Dale Weise a raté le match de lundi en raison d'un virus, ce qui a donné lieu à de folles rumeurs.

L'absence de Weise a fait du bruit

La date limite des échanges approche à grands pas dans la LNH, et comme l'a réalisé Dale Weise, les rumeurs sont de plus en plus folles. L'attaquant du Canadien a raté le match de lundi en raison d'un virus. Une soudaine absence qui a fait beaucoup de bruit, selon le principal intéressé.
«Mon portable était sur le point d'exploser», a expliqué Weise mercredi matin à Washington, au terme d'un entraînement optionnel. «Ça fait déjà une couple de semaines qu'il y a des rumeurs d'échange à mon sujet, et je mentirais si je disais que je ne suis pas un peu stressé par cette situation. En même temps, il n'y a rien que je puisse y faire.»
Weise, qui est sans contrat pour la saison prochaine, n'a pas reçu d'offre de la part de la direction mont­réalaise. À cinq jours de la date limite des transactions dans la LNH, il n'y a rien qui a changé sur ce plan et il sait très bien qu'il pourrait avoir à déménager sous peu.
«Je veux continuer à jouer ici», a répété l'attaquant de 27 ans. «Mais on verra bien ce qui va arriver. Ce serait dur d'avoir à partir, mais c'est aussi très flatteur de savoir qu'il y a d'autres équipes qui s'intéressent à toi. Comme j'ai dit, on verra.»
Byron content
Pendant que Weise se demande s'il sera avec le CH encore bien longtemps, Paul Byron, lui, a déjà sa réponse. Mardi soir, le petit attaquant a vu son contrat prolongé de trois saisons. Il touchera au total un montant de 3,5 millions $US pour ses services.
«Je suis content du nouveau contrat, et content de réaliser le chemin que j'ai parcouru au fil des années», a souligné Byron, mercredi matin. «Je vais continuer à travailler pour cette équipe et tout faire pour l'aider. Je suis vraiment content de jouer pour le Canadien.»
Max Pacioretty est content lui aussi. «Au cours des négociations, je lui parlais pour lui dire qu'on tenait à lui», a raconté le capitaine. «Quand on peut mettre sous contrat un gars comme lui, c'est bon pour le moral de l'équipe.»
Tweets racistes sur le compte du CH
Le Canadien a présenté ses excuses après que des commentaires racistes et vulgaires eurent été affichés sur son compte Twitter. Mardi, l'équipe a annoncé qu'elle venait d'atteindre le million d'abonnés sur Twitter, la seule de la LNH à avoir attiré autant de fidèles après les Blackhawks de Chicago et les Maple Leafs de Toronto. Le CH a donc voulu remercier ses partisans cette semaine. En tweetant avec le mot-clic CanadiensMTL1M et en suivant l'équipe sur Twitter, ceux-ci pouvaient depuis mardi recevoir un message spécial de la part d'un joueur et une autre surprise.
C'est à cette étape que des abonnés ont vu des messages inappropriés, dont la plupart ont été retirés par la suite. Dans sa note d'excuses, le CH a expliqué avoir fait appel à Flowics, un fournisseur externe suggéré par Twitter Canada, qui, en raison d'une erreur humaine, n'a pas activé un filtre bloquant les comptes inappropriés.  Avec La Presse Canadienne