David Schlemko (5) et Zack Kassian bataillant pour le disque en avril dernier. Selon le dg Marc Bergevin, le nouveau défenseur du Canadien est un défenseur typique du hockey d'aujourd'hui.

Schlemko pour remplacer Emelin

Ce qui s'est passé à Vegas... n'y est pas resté longtemps!
Avec l'aide des Golden Knights, Marc Bergevin a trouvé une façon efficace d'améliorer son équipe. Il a été en mesure de remplacer Alexei Emelin par David Schlemko tout en soustrayant 2 millions $ à son enveloppe salariale. Ça ne lui a coûté qu'un choix de cinquième ronde au repêchage de 2019.
«Nous avons perdu Emelin au repêchage d'expansion et je jugeais qu'on avait besoin de remplacer ses minutes d'utilisation», a indiqué Bergevin, jeudi à Chicago, où il participe au repêchage de la LNH dont la première ronde se déroulera vendredi soir. «Schlemko est un défenseur typique du hockey d'aujourd'hui qui déplace bien la rondelle, qui patine bien et qui est calme en possession du disque. Le prix était bon pour nous.»
Bergevin s'est dit peu surpris qu'Emelin soit sélectionné par les Golden Knights au repêchage d'expansion. Il a toutefois souligné qu'il y aurait eu une très bonne possibilité que Nathan Beaulieu soit le choix de la nouvelle équipe s'il était demeuré dans l'organisation du Canadien. «En plus il était admissible à l'arbitrage», a ajouté le dg pour expliquer les motifs l'ayant mené à échanger le défenseur de 24 ans, ancien premier choix (17e au total) du CH en 2011.
Schlemko, lui, n'aura pas été dans l'organisation des Golden Knights assez longtemps pour s'entretenir avec la direction de l'équipe. Et encore moins pour avoir un chandail de l'équipe. «Peut-être que j'aurai au moins un survêtement d'entraînement», a lancé la nouvelle acquisition du Canadien.
Grand voyageur
Si l'on exclut son histoire d'un soir avec Vegas, Schlemko en sera à une sixième organisation en trois ans. Joueur non repêché, il a fait ses premiers pas dans la LNH avec les Coyotes de Phoenix, en 2008-2009. Il est demeuré en Arizona jusqu'au début de 2014-2015, après quoi il s'est mis à accumuler les points sur sa carte Air Miles!
Lors de cette même saison, il a porté les couleurs des Stars de Dallas et des Flames de Calgary, avant de déménager ses pénates au New Jersey, où il a passé une année complète, en 2015-2016. L'année dernière, il s'est retrouvé avec les Sharks, avec lesquels il avait signé un contrat de quatre ans. 
On le comprend d'espérer écouler les trois dernières années de son contrat à Montréal! Son entente, signée avant la saison dernière avec les Sharks de San Jose, lui rapporte 2,1 millions $ par année. «Ce serait bien de pouvoir établir des racines quelque part», a lancé le défenseur de 30 ans. «Toute la famille est bien excitée.»
L'Albertain de 6'1 et de 190 livres a expliqué qu'il avait eu de la difficulté à s'établir dans la ligue, surtout en raison de blessures qui l'ont ralenti. «Ce n'était pas la meilleure façon d'entreprendre ma carrière, mais je sens que j'ai trouvé mon jeu depuis deux ans et je suis demeuré relativement en santé. C'est bon pour ma confiance. Je sens que je suis au sommet de ma carrière et que j'ai beaucoup à donner.»
Schlemko a inscrit deux buts et amassé 16 mentions d'aide en 62 matchs en saison régulière avec les Sharks. Il a totalisé 17 buts et 70 passes en 360 parties en carrière dans la LNH. Il a également purgé 114 minutes de punition depuis son entrée dans la LNH.  Avec La Presse canadienne