Andrei Markov voit son parcours avec le Canadien prendre fin après 16 saisons et 990 matchs au cours desquels il a inscrit 572 points.

Markov signe avec l'Ak Bars de Kazan

Quelques jours après avoir annoncé qu'il ne serait pas de retour avec le Canadien de Montréal pour une 17e saison, le vétéran défenseur Andrei Markov poursuivra sa carrière avec la formation de l'Ak Bars de Kazan, dans la KHL.
Le club russe a confirmé qu'il avait accordé un contrat de deux ans au défenseur de 38 ans. Les détails de l'entente n'ont pas été divulgués.
Markov a déjà joué dans la KHL, en 2012-2013, pendant le lock-out dans la Ligue nationale. Il avait joué pour le Vityaz de Podolsk.
Joueur autonome sans compensation, Markov avait déclaré la semaine dernière avoir discuté avec d'autres équipes de la LNH afin d'y poursuivre sa carrière - sans les identifier - mais qu'il se voyait mal évoluer dans la LNH avec un autre chandail que celui du Canadien.
Pyeongchang 2018
Cette décision signifie que Markov pourrait éventuellement participer aux prochains Jeux olympiques en février.
«J'y ai déjà participé à trois reprises et c'est toujours un événement très spécial, a confié Markov, jeudi, lors d'une téléconférence. Pour les athlètes, c'est une expérience merveilleuse, une sensation indescriptible, car c'est un tournoi énorme. C'est très spécial.
«Ce serait un autre rêve (de gagner la médaille d'or), mais nous verrons. Je vais jouer de mon mieux et espérer qu'ils me sélectionnent.»
La Russie est censée tenir le rôle de favorite du prochain tournoi olympique de hockey en l'absence des joueurs de la LNH. Elle devrait compter dans ses rangs des joueurs comme Ilya Kovalchuk et Pavel Datsyuk tandis que le Canada et les États-Unis envisagent de faire appel à des professionnels qui évoluent en Europe et au sein des équipes collégiales et juniors.
Markov, originaire de Voskresensk, en Russie, aura disputé 990 matchs de saison régulière en carrière avec le Canadien, et il a marqué 119 buts en plus d'avoir amassé 453 mentions d'assistance. Markov a aussi réussi cinq buts et 27 passes en 89 matchs éliminatoires en carrière avec le CH.
Il a rejoint en toute fin de saison dernière Guy Lapointe au deuxième rang de l'histoire du Tricolore au chapitre des points récoltés par un défenseur - son tout dernier en carrière avec l'équipe montréalaise. L'ex-no 79 du Canadien occupe également la troisième place de l'histoire de la concession pour ce qui est des buts par un joueur à sa position.