, Jesperi Kotkaniemi a simplement glissé la rondelle à la pointe gauche, où Jeff Petry l’attendait. Le grand défenseur a décoché un puissant lancer qui a été dévié derrière le gardien Corey Crawford par Tatar.

Le Tricolore a signé une troisième victoire de suite et il pourra remercier Carey Price. Price a réalisé 37 arrêts, dont 17 en troisième période, alors que l’équipe locale a bourdonné en raison de l’indiscipline de ses adversaires. Le Canadien a écopé huit pénalités, mais n’a été victime que d’un seul but.

«C’est un bon résultat pour nous, mais il faut réaliser que si nous jouons de la sorte contre la prochaine équipe, l’histoire sera différente, a mentionné l’entraîneur-chef du Bleu-blanc-rouge, Claude Julien. Nous avons trouvé le moyen de gagner. Notre désavantage numérique a fait du bon travail ce soir et notre gardien a été excellent.»

Max Domi et Shea Weber ont aussi enfilé l’aiguille pour le Canadien (15-10-5), qui a gagné un deuxième match de suite au United Center après avoir encaissé sept revers consécutifs.

«C’est une grosse victoire. Nous avions besoin de la contribution de tous les joueurs ce soir et c’est bon pour l’énergie lorsque nous pouvons alterner les quatre trios, a fait valoir Price. Les Blackhawks ont bien joué et ils possèdent encore des joueurs dans leur formation.»

Patrick Kane a été l’auteur des deux réussites des Blackhawks (9-17-5), qui ont perdu leurs sept dernières sorties et neuf de leurs 10 dernières. Crawford a conclu l’affrontement avec 25 arrêts.

La formation de Chicago montre un dossier de 3-11-2 sous la tutelle de Jeremy Colliton, qui a remplacé Joel Quenneville à la barre de l’équipe le 6 novembre.

Le Canadien disputera son prochain match mardi soir, lorsqu’il rendra visite au Wild du Minnesota.

Les hommes de Claude Julien n’ont pas mis de temps avant d’annoncer leurs couleurs au premier engagement. Après une belle percée en zone adverse qui s’est conclue par un arrêt de Crawford, Domi a sauté sur un retour de lancer dès la mise en jeu suivante pour donner les devants aux siens après seulement six minutes de jeu.

Il s’agissait de la 10e partie consécutive que les Blackhawks accordaient le premier but.

Le quatrième trio du Tricolore a poursuivi sur la lancée du premier trio et il a porté le pointage à 2-0 seulement 91 secondes plus tard. Michael Chaput a remis la rondelle à Kenny Agostino, qui a contourné le filet. L’attaquant a aperçu Weber à la pointe droite et le capitaine du Canadien a décoché un violent tir qui n’a laissé aucune chance à Crawford.

Indiscipline

L’indiscipline des visiteurs a toutefois redonné vie aux Blackhawks. Lors du troisième avantage numérique de sa troupe, Kane a accepté une passe de Brent Seabrook et il a profité de la circulation devant Price pour faufiler le disque derrière le gardien. Le défenseur Brett Kulak et l’attaquant John Hayden lui voilaient la vue.

Plutôt amorphe en deuxième période, le Bleu-blanc-rouge a ouvert la porte à des Blackhawks beaucoup plus insistants. Lors d’une mise en jeu en territoire adverse, une mauvaise communication en défensive entre Kulak et Andrew Shaw a permis à Kane de se blottir seul sur l’aile droite. Après avoir accepté une remise de Dominik Kahun, l’Américain a vu son lancer sur réception flottant tromper la vigilance de Price pour niveler la marque.