Charlie Lindgren a repoussé 24 lancers et il n'a pas gagné en trois départs cette saison.
Charlie Lindgren a repoussé 24 lancers et il n'a pas gagné en trois départs cette saison.

Le Canadien «extrêmement» décevant

MONTRÉAL — Même au cours de la récente série de huit défaites du Canadien de Montréal, l’entraîneur-chef Claude Julien n’avait pas été aussi déçu de la performance de sa troupe.

Après deux pas vers l’avant, le Canadien en a fait un vers l’arrière, mercredi soir au Centre Bell, s’inclinant 4-1 face aux Blackhawks de Chicago.

Il a commis 24 revirements face aux Blackhawks et a porté son dossier à 2-8-1 depuis le congé de Noël.

«Nous avions averti les joueurs que l’équipe adverse était bonne avec ses bâtons. Mais nous n’étions pas là du tout, a affirmé Julien. Nous perdions les bagarres, nous ne récupérions pas les rondelles libres, nous prenions les mauvaises décisions.

«Pour moi, c’était probablement le pire match dans nos 10 derniers. Ça arrive, mais ça ne veut pas dire que je l’accepte. Je suis extrêmement déçu de notre performance ce soir.»
Zack Smith a réussi un doublé en première période, Drake Caggiula a amassé un but et une aide, tandis qu’Alex DeBrincat a aussi touché la cible pour les Blackhawks (22-20-6). Corey Crawford a effectué 32 arrêts et a porté sa fiche en carrière face au Tricolore à 10-2-2.

Crawford, de Châteauguay, a également triomphé à ses six derniers départs à Montréal.

Phillip Danault a fourni la timide riposte du Canadien (20-21-7), qui espérait être sur une lancée après avoir gagné ses deux matchs précédents. L’attaquant a admis que le Canadien a eu de la difficulté à monter une dernière charge en troisième période : «À un moment donné, le hockey de rattrapage, ça nous rattrape nous-même. Il faut éviter cette situation et il faut aussi apprendre à jouer avec l’avance.»

Charlie Lindgren a repoussé 24 lancers et il n’a pas gagné en trois départs cette saison.

Bon départ des Hawks

Même s’ils avaient joué la veille à Ottawa, les Blackhawks ont connu le meilleur départ et ils ont ouvert la marque après 5:42 de jeu, en infériorité numérique. Caggiula a profité de la confusion entre Lindgren et Tomas Tatar pour renvoyer le disque vers Smith, qui a tiré dans un filet ouvert.

Smith en a rajouté 2:50 plus tard, déviant un tir de la pointe de Slater Koekkoek.

Lindgren a limité les dégâts, frustrant deux fois Dominik Kubalik, dont une fois en s’étendant sur la patinoire pour faire l’arrêt.

Le Canadien a connu un meilleur départ au deuxième vingt, alors que Danault a réduit l’écart après 54 secondes de jeu. Danault a profité d’une remise d’Ilya Kovalchuk, qui récoltait un cinquième point en six matchs depuis son embauche par le Tricolore.

Caggiula a ensuite obtenu deux belles occasions de restaurer l’avance des visiteurs, mais il a chaque fois raté la cible.

Le Tricolore a obtenu deux avantages numériques en deuxième période et Crawford a chaque fois eu à se distinguer.

Entre temps, les Blackhawks ont porté le score à 3-1 à 11:27, à leur tour en avantage numérique. DeBrincat a fait mouche alors que Lindgren avait perdu son bouclier quelques instants plus tôt. Les arbitres doivent immédiatement arrêter le jeu seulement si un gardien perd son masque, selon les règlements de la LNH.

Lindgren est revenu sur ce troisième but des Blackhawks. «C’était bizarre de ne plus avoir une pièce d’équipement, mais c’est comme ça. De mon côté, j’ai voulu continuer à jouer comme si j’avais encore mon bouclier.»

Max Domi était le joueur au banc de punitions lors du but des Blackhawks puisqu’il s’en était pris à l’attaquant Matthew Highmore. Domi est resté cloué au banc du Tricolore pendant le reste de la deuxième période.

«J’ai fait ce que j’avais à faire, c’est simple comme ça, a dit Julien au sujet de sa décision de laisser Domi sur le banc. Quand vous prenez des punitions inutiles comme ça, il y a des conséquences.»

Max Domi a accepté la décision de son entraîneur de le clouer au banc.

«Ce n’était pas mon intention d’être puni, mais j’ai vu la reprise et je méritais la punition. C’est malheureux qu’ils aient marqué. Je ne pouvais pas agir comme ça, surtout quand je pense à la situation dans laquelle nous étions. C’est comme ça. 

L’entraîneur a pris une décision. [...] Je voulais créer une étincelle, nous aider à retrouver notre identité.»

Jonathan Toews s’est fait refuser un but en avantage numérique tôt en troisième période puisqu’il avait poussé le disque dans l’objectif avec son patin. Ce n’était que partie remise pour les Blackhawks, puisque Caggiula a porté le coup de grâce à 11:40, à la suite d’un revirement de Jordan Weal à la ligne bleue du Canadien.

Après la rencontre, le Canadien a annoncé que l’attaquant Matthew Peca avait été cédé au Rocket de Laval, dans la Ligue américaine de hockey.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand il rendra visite aux Flyers de Philadelphie. Il disputera ensuite une dernière rencontre avant sa semaine de congé samedi, face aux Golden Knights de Vegas au Centre Bell.