Andrei Markov a disputé l’ensemble de sa carrière dans la LNH avec le Canadien.
Andrei Markov a disputé l’ensemble de sa carrière dans la LNH avec le Canadien.

Markov aurait aimé gagner la coupe Stanley, mais ne changerait rien

L’ex-défenseur du Canadien de Montréal Andrei Markov a déclaré qu’il aurait aimé pouvoir remporter la coupe Stanley au cours de sa carrière, mais a assuré qu’il ne regrettait rien.

Markov, qui a annoncé sa retraite un peu plus tôt cette semaine, a accordé son premier entretien à titre de nouveau retraité au site internet russe championat.com.

«Je ne changerais rien à ma carrière. J’ai eu la chance de participer aux séries éliminatoires de la LNH à plusieurs reprises avec le Canadien, car nous avions souvent une bonne équipe», a-t-il déclaré.

Markov, qui est âgé de 41 ans, a disputé les trois dernières campagnes en Ligue continentale de hockey (KHL), après un divorce avec le Canadien pendant l’été 2017.

«Tous s’est bien passé en Russie. J’ai même remporté la coupe Gagarine avec l’AK Bars de Kazan», a-t-il rappelé.


« Je ne changerais rien à ma carrière. J’ai eu la chance de participer aux séries éliminatoires de la LNH à plusieurs reprises avec le Canadien, car nous avions souvent une bonne équipe »
Andrei Markov

Markov a tenté un retour dans la LNH avant la dernière saison, mais n’a pas été en mesure de convaincre une équipe de lui donner un contrat. Il a finalement disputé 23 matchs avec le Lokomotiv Iaroslavl et a été limité à sept points.

Le Russe n’a pas caché qu’il aurait aimé atteindre le plateau des 1000 matchs dans la LNH avec le Tricolore, mais n’en tient pas rigueur à l’organisation montréalaise.

Markov a disputé l’ensemble de sa carrière dans la LNH avec le Canadien, qui l’avait choisi en sixième ronde, 162e au total, lors du repêchage de 1998. En 990 rencontres avec le CH, il a récolté 119 buts et 453 aides.

«C’est dommage, oui, l’a-t-on cité. D’un autre côté, j’ai déjà tourné la page là-dessus. Si je n’avais pas subi de blessures, alors j’aurais joué 1000 matchs et plus il y a longtemps. Non, non, je ne voudrais rien changer à ma carrière. Si c’est 990, alors c’est 990.»

Le principal intéressé a aussi indiqué qu’il avait pris la décision d’accrocher ses patins bien avant la fin de la dernière campagne.

«Je savais que ce serait ma dernière saison. À la fin de celle-ci, j’ai discuté avec mon agent russe, Sergei Isakov. Il m’a demandé si je voulais continuer. J’ai répondu non», a-t-il tranché.

En confinement

En attendant la fin de la pandémie de COVID-19, Markov est en confinement chez lui avec les membres de sa famille.

«Il faut prendre soin de ses proches, de sa famille. De soi. En attendant, j’essaie de rester en forme; je fais des haltères, du jogging. J’aime faire de l’exercice, car c’est bon pour la santé», a-t-il relaté.

«Puis, lorsque tout ça sera terminé, nous réfléchirons à la suite des choses», a-t-il conclu.