Le style flamboyant de P.K. Subban est un aspect de sa personnalité que certains partisans n'ont jamais digéré. 

Des buts... et Subban plus discret

Si le Canadien veut se remettre à gagner, il doit ajouter du punch offensif, et peut-être aussi demander à P.K. Subban de baisser un peu le ton.
C'est du moins l'opinion de Guy Lafleur. L'ex-attaquant vedette du Canadien était de passage mardi au Centre Bell afin de procéder à la remise annuelle des prix d'excellence Guy-Lafleur, et il en a profité pour répondre aux questions des médias qui ont, pour la plupart, porté sur la saison décevante que vient de connaître le club montréalais.
«Ces choses-là, ça prend un certain temps», a commencé par répondre l'ancien numéro 10. «Je suis certain que l'organisation du CH réalise qu'il faut apporter des changements pour en arriver à la qualité de jeu qu'on voit présentement [en finale de la Coupe Stanley]. Il faut être patient, et il ne faut pas essayer de faire des échanges juste pour le plaisir. On entendait la rumeur récemment, est-ce que P.K. [Subban] va être échangé? C'est un joueur très talentueux, mais personne ne connaît vraiment la réponse.»
Lafleur reconnaît le talent du jeune défenseur, mais il a un peu plus de mal avec son côté haut en couleurs. «Un gars flamboyant comme ça, dans notre temps, je pense qu'il aurait eu un coup de bâton derrière la tête! a lancé Lafleur en riant. Il se serait fait replacer assez vite. Les joueurs ont chacun leur façon de se préparer avant un match. Lui, P.K., il est de même. C'est correct. Mais moi, je ne le sais pas, il me semble qu'à sa place, je développerais un autre moyen, pour ne pas énerver les autres...
«J'étais avec Yvan Cournoyer dans le couloir du Centre Bell avant un match, juste avant l'échauffement, P.K. était là, il parlait très fort, il était hyperactif. Et Yvan m'a regardé en me disant : "Une chance qu'il a pas joué dans notre temps, on l'aurait ramassé d'aplomb!"»
Lafleur n'est par contre pas de ceux qui estiment que P.K. Subban ne devrait que penser hockey 24 heures sur 24. «Il aime ça, le glamour et les apparitions publiques, il est fait comme ça, mais pour moi, ce n'est pas ça qui est important. Ce qui est important, c'est qu'il arrive au sommet de sa forme au camp d'entraînement en septembre.»
<p>Guy Lafleur ne s'est jamais gêné pour livrer le fond de sa pensée sur la situation du Canadien de Montréal. </p>
Bon coup avec Muller
À ce chapitre, Lafleur estime que la direction montréalaise a fait un bon coup la semaine dernière en annonçant le retour de Kirk Muller parmi le groupe des entraîneurs montréalais.
«La venue de Kirk va aider, ça va compenser la perte de [Gerard] Gallant, qui était très bon avec les joueurs. Il va aider certains joueurs à moins parler fort et à jouer plus fort sur la glace... Pour avoir une équipe gagnante, tu dois t'entourer des meilleurs, et c'est ce que Michel Therrien fait. Ça va prendre aussi des compteurs, et un gardien en santé...»