Alex Ovechkin bataille devant le filet avec Shea Weber.

Le Canadien s'incline 4-1 contre les Capitals

C'est à se demander si les joueurs du Canadien ne sont pas devenus plus à l'aise lorsqu'ils évoluent loin de leurs supporters.
Les Capitals de Washington ont gâché les retrouvailles entre la formation montréalaise et ses partisans en signant une victoire par la marque de 4-1 lundi soir au Centre Bell.
Après avoir récolté 10 points sur une possibilité de 14 à l'étranger entre le 23 décembre et le 7 janvier, le Canadien a subi un troisième revers à ses cinq dernières présences dans son château fort.
Evgeny Kuznetsov (5e) a brisé l'égalité de 1-1, créée moins d'une minute plus tôt, en déjouant Carey Price à 8:12 de la troisième période.
«Ç'a été difficile de donner ce but, a reconnu Paul Byron, qui a participé au seul filet du Tricolore. Mais l'équipe doit être plus forte mentalement et continuer de travailler fort. Il restait encore beaucoup de temps, ce n'était qu'un but et on n'a pas réussi à faire de même. C'est décevant.»
Moins de trois minutes plus tard, Brett Connolly (10e) a profité d'une mésentente entre Price et Jeff Petry pour marquer le but d'assurance.
Nicklas Backstrom, son 10e en première période, a également trouvé le fond du filet pour les hommes de Barry Trotz, qui ont signé un sixième gain consécutif, tout en mettant fin à la séquence de trois victoires du Canadien.
Tard en troisième, en avantage numérique, Alex Ovechkin (19e) a ajouté la cerise sur le gâteau en marquant son 544e but en carrière, ce qui lui a permis de rejoindre Maurice Richard au 29e rang dans l'histoire de la LNH. Ovechkin a aussi obtenu deux mentions d'aide.
Tomas Plekanec, en avantage numérique, a réussi l'unique filet du Canadien face à Braden Holtby, qui a fait face à 23 tirs comparativement à 39 pour Price.
Le Canadien reprendra la route dès mardi pour y disputer deux matchs en autant de soirs. Il se rendra d'abord à Winnipeg pour se mesurer aux Jets, mercredi, avant de rendre visite au Wild du Minnesota jeudi soir.
Contrôle du territoire
Les Capitals ont imposé leur style rapidement et totalement embouteillé les trios du Canadien, au point où la formation montréalaise n'avait obtenu qu'un seul tir en direction de Holtby au fil des dix premières minutes de jeu - de la part de Mark Barberio - contre six pour les visiteurs.
L'un de ces six tirs a trouvé le fond du filet à 11:03, à forces égales. Même face à trois rivaux dans le coin de la patinoire, le défenseur Karl Alzner est parvenu à glisser la rondelle vers Ovechkin, posté à la pointe gauche.
Après une feinte de lancer frappé, le capitaine des Capitals a décoché un tir des poignets que Price a bloqué de la mitaine, sans toutefois maîtriser la rondelle. Celle-ci s'est retrouvée sur la palette du bâton de Backstrom, qui a battu le gardien du Canadien à l'aide d'un tir du revers.
Après une fin de première période plutôt énergique, les joueurs du Canadien ont de nouveau passé la majeure partie de la deuxième période à se défendre. La domination des Capitals était telle qu'ils totalisaient déjà 24 tirs après 30 minutes de jeu, soit trois de plus qu'ils en avaient obtenu lors du duel entre ces deux équipes à Washington le 17 décembre.
N'eût été de Price, le Canadien aurait facilement pu accuser un retard de deux ou trois buts après les deux premières périodes.
Le boulot de Price, les encouragements du public et deux pénalités mineures en première moitié de la troisième ont aidé à relancer le Canadien.
La deuxième punition des Capitals, à Lars Eller, a mené au but égalisateur de Plekanec, son quatrième de la saison et son premier depuis le 20 décembre, à 7:18.
Mais il n'a fallu que 54 secondes aux visiteurs pour reprendre les devants, grâce à Kuznetsov, qui a habilement déjoué Petry avant de battre Price d'un tir du côté du bâton.
«C'est impardonnable de ma part, a déclaré le défenseur américain dans le vestiaire. Je me suis retrouvé en mauvaise posture, les patins en mauvaise position et sans vitesse. J'ai tiré dans le pied de mes coéquipiers.»
Ovechkin marque son 544e but et rejoint Maurice Richard
Alex Ovechkin des Capitals de Washington a inscrit le 544e but de sa carrière et rejoint Maurice Richard au 29e rang au classement de tous les temps de la Ligue nationale de hockey.
Le prolifique marqueur des Capitals a profité d'une punition à Alexander Radulov pour marquer son 19e de la saison, à 16:36.
Ovechkin a réussi l'exploit à son 879e match comparativement à 978 rencontres pour la légende du Canadien de Montréal.
Cinq moments marquants du match
Voici cinq moments marquants du match de lundi soir entre les Capitals de Washington et le Canadien de Montréal au Centre Bell.
Un retour dans l'anonymat
Lars Eller était de retour au Centre Bell pour la première fois depuis la transaction qui l'a envoyé du Canadien aux Capitals le 24 juin dernier. Le Danois connaît présentement ses meilleurs moments avec sa nouvelle équipe, selon l'entraîneur-chef Barry Trotz. Même s'il n'avait que sept points en 38 rencontres avant la partie de lundi soir, Trotz a vanté le jeu défensif d'Eller - en particularité en désavantage numérique. Eller a fait partie de la formation partante des Caps, et lorsque son nom a été mentionné par l'annonceur maison, la foule lui a réservé un accueil plutôt tiède. Néanmoins, force est de constater que le joueur de 27 ans a encore une place dans le coeur de certains partisans.
Les deux vieux complices frappent
Le premier à flancher dans le duel entre deux des meilleurs gardiens de la Ligue nationale aura été Carey Price, à 11:03 de la première période. Malgré la présence de trois joueurs du Canadien dans le coin gauche de la patinoire, le défenseur Karl Alzner est parvenu à remettre le disque à Alex Ovechkin à la ligne bleue. Après une feinte de tir frappé, Ovechkin a décoché un tir des poignets que Price a bloqué de sa mitaine sans toutefois immobiliser la rondelle. Laissé seul à l'embouchure du filet, Nicklas Backstrom s'en est emparé et battu le gardien du Canadien d'un tir du revers. Il s'agissait de son 10e de la saison et du 175e de sa carrière.
Réveil de fin de période
Complètement neutralisés jusque-là, les hommes de l'entraîneur-chef Michel Therrien sont venus près d'égaler le score pendant la dernière minute de jeu de l'engagement initial. Braden Holtby a d'abord stoppé Alexander Radulov, qui a fait dévier une passe de Max Pacioretty alors qu'il restait environ 30 secondes à écouler à la première période. Quelques secondes plus tard, un tir-passe de Shea Weber a touché le patin de Justin Williams avant de glisser tout juste à la droite du gardien des Capitals.
Price tient le coup
Si les joueurs du Canadien et leurs partisans espéraient que les 30 dernières secondes du premier vingt servent à donner le ton à la deuxième période, ils ont probablement été déçus. Tôt au début de la période médiane, le trio formé de Marcus Johansson, Evgeny Kuznetsov et Justin Williams a complètement embouteillé celui de Phillip Danault, Max Pacioretty et Alexander Radulov, au point de décocher quatre tirs sur Carey Price. Le gardien du Canadien s'est dressé devant chacun de ces tirs, permettant de maintenir l'écart à un seul but. Les Capitals ont maintenu cet avantage territorial pendant toute la période et comptaient presque le double de tirs que le Canadien après 40 minutes de jeu.
Ovechkin rejoint le Rocket
Après que Tomas Plekanec eut créé l'égalité 1-1 à 7:18 de la troisième période, Evgeny Kuznetsov a restauré l'avance d'un but des Capitals 56 secondes plus tard en servant toute une feinte au défenseur Jeff Petry avant de battre Carey Price d'un tir du côté du bloqueur. Brett Connolly a ensuite doublé l'avance des siens, trois minutes plus tard. Puis, pendant qu'Alexander Radulov était au cachot pour avoir accroché, Ovechkin a touché la cible à 16:36. Il s'agissait du 544e but du Russe en carrière dans la LNH, lui permettant de rejoindre Maurice Richard au 29e échelon de l'histoire des buteurs de la LNH. Ce filet couronnait également une soirée d'un but et deux mentions d'assistance pour Ovechkin, qui n'est plus qu'à un seul point d'atteindre le plateau des 1000 en carrière.