Acquis jeudi du Lightning, Nikita Nesterov fera ses débuts avec le Tricolore. 

La rentrée de Nesterov

Le Canadien devrait avoir amplement de forces fraîches en défensive pour attaquer la dernière ligne droite de la saison. Et après avoir dû composer avec une formation dépareillée depuis deux mois, Michel Therrien peut commencer à voir la lumière au bout du tunnel.
Ce sera particulièrement vrai à la ligne bleue. Acquis jeudi du Lightning, Nikita Nesterov fera ses débuts avec le Tricolore. Ce sera pour lui l'occasion d'un nouveau départ, puisqu'il n'a disputé que 35 matchs à Tampa cette saison, à raison de 16 minutes par match.
«Je suis content d'être ici, c'est une belle ville, une bonne équipe», a déclaré Nesterov au cours d'un point de presse plutôt bref, lundi, puisque l'anglais du nouveau venu du CH est limité.
On en sait bien peu sur Nesterov, si ce n'est qu'il a un certain talent offensif caché. Son ancien coéquipier du Lightning Victor Hedman en a parlé en fin de semaine, et Mark Barberio l'a réitéré, lundi. «Il a l'habileté de créer des jeux et il joue en confiance avec la rondelle», a décrit le Montréalais, rencontré après l'entraînement.
Par contre, des doutes sur son ardeur au travail ont parfois été soulevés. Seul le temps dira s'ils étaient légitimes. À Montréal, il repartira à zéro, puisque Therrien assure - comme il l'avait dit pour Alexander Radulov - qu'il ne s'attarde pas à la réputation de ses nouveaux joueurs.
«Je l'ai rencontré, je lui ai expliqué nos standards, a raconté Therrien. Il est très au courant. Avec les performances, on prendra les décisions. Ce sera une occasion pour lui. Dans le passé, il y a de belles histoires, des genres de joueurs comme ça dont on a soutiré le maximum. On espère faire la même chose avec lui.»
Congestion
Andrei Markov et Greg Pateryn s'approchent eux aussi d'un retour au jeu, puisqu'ils ont retrouvé leurs coéquipiers à l'entraînement, lundi. Therrien a confirmé que Pateryn devra patienter encore, mais il n'exclut pas la possibilité d'un retour de Markov dès aujourd'hui. «C'était son premier entraînement, j'aurai une discussion avec lui et on prendra une décision avant l'entraînement [de ce matin]. Je ne peux pas me prononcer, mais [c'est de bon augure].
«Je veux d'abord m'asseoir avec lui», a tempéré l'entraîneur-chef, en anglais.
Markov et Pateryn sont absents depuis décembre, tandis que Nesterov a sauté plusieurs tours à Tampa. 
Par leur style de jeu, leur âge et leur position dans la hiérarchie, Nesterov et Mark Barberio ont longtemps été en compétition chez le Lightning. «On luttait pour les postes de défenseur numéro 5, 6, 7», se souvient Barberio.
Voilà que le manège pourrait recommencer pour eux à Mont­réal. Quand Markov reviendra au jeu (mardi ou très bientôt), ils seront cinq gauchers dans le giron de l'équipe, avec Nesterov, Barberio, Alexei Emelin et Nathan Beaulieu. Comme Markov, Emelin et Beaulieu ne devraient pas être inquiétés pour leur poste, c'est donc dire que Barberio et Nesterov devraient se retrouver en lutte pour le poste à droite au sein du troisième duo, avec Pateryn, un droitier naturel. Les deux premières cases à droite sont occupées par Shea Weber et Jeff Petry.
«C'est bon. Avec l'équipe qu'on a, c'est important d'avoir de la profondeur, a rappelé Barberio. Les choses changent vite dans une saison. La compétition, ça garde tout le monde sur le droit chemin.»
Le Tricolore se départit de Redmond
Le défenseur Zach Redmond a été soumis au ballotage par le Canadien de Montréal.
En attendant que la situation s'éclaircisse, le surplus de défenseurs a déjà fait une victime chez le Canadien. Zach Redmond a été soumis au ballottage, lundi. Les équipes ont donc jusqu'à mardi midi pour le réclamer. Quand Markov et Pateryn seront entièrement rétablis, le Tricolore comptera sur huit défenseurs en santé. À moins d'une transaction, le ballottage pourrait être de nouveau une option, puisque Marc Bergevin n'a pas l'habitude de garder huit arrières dans l'entourage de l'équipe.  La Presse
Absence plus longue que prévue pour Galchenyuk
Alex Galchenyuk devrait attendre jusqu'aux matchs de la fin de semaine avant de revenir au jeu.
Ce qui était d'abord une absence «au jour le jour» durera finalement au moins deux semaines. Michel Therrien a indiqué, lundi, qu'Alex Galchenyuk devrait attendre jusqu'aux matchs de la fin de semaine avant de revenir au jeu. Le numéro 27 a patiné lundi pour la première fois depuis qu'il s'est de nouveau blessé à un genou, le 21 janvier. Il l'a fait en solitaire, avec un préparateur physique, plutôt qu'avec le reste du groupe. Au cours de la séance, Galchenyuk semblait toutefois patiner avec aisance et paraissait être à plein régime. «Probablement pas avant la fin de semaine. On veut qu'il soit à 100 %. Il s'est fait mal, c'est pour ça qu'on l'a débarqué. Avant de le remettre, on veut s'assurer qu'il soit à 100 %», a expliqué l'entraîneur-chef.  La Presse
Le gardien Raphaël Girard à la rescousse
Shea Weber et Carey Price ont eu congé d'entraînement, lundi, eux qui étaient à Los Angeles avec leur entraîneur pour le Match des étoiles de la LNH. Ayant besoin d'un deuxième gardien pour l'entraînement, le Canadien s'est tourné vers Raphaël Girard, un ancien de l'Université Harvard, qui est présentement le réserviste de Cédrick Desjardins avec les Marquis de Jonquière, dans la Ligue nord-américaine. C'est Pierre Allard, coordonnateur du conditionnement physique chez le Canadien, qui l'a contacté, lui qui était son entraîneur au niveau midget AAA. «Je pompais un peu. Mes jambes étaient bonnes, mais le cardio était moins là», a raconté Girard, qui est âgé de 26 ans.  La Presse canadienne