Après plusieurs semaines de brouillard, Max Pacioretty prendra le chemin de Las Vegas à l'aube de la nouvelle saison qui s'amorcera sous peu.

Max Pacioretty échangé aux Golden Knights

MONTRÉAL — La saga entourant la situation contractuelle de Max Pacioretty a enfin connu son dénouement.

Le Canadien de Montréal a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi qu'il avait échangé son capitaine aux Golden Knights de Las Vegas.

Après plusieurs semaines de brouillard, Pacioretty prendra le chemin de Las Vegas à l'aube de la nouvelle saison qui s'amorcera sous peu.

En retour, le Tricolore a obtenu l'attaquant Tomas Tatar, l'espoir Nick Suzuki et un choix de deuxième ronde en 2019.

Le 29e capitaine de l'histoire du Canadien revêtira l'uniforme d'une nouvelle équipe pour la première fois de sa carrière. Choix de premier tour en 2007 — 22e au total — l'attaquant quitte Montréal après avoir récolté 226 buts et 222 mentions d'aide en 626 matchs avec la Sainte-Flanelle.

Les rumeurs de transactions entourant l'attaquant de 29 ans allaient de bon train depuis un moment déjà.

Lors du dernier repêchage du circuit Bettman, le Canadien avait même échangé le capitaine aux Kings de Los Angeles. La transaction avait par contre avorté puisque Pacioretty avait refusé de signer la prolongation de contrat que lui offrait la formation de la Californie.

Dans la foulée, le capitaine, qui écoule la dernière année d'un contrat de six ans d'une valeur totale de 27 millions $, avait alors licencié son agent, le Québécois Pat Brisson, au profit d'Allan Walsh.

Lors du tournoi de golf caritatif annuel de Pacioretty le 28 août, Walsh avait précisé que le Canadien n'avait déposé aucune offre formelle, malgré les discussions entre les deux parties.

L'état-major avait pour sa part signifié qu'il ne ferait pas de plus amples commentaires sur la situation et qu'il éclaircirait le tout lors de son propre tournoi de golf, qui se tiendra lundi matin.

Jeudi dernier, Pacioretty avait confirmé aux journalistes présents au tournoi du golf de Jonathan Drouin qu'il n'avait pas l'intention de négocier un nouveau contrat durant la saison, puisque ça amènerait trop de distractions au sein du club.

Au cours de ses 10 saisons, le numéro 67 a atteint le plateau des 30 buts à cinq reprises.

Au terme de la présente saison, il deviendra joueur autonome sans compensation.

La dernière fois qu'une telle situation s'est produite remonte à 1999, lorsque Vincent Damphousse avait rejoint les Sharks de San Jose.

Sur le réseau social Twitter, le Canadien de Montréal a publié un vidéo récapitulatif de Pacioretty au sein de la formation montréalaise.

En retour, le Tricolore a obtenu l'attaquant Tomas Tatar (photo), l'espoir Nick Suzuki et un choix de deuxième ronde en 2019.

Le début d'un temps nouveau

Sélectionné au deuxième tour du repêchage de 2009 par les Red Wings de Detroit, Tatar, originaire de Ilava, en Slovaquie, a récolté 119 buts et 109 mentions d'aide en 427 matchs dans la LNH.

Après avoir été échangé aux Golden Knights avant la date limite des transactions lors de la dernière campagne, il a conclu la saison avec une récolte de 34 points, dont 20 buts, en 82 matchs.

Lors de l'encan 2017, les Golden Knights avaient sélectionné Suzuki au 13e rang total.

À sa troisième saison avec l'Attack d'Owen Sound dans la Ligue junior de l'Ontario, le joueur de centre de 19 ans a amassé 100 points, dont 42 buts, en 64 rencontres.