L'attaquant Nate Thompson lors d'un match du Canadien contre les Golden Knights de Las Vegas, à Montréal, le 18 janvier dernier

Le Canadien échange Nate Thompson et Matthew Peca

BROSSARD — Marc Bergevin a attendu le plus longtemps possible avant de déterminer s’il serait vendeur ou acheteur à la date limite des transactions. En fin de compte, les performances de l’équipe auront dicté sa décision.

Bergevin a échangé l’attaquant Nate Thompson aux Flyers de Philadelphie en retour d’un choix de cinquième ronde en 2021, lundi. Il avait liquidé l’attaquant Ilya Kovalchuk et le défenseur Marco Scandella dans les derniers jours. Les trois pourraient devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

Le Canadien a aussi cédé l’attaquant Matthew Peca aux Sénateurs d’Ottawa en retour d’un choix de septième ronde en 2020 et l’attaquant Aaron Luchuk.

Avant le seul match au calendrier de lundi, le Canadien occupait le 13e rang de l’Association de l’Est, à six points des Maple Leafs de Toronto et d’une place en séries éliminatoires. Le Tricolore a gagné ses deux derniers matchs, mais avait perdu les cinq précédents (0-4-1).

«Nous parlons aujourd’hui des joueurs qui quittent l’équipe et non qui arrivent en relève parce que nous n’avons pas obtenu les résultats nécessaires pour démontrer à la direction que nous allons réussir à y aller d’une dernière poussée, a admis l’attaquant Brendan Gallagher. Nous devons en accepter la responsabilité.

«Maintenant, nous devons profiter du reste de la saison pour les convaincre d’agir différemment la prochaine fois.»

Depuis le 1er janvier, le Canadien a essentiellement fait du surplace, compilant un dossier de 11-11-2.

Le Canadien a vu sa saison être déraillée par deux séries de huit défaites. Les blessures à des éléments importants ont aussi compliqué le travail des joueurs en santé.

La tâche ne sera pas plus facile pour le Tricolore s’il souhaite réussir l’impossible et revenir dans le portrait des séries. Kovalchuk, Thompson et Scandella avaient été des rouages importants de l’équipe dans les dernières semaines.

«Ça laisse la place à des jeunes de prendre la relève, a noté le centre Phillip Danault. Ils vont avoir l’occasion de montrer ce qu’ils ont dans le ventre. Je ne suis pas inquiet que nous allons continuer à nous battre jusqu’à la fin.

«Je me concentre sur les 18 derniers matchs. Nous allons vouloir jouer du bon hockey et offrir un effort pendant 60 minutes par match.»

Thompson, qui est âgé de 35 ans, a inscrit quatre buts et 10 aides en 63 rencontres avec le Canadien cette saison, en plus de remporter 55,1% de ses mises en jeu. Il pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

Le Tricolore avait acquis les services de Thompson et d’un choix de cinquième ronde des Kings de Los Angeles le 11 février 2019, en retour d’un choix de quatrième ronde.

En 760 parties dans la LNH avec les Bruins de Boston, les Islanders de New York, le Lightning de Tampa Bay, les Ducks d’Anaheim, les Sénateurs d’Ottawa, les Kings et le Canadien, Thompson a récolté 62 buts et 93 aides.

De son côté, Peca aura disputé 44 matchs en une saison et demie avec le Tricolore, amassant trois buts et sept aides. Il a été blanchi en cinq parties avec le grand club cette saison et a ajouté quatre buts et neuf aides en 34 sorties avec le Rocket de Laval.

Luchuk va se rapporter au Rocket. Les Sénateurs avaient acquis ses services des Maple Leafs le 19 février. Il a disputé trois matchs avec les Marlies de Toronto et a passé la majorité de la campagne dans l’ECHL.