Antti Niemi a été intraitable devant le filet du Canadien, repoussant les 35 lancers des Sabres.

Niemi blanchit les Sabres

BUFFALO — Dans un duel entre la pire formation à domicile de la LNH et la pire équipe à l’étranger, les visiteurs ont eu légèrement l’avantage alors que le Canadien de Montréal a défait les Sabres de Buffalo 3-0, vendredi.

Artturi Lehkonen, avec son 10e but de la saison, ainsi que Paul Byron et Brendan Gallagher, les deux dans un filet désert, ont touché la cible et ils ont aidé le Canadien (27-36-12) à mettre fin à une série de sept revers à l’étranger (0-5-2). Il s’agit aussi pour les hommes de Claude Julien d’une deuxième victoire seulement à leurs 11 derniers matchs (2-7-2).

«On n’a pas eu une grosse première période, ce qui était un peu décevant, a analysé Julien. On a mieux réagi en deuxième période, et en troisième, même si on n’a pas eu beaucoup de lancers, on en a eu beaucoup qui ont raté le filet. Ça n’a pas été une mauvaise période. En bout de ligne, c’est une victoire qui fait du bien.»

Antti Niemi a repoussé 35 lancers et a signé son 36e blanchissage dans la LNH — son premier depuis le 22 décembre 2015, avec les Stars de Dallas face aux Blackhawks de Chicago.

Niemi a aussi profité des nombreuses occasions bousillées par les joueurs des Sabres.

«Il joue du bon hockey pour nous. Tout le monde le sait, a raconté Julien au sujet du gardien acquis par le Canadien le 14 novembre dernier via le ballottage. C’est encourageant de voir un gardien comme lui venir dans notre équipe après un début de saison difficile et jouer comme il le fait. C’est bien mérité pour lui ce soir. Ils ont eu des chances de marquer parce qu’on n’a pas été excellents devant lui, mais il a réussi des arrêts importants.»

Linus Ullmark a accordé un but sur 22 tirs devant le filet des Sabres (23-39-12), qui ont subi une troisième défaite de suite.

Manque d’opportunisme

Les Sabres ont eu l’avantage en début de rencontre, mais ils ont manqué d’opportunisme.

Marco Scandella a raté la cible après une belle passe transversale de Ryan O’Reilly, puis Brendan Guhle a vu son tir du revers être facilement bloqué par Niemi.

Lors de leur meilleure séquence de la période, les Sabres ont vu Scott Wilson atteindre le poteau, puis Rasmus Ristolainen être imprécis alors qu’il a eu tout le temps possible pour décocher son tir.

Le Canadien a finalement donné signe de vie tard dans l’engagement. Lehkonen a ravi le disque à Guhle pour s’avancer à deux contre un avec Alex Galchenyuk. Sa remise a toutefois dévié sur Scandella et Galchenyuk a fendu l’air.

En toute fin de période, Gallagher s’est moqué de Scandella en zone neutre puis a décoché un bon tir, mais Ullmark a réussi l’arrêt.

Le Tricolore a été l’équipe dominante au retour de l’entracte et il a capitalisé à 4:56. Lehkonen a profité d’un bond favorable de la bande après un tir imprécis de Jacob de la Rose pour déjouer Ullmark, qui s’était compromis.

Les Sabres ont cogné à la porte avant la fin du deuxième vingt. Niemi a dû être brillant coup sur coup face à Sam Reinhart. Puis, O’Reilly et Reinhart ont raté un filet ouvert sur la même séquence après une magnifique feinte d’O’Reilly aux dépens du gardien finlandais.

Le Canadien a ensuite ouvert la porte aux Sabres en troisième période, quand Nikita Scherbak et Lehkonen ont été punis dans un intervalle de 54 secondes. Toutefois, les Sabres ont été incapables de profiter de leurs 66 secondes en avantage numérique de deux hommes. O’Reilly a obtenu la plus belle occasion, mais il a fendu l’air en voulant décocher un tir sur réception alors que Niemi était étendu sur la glace puisque la rondelle était bondissante.

Byron et Gallagher ont finalement fermé les livres en marquant dans un filet désert en fin de partie.

Le Canadien reprendra le collier samedi (19h), quand il accueillera les Capitals de Washington, au Centre Bell.

+

LES CINQ MOMENTS DU MATCH

1) Les locaux s’imposent

Les Sabres ont eu l’avantage en début de rencontre et ils ont connu leur plus belle séquence avec un peu plus de sept minutes à faire à l’engagement. Lors d’une longue présence dans le territoire du Canadien, Scott Wilson a d’abord vu son tir atteindre le poteau. Les Sabres ont maintenu la rondelle dans le territoire des visiteurs par la suite et le défenseur Rasmus Ristolainen a également obtenu une occasion de marquer. Ristolainen a profité de beaucoup d’espace pour s’avancer à partir de la pointe. Alors qu’il y avait beaucoup de circulation devant le gardien Antti Niemi, Ristolainen a décoché un tir des poignets, mais la rondelle a raté le cadre.

2) Le Canadien se réveille

Après avoir subi la pression des Sabres pendant la majorité du premier vingt, le Canadien a enfin généré un peu d’offensive tard dans la période. Alex Galchenyuk a d’abord raté un filet ouvert à la suite d’une descente à deux contre un avec Artturi Lehkonen, quand la remise du Finlandais a effleuré le défenseur des Sabres Marco Scandella. Puis, avec sept secondes à faire à l’engagement, Brendan Gallagher a contourné Scandella en zone neutre et a profité d’un écran de Paul Byron sur le défenseur Rasmus Ristolainen pour décocher un bon tir. Cependant, le gardien Linus Ullmark a été à la hauteur.

3) Lehkonen atteint la dizaine

Le Canadien a poursuivi sur sa lancée de fin de première période lors du retour du vestiaire et Artturi Lehkonen a finalement ouvert la marque après 4:56. Alex Galchenyuk a décoché un tir après avoir contourné le filet et la rondelle a dévié sur Lehkonen avant de revenir dans l’enclave. Jacob de la Rose a sauté sur la rondelle libre, mais son lancer a raté la cible. Lehkonen était toutefois posté à l’embouchure du filet et il est parvenu à loger le disque dans l’ouverture. Il s’agissait pour Lehkonen d’un 10e but cette saison.

4) Niemi se distingue

Les Sabres ont été plus affutés tard dans le deuxième engagement et le gardien du Canadien Antti Niemi a gardé le fort. Posté derrière le filet des visiteurs, Scott Wilson a rejoint son coéquipier Sam Reinhart devant. Le jeune attaquant a tenté deux fois de battre Niemi, mais le Finlandais a résisté. Quelques secondes plus tard, Ryan O’Reilly a déculotté Niemi, mais a manqué d’espace pour pousser la rondelle dans un filet abandonné. La rondelle a glissé vers Reinhart, mais il a raté la cible.

5) Incapable d’acheter un but

Les Sabres ont obtenu une occasion en or de niveler le pointage en troisième période, quand ils ont pu profiter d’un avantage numérique de deux hommes pendant 66 secondes. Le gardien Antti Niemi a d’abord stoppé un tir de l’enclave de Jack Eichel. Niemi a ensuite joué de chance quelques instants plus tard quand Ryan O’Reilly, encore lui, a raté un filet ouvert. Cette fois, O’Reilly était posté à l’embouchure du filet, mais il a fendu l’air puisque la remise de Kyle Okposo était bondissante.