Michel Therrien a été congédié par le Canadien de Montréal, mardi. L'histoire se répète alors qu'il sera une fois de plus remplacé par Claude Julien.

Michel Therrien congédié par le Canadien et remplacé par Claude Julien

Le Canadien a congédié l'entraîneur-chef Michel Therrien et l'a remplacé par Claude Julien, a confirmé l'organisation par voie de communiqué mardi après-midi.
La récente série d'insuccès du club, combinée à la semaine de repos obligatoire dont bénéficie le Tricolore, aura donc ouvert la porte au départ de Therrien. Il avait notamment encaissé deux défaites consécutives le week-end dernier, et n'était tout simplement plus capable d'amasser des victoires au Centre Bell.
Le directeur général du Canadien Marc Bergevin va rencontrer les médias mercredi à 11h, au Complexe sportif Bell, à Brossard, tandis que Julien participera à une conférence téléphonique à 13h.
Samedi contre les Blues de St. Louis, le Canadien a subi un troisième revers de suite à domicile, où il n'a pas gagné depuis le 31 janvier. En fait, depuis le 12 novembre, date où le Tricolore avait récolté une 10e victoire en autant de départs au Centre Bell, il affiche un dossier global de 8-7-4 dans ce qui est censé être son château fort.
Le Tricolore n'est également plus capable de remporter deux matchs d'affilée. Il faut remonter au début de janvier pour retrouver une séquence du genre chez le Canadien. Ce rendement des dernières semaines fait en sorte qu'en date de mardi après-midi, le Canadien n'a plus que six points d'avance sur les Sénateurs d'Ottawa au sommet de la section Atlantique, alors qu'il a joué cinq rencontres de plus.
«En tant que joueur, particulièrement en tant que capitaine, vous vous sentez coupable, a déclaré l'attaquant Max Pacioretty au réseau Sportsnet. Si nous avions mieux joué, particulièrement lors des dernières semaines, la direction n'aurait pas ressenti le besoin de prendre une décision comme celle-là. Il est évident que nous n'étions pas à la hauteur lors des derniers matchs. Mais je crois que c'est la faute des joueurs.
«Nous voyons à travers la ligue que c'est habituellement le résultat quand une équipe ne répond pas aux attentes. Je n'ai que des bonnes choses à dire au sujet de Michel et c'est ce qui rend la situation difficile.»
Julien disposera maintenant de trois jours pour préparer sa formation en prévision du prochain match, samedi, en après-midi, contre les Jets de Winnipeg. Entre-temps, un porte-parole du Canadien a indiqué qu'une conférence de presse aura lieu mercredi afin de discuter du changement d'entraîneur.
«La décision de relever Michel de ses fonctions a été difficile, car j'ai beaucoup de respect pour lui. Je considère que le temps est venu pour notre équipe d'avoir un nouveau souffle, une nouvelle voix, une nouvelle direction», a déclaré Bergevin par voie de communiqué.
«Claude Julien est un entraîneur d'expérience, très respecté dans la LNH, qui connaît bien le marché de Montréal. (...) Nous avons embauché aujourd'hui le meilleur entraîneur disponible, et l'un des meilleurs de la LNH. Je suis convaincu qu'il saura remettre notre équipe sur le chemin de la victoire», a ajouté Bergevin.
Âgé de 56 ans, Julien en est à son deuxième séjour comme entraîneur-chef du Canadien. Il a dirigé le Tricolore de janvier 2003 à janvier 2006 et montré un dossier de 72-62-10-15 en 259 matchs de saison régulière avec l'équipe.
Julien a été remercié par les Bruins le 7 février dernier, après avoir compilé un dossier de 419-246-94 en 759 matchs de saison régulière avec eux. Il a également remporté la coupe Stanley avec les Bruins en 2011, et a atteint la finale en 2013.
Originaire d'Orléans, en Ontario, Julien a été le récipiendaire du trophée Jack-Adams à titre d'entraîneur par excellence de la LNH en 2008-2009.
Il a dirigé un total de 997 matchs en saison régulière dans la LNH avec le Canadien, les Devils du New Jersey et les Bruins.
Âgé de 53 ans, Therrien avait été nommé entraîneur-chef du CH le 5 juin 2012, après avoir dirigé l'équipe de 2000 à 2003.
«Michel Therrien, merci beaucoup pour tout, thank you for giving everything you had to our Team», a écrit le propriétaire du Canadien, Geoff Molson, sur Twitter quelques minutes après l'annonce.
Therrien est devenu le cinquième entraîneur-chef à perdre son emploi cette saison, après Julien, Ken Hitchcock (Blues), Jack Capuano (Islanders de New York) et Gerard Gallant (Panthers de la Floride). C'est la 39e fois qu'un entraîneur-chef est congédié pendant une campagne au cours des 10 dernières années, surpassant le total de la NFL, de la NBA et des Ligues majeures de baseball pendant la même période.
Therrien a également été limogé pour la troisième fois de sa carrière pendant une saison. La dernière fois, c'était en 2009, lorsque les Penguins de Pittsburgh l'avaient remplacé par Dan Bylsma, qui avait mené les siens à la conquête de la coupe Stanley quelques mois plus tard.