Max Pacioretty (à gauche) a inscrit deux buts et une aide, Alexander Radulov a récolté un but et deux aides, tandis qu'Andrew Shaw (à droite) a aussi touché la cible en temps réglementaire.

Byron tranche en fusillade

Paul Byron a mis fin à une séance de tirs de barrage spectaculaire en battant le gardien Peter Budaj avec un tir précis dans la lucarne du côté de la mitaine et le Canadien est sorti de sa torpeur offensive en signant une victoire de 5-4, dimanche, face aux Kings de Los Angeles.
Brian Flynn, avec une feinte vers sa droite rappelant la manoeuvre classique de Saku Koivu, et Alexander Radulov, du revers après une série de dribles, ont aussi marqué en fusillade pour le Canadien, qui a signé seulement une quatrième victoire à ses 10 derniers matchs.
«Les gars ont démontré beaucoup de ténacité ce soir, a déclaré l'entraîneur-chef, Michel Therrien. Nous avons pris les devants, puis nous sommes venus de l'arrière trois fois. C'est un match où les gars ont travaillé avec beaucoup d'acharnement.»
Jeff Carter et Anze Kopitar, avec des tirs précis, ont déjoué Carey Price, mais le gardien du Tricolore a dévié le lancer de Tanner Pearson contre la barre horizontale avant de voir Byron jouer les héros.
Prolongation spectaculaire
Byron a tranché après une prolongation spectaculaire. Les Kings ont obtenu deux occasions d'en finir, mais le Canadien a multiplié les chances, particulièrement lors d'une supériorité numérique pendant les dernières 1:32. Max Pacioretty a d'ailleurs atteint le poteau avec 22 secondes à faire.
Pacioretty a inscrit deux buts et une aide, Radulov a récolté un but et deux aides, tandis qu'Andrew Shaw a aussi touché la cible en temps réglementaire pour le Canadien (17-6-2), qui avait marqué seulement 18 buts à ses neuf dernières rencontres. Price a effectué 27 arrêts pendant les 65 minutes de jeu.
«C'est bon pour la confiance, a noté Therrien. Depuis le début du voyage, nous avions accompli beaucoup de bonnes choses et nous aurions peut-être dû mériter un meilleur sort. Je n'ai jamais douté de notre éthique de travail.»
Drew Doughty et Carter ont amassé un but et une aide chacun, alors que Nick Shore et Trevor Lewis ont été les autres buteurs des Kings (13-10-2) avant le bris d'égalité. Budaj a repoussé 26 lancers avant les tirs de barrage.
Le Canadien reprendra le collier mardi, quand il terminera son voyage avec un arrêt à St. Louis, pour y affronter les Blues. Alex Galchenyuk pourrait être absent, lui qui a semblé se blesser à la jambe droite en troisième période lors d'un contact avec Kopitar. Il n'a pas terminé la rencontre.
Explosion offensive
Pacioretty a profité d'une remise parfaite d'Andrei Markov pour ouvrir le pointage après 2:30 de jeu en première période. Markov y est allé d'une passe transversale parfaite et le capitaine a fait mouche. Budaj n'a pas réussi le meilleur des déplacements sur le jeu.
Le reste du premier vingt a été plutôt terne, mais le spectacle s'est animé pendant le deuxième engagement, alors qu'un total de six buts ont été inscrits.
Les Kings ont affiché une bien meilleure intensité à leur retour du vestiaire et ils ont rapidement renversé la vapeur avec deux buts lors des premières 3:10 de jeu.
Carter a d'abord battu Price en avantage numérique à l'aide d'un tir parfait dans le coin supérieur à la gauche du gardien. Shore a ensuite donné les devants aux Kings, quand il a été oublié devant Price et qu'il a pu profiter du retour après un lancer de Kyle Clifford.
Le Canadien n'a pas baissé les bras et Pacioretty a nivelé les chances 2:12 plus tard, lui aussi en avantage numérique. Son tir des poignets a trouvé l'ouverture à travers la circulation pour aboutir derrière la ligne des buts.
Les Kings ont repris les devants à mi-chemin dans l'engagement pendant qu'Alex Galchenyuk était au cachot. Cette fois, c'est Doughty qui a déjoué Price à l'aide d'un tir parfait, d'une manière semblable à Carter un peu plus tôt.
Radulov a cependant riposté 87 secondes plus tard, à son tour pendant une attaque massive. Après une entrée de zone de Pacioretty, Radulov a coupé au centre et a battu Budaj du revers.
Les Kings ont finalement pu rentrer au vestiaire avec l'avance. Lewis a pu s'avancer seul devant Price en raison d'une couverture déficiente du Tricolore. Lewis a été patient et a déjoué Price du revers avec 2:19 à faire à la période.
Tout le monde est revenu à la case départ après 2:03 de jeu au troisième tiers. David Desharnais a décoché un tir d'un angle difficile, mais Budaj a dirigé le retour dans l'enclave et Shaw a pu pousser la rondelle dans la cage.
Cinq moments marquants du match
Du grand Markov
Le défenseur du Canadien Andrei Markov a encore beaucoup de flair offensif et il l'a rappelé en première période. Après une mise en jeu à la droite du filet des Kings, Markov a reçu la rondelle à la pointe et s'est avancé le long de la bande avant de rejoindre Max Pacioretty de l'autre côté. Pacioretty a facilement déjoué le gardien Peter Budaj, qui n'a pas été très rapide sur son déplacement. Markov a été muté sur la deuxième unité en avantage numérique et David Desharnais aurait pu en profiter un peu plus tard en première période. Markov l'a rejoint sur une passe semblable, mais Desharnais a hésité et n'a pas été en mesure de compléter le jeu.
Des feux d'artifice
Les deux équipes ont profité de leurs avantages numériques pour s'échanger des buts en deuxième période, mais le Canadien a créé l'égalité 4-4 après 2:03 de jeu en troisième période. David Desharnais a effectué l'entrée de zone et a décoché un tir d'un angle fermé. Le gardien Peter Budaj a fait l'arrêt, mais il a dirigé le retour dans l'enclave. Andrew Shaw suivait le jeu en retrait et il a poussé le retour entre les jambières de Budaj, ramenant tout le monde à la case départ.
Une source d'inquiétude
Le centre numéro 1 du Canadien Alex Galchenyuk a été victime d'un contact qui a semblé anodin avec Anze Kopitar en milieu de troisième période. Le patin de Kopitar a atteint Galchenyuk à la jambe droite et l'attaquant du Tricolore a eu de la difficulté à mettre du poids sur sa jambe par la suite. Il a retraité au vestiaire et n'est pas revenu au jeu par la suite. Le Canadien pourrait être en difficulté si Galchenyuk devait rater une longue période de temps. Le jeune Américain domine l'équipe avec 23 points en 26 matchs cette saison.
Un spectacle incroyable
La prolongation à trois contre trois a offert du jeu spectaculaire. Les Kings ont obtenu une ou deux occasions de l'emporter, tandis que le Canadien a multiplié les chances d'en finir. Le Bleu-blanc-rouge a obtenu un avantage numérique en fin de période et Peter Budaj a stoppé deux puissants tirs de Shea Weber. Max Pacioretty a atteint le poteau à la droite de Budaj après une belle manoeuvre à l'embouchure du filet. Budaj a finalement préservé la fiche immaculée de 5-0 des Kings cette saison en prolongation.
Byron, le héros
Michel Therrien y est allé de quelques choix non conventionnels lors des tirs de barrage, mais il a été récompensé pour son audace. Les joueurs de soutien Brian Flynn et Paul Byron ont touché la cible. Flynn a été le premier à s'exécuter et il a déjoué Peter Budaj avec une belle feinte vers sa droite. Pour sa part, Byron a inscrit le but gagnant en s'avançant en angle devant Budaj, puis en décochant un tir parfait dans la lucarne, du côté de la mitaine.