Tomas Plekanec et Max Pacioretty se félicite après un premier but contre les Rangers de New York.

Canadien 3/Rangers 1: le party continue au Centre Bell

On ne saura jamais si le Canadien aurait défait les Rangers de New York en finale d'association, le printemps dernier, à la suite de la perte de Carey Price dans le premier match de la série. Ce qu'on sait toutefois, c'est que Price a été un rouage important de la victoire de 3-1 du Tricolore contre les Rangers, samedi, au Centre Bell.
Le Canadien (7-1-0) a signé une quatrième victoire de suite à domicile et un septième gain en huit rencontres en ouverture de saison, une première fois depuis la campagne 1961-62. 
Price a repoussé 34 lancers, incluant plusieurs de façon acrobatique, et il a remporté son duel contre Henrik Lundqvist, qui a maîtrisé 27 tirs.
Tomas Plekanec, son cinquième, Lars Eller et Max Pacioretty, en plus d'une passe, ont fourni les buts du Tricolore. Dale Weise a amassé deux mentions d'aide.
Carl Hagelin a été le seul marqueur des Rangers (4-4-0).
Du rythme
Les deux équipes ont repris là où elles avaient laissé en finale de l'Est, en jouant avec beaucoup de rythme.
Weise avait beau dire la veille que c'était un match comme les autres, il a tôt fait de s'en prendre à John Moore, celui qui lui a infligé une commotion cérébrale en le frappant sournoisement dans le match numéro cinq. Il a été puni, mais ses coéquipiers ont résisté en infériorité.
Au deuxième jeu de puissance des Rangers, le CH a ouvert le score à l'issue d'une mise en scène inusitée.
Plekanec et Max Pacioretty ont pu s'échapper de leur ligue bleue, à la suite de la maladresse du défenseur Ryan McDonagh sur le flanc droit. Les deux attaquants ont joué à «je-te-passe-la-rondelle-et-tu-me-la-remets'. Plekanec a mis la touche finale à la série de passes, à 12:06.
Les Rangers ont créé l'égalité à 17:07. Positionné à la gauche de Price, Hagelin a fouetté au vol le retour du lancer du défenseur Dan Girardi.
Eller, enfin!
La vitesse a continué d'être à l'honneur au cours du deuxième vingt. Les deux équipes ont échangé les occasions de marquer.
Il y a eu une bagarre entre Kevin Klein et Brandon Prust. Le défenseur des Rangers n'a pas apprécié la mise en échec que Prust a appliquée à Mats Zuccarello. Prust a eu l'avantage.
Le Canadien a par la suite pu déployer une première attaque massive. Lundqvist a été solide. Price lui a donné la réplique en réalisant un superbe arrêt face à Derick Brassard, qui venait juste de quitter le banc des pénalités.
Peu de temps après, Eller a rompu l'égalité à 11:46. Le Danois a profité de l'acharnement de Weise devant Lundqvist pour glisser la rondelle entre les jambières du gardien.
C'était un premier but pour Eller cette saison, un deuxième seulement pour le trio qu'il pivote.
Price intraitable
En troisième, le CH a pu augmenter son avance à 6:35 grâce à un autre bel effort de Weise qui a remis la rondelle devant à Pacioretty.
Tout juste auparavant, Brendan Gallagher avait retraité au vestiaire, ébranlé à la suite d'un contact au centre de la glace avec Tanner Glass. Plus de peur que de mal, Gallagher est revenu au jeu au bout de quelques minutes.
Price a continué d'être intraitable. Lee Stempniak, John Moore et Martin St-Louis ont goûté à sa médecine. Au moment où les visiteurs attaquaient à six joueurs, Price a frustré Girardi. Au total, il a bloqué 13 tirs lors du dernier tiers.
Le Canadien va entreprendre une virée de trois matchs dans l'ouest canadien. La première escale se fera à Edmonton.