Pour la première fois depuis la saison 1935-1936, les Red Wings n’ont pas perdu un seul match face au Tricolore lors d’une campagne où les deux équipes s’affrontaient au moins trois fois.
Pour la première fois depuis la saison 1935-1936, les Red Wings n’ont pas perdu un seul match face au Tricolore lors d’une campagne où les deux équipes s’affrontaient au moins trois fois.

Canadien 3/Red Wings 4: Detroit balaie la série saisonnière 

DETROIT — Le Canadien semblait en mesure d’éviter l’affront d’être balayé par les Red Wings de Detroit cette saison, mais la formation montréalaise a gaspillé une avance de deux buts en troisième période et a finalement perdu 4-3, mardi. 

Les Red Wings ont donc gagné leurs quatre duels face au Canadien cette saison. C’est la première fois depuis la saison 1935-36 que les Red Wings ne perdent pas un seul match face au Tricolore lors d’une campagne où les deux équipes s’affrontent au moins trois fois. Les Red Wings avaient alors gagné quatre matchs et soutiré deux verdicts nuls au Canadien.

Andreas Athanasiou a réussi un doublé, tandis que Mike Green et Robby Fabbri ont aussi touché la cible pour les Red Wings (15-43-4), qui avaient perdu leurs quatre matchs précédents. Anthony Mantha et Dylan Larkin ont récolté chacun deux aides et Jonathan Bernier a repoussé 19 lancers.

Nick Suzuki a amassé un but et une aide, tandis que Jeff Petry et Nate Thompson ont inscrit les autres buts du Canadien (27-27-8), qui ont encaissé un cinquième revers d’affilée (0-4-1). Jordan Weal a récolté deux aides et Carey Price a effectué 21 arrêts.

«Si vous voulez être une équipe gagnante, vous devez être capables de jouer de la même manière pendant 60 minutes, a martelé l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Nous ne sommes pas en mesure de le faire. Surtout dernièrement, c’est affreux.

«Si nous jouons trois périodes comme nous avons joué lors des deux premières, il n’y a aucune inquiétude, nous allons gagner le match. Mais nous n’avons pas été capables de le faire.»

Retour des blessés

Le Canadien comptait pourtant sur les retours au jeu du défenseur Shea Weber (cheville) et des attaquants Thompson (grippe), Paul Byron (genou) et Jonathan Drouin (cheville).

L’attaquant Brendan Gallagher était toutefois absent (bas du corps). De plus, le Tricolore a perdu les services du défenseur Victor Mete à mi-chemin en deuxième période, quand il a été atteint au pied gauche par un tir d’Alex Biega.

Le Canadien présente un dossier de 17-5-4 quand il mène après deux périodes cette saison.

«C’est évident qu’il y a un manque de confiance, a admis Julien. Peu importe ce que nous disons sur le banc, nous nous mettons à jouer sur les talons. Au lieu d’être proactifs, nous regardons l’autre équipe nous entourer.»

Malgré la défaite, le Canadien est resté à huit points des Maple Leafs de Toronto et d’une place en séries éliminatoires. Les Maple Leafs ont perdu 5-2 face aux Penguins de Pittsburgh.

Thompson a vite lancé le bal, ouvrant la marque après 5:59 de jeu. Byron, qui avait raté les 43 derniers matchs des siens, et Nick Cousins ont mis la table pour le vétéran joueur de centre.

Petry a ensuite creusé l’écart en avantage numérique avec 3:57 à faire à la première période, déjouant Bernier d’un long tir.

Les Red Wings ont repris du poil de la bête au retour du premier entracte et Fabbri a réduit l’écart après 1:24 de jeu, au terme d’une attaque à deux contre un.

Bernier a gardé les Red Wings dans le coup en frustrant Byron à bout portant, puis Max Domi en échappée.

Le gardien québécois a toutefois été battu avec 7:20 à faire au deuxième engagement. Suzuki a profité d’une remise parfaite de Weal pour marquer en avantage numérique.

C’était la première fois depuis le 29 décembre face aux Panthers de la Floride que le Canadien marquait deux buts en avantage numérique dans un match.

Price a volé un but certain à Larkin tôt en troisième période, mais il a été impuissant devant Athanasiou quelques minutes plus tard. Athanasiou a fait mouche à 5:04, après avoir reçu une belle passe de Biega.

Occasions bousillées

Ilya Kovalchuk et Drouin ont bousillé de belles occasions d’offrir un coussin plus confortable au Canadien et Green leur a fait payer leur manque d’opportunisme en créant l’égalité à 10:41 du dernier tiers. Mantha a rejoint Green qui s’est présenté seul devant Price. Green a raté son lancer, mais le disque s’est faufilé entre les jambières du gardien.

Tyler Bertuzzi a ensuite profité d’un revirement de Suzuki en zone neutre. Il a ensuite pivoté à l’embouchure du filet pour remettre dans l’enclave à Athanasiou, qui a offert aux Red Wings leur première avance de la rencontre avec 5:15 à faire en temps réglementaire.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand il rendra visite aux Capitals de Washington.