L’entraîneur-chef Claude Julien a senti le besoin de défendre ses joueurs à la suite de l’arbitrage du match face aux Stars de Dallas.  
L’entraîneur-chef Claude Julien a senti le besoin de défendre ses joueurs à la suite de l’arbitrage du match face aux Stars de Dallas.  

Claude Julien écope une amende de 10 000$ pour ses critiques à l’endroit des arbitres [VIDÉO]

Constatant la profonde frustration de ses joueurs, l’entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Claude Julien, a décidé d’aller au bâton à leur place après la rencontre de samedi.

Julien a critiqué le travail des arbitres à la suite de la défaite en prolongation de 4-3 de sa formation face aux Stars de Dallas et la LNH lui a imposé une amende de 10 000 $ US.

La LNH a annoncé la sanction lundi matin. L’argent sera remis à la Fondation de la LNH.

Les arbitres Dean Morton et Garrett Rank avaient appelé deux punitions contestables contre le Tricolore pendant la deuxième période. Puis en prolongation, Joel Armia avait perdu l’équilibre en zone neutre, estimant que Jason Dickinson l’avait fait trébucher, et Max Domi avait été atteint au visage par le bâton de Mattias Janmark. Domi avait la bouche en sang dans le vestiaire après le match.

Brendan Gallagher s’en était ensuite pris à l’arbitre Morton après le but vainqueur des Stars. Il avait fracassé son bâton en arrivant au banc.

Après la rencontre, Julien avait notamment affirmé que c’était «une soirée où il aurait fallu battre deux équipes» et avait souligné qu’au moins un des arbitres avait envoyé promener ses joueurs à répétition quand ils demandaient des explications.

Le son et les images captés par les caméras lors de la dispute entre Gallagher et Morton ont confirmé les propos de Julien.

«J’ai senti le besoin de démontrer aux joueurs que je vais les défendre, a raconté Julien en revenant sur les événements, lundi matin. Nous avons tous vu ce qui s’est produit lors du match. Je pense qu’il était important que l’équipe, les joueurs, l’organisation ressentent que nous nous appuyons.»

C’est la première fois au cours de sa carrière que Julien est mis à l’amende par la LNH pour des propos contre les arbitres.

«La ligue a certains standards pour les entraîneurs. Je comprends ça et j’accepte l’amende», a-t-il aussi dit.

Dans le vestiaire, les joueurs avaient été plus modérés dans leurs propos après la rencontre, craignant peut-être des représailles. Le gardien Carey Price ne s’est pas plus mouillé sur le sujet, lundi.

«Tout le monde a son opinion sur le travail des arbitres. C’est tout ce que je vais dire», a déclaré Price.

Price a aussi admis qu’il n’était pas rare d’entendre un arbitre insulter un joueur comme Morton l’a fait à l’endroit de Gallagher.