Pascal Siakam
Pascal Siakam

Calendrier de la NBA: les Raptors de Toronto joueront dès le 1er août

Pour les Raptors, la relance de la saison de la NBA débutera le samedi 1er août à 20h30, face aux Lakers de Los Angeles.Toronto affrontera aussi Miami, Orlando, Boston, Memphis, Milwaukee, Philadelphie et Denver à leurs huit matches de classement, qui vont se conclure le 14 août.

Les champions en titre vont jouer deux fois en après-midi: le lundi 3 août à 13h30, face au Heat, et le dimanche 9 août à 14h00, contre les Grizzlies.

Les horaires de diffusion à la télé canadienne seront annoncés à une date ultérieure.

Tous les matches, ainsi que les séries, se dérouleront au ESPN Wide World of Sports à Disney World, près d’Orlando.

Au moment de la mise en pause de la NBA, en raison du coronavirus, les Raptors avaient le deuxième rang dans l’Est, forts d’une fiche de 46-18.

Les premiers matches de la relance seront présentés le 30 juillet, avec Pelicans - Jazz et Clippers - Lakers. Dès le premier soir, les partisans assoiffés de basket pourront voir en action LeBron James, Kawhi Leonard et Zion Williamson.

Il y aura souvent six ou sept matches par jour, jusqu’au 14 août. Les affrontements vont parfois débuter à 12h30 ou 13h00; les plus tardifs vont se mettre en branle à 21h00.

Le 31 juillet, l’affiche compte notamment Boston - Milwaukee et Houston - Dallas.

Les 22 équipes de la relance sont les 16 équipes (huit dans l’Est, huit dans l’Ouest) en ce moment en position d’accéder aux séries, et les six clubs ayant au maximum six matchs de retard, vis-à-vis de la huitième place.

L’Est enverra neuf clubs à Disney, l’Ouest 13.

Il semble que sept Canadiens y seront dont le Québécois Chris Boucher, des Raptors.

Notons aussi le Québécois Luguentz Dort, du Thunder. Il impressionne à sa première saison et a vu son contrat à deux volets devenir une entente régulière de plusieurs saisons, mercredi.

Du 1er au 14 août, le Thunder va se mesurer à l’Utah, Denver, les Lakers, Memphis, Washington, Phoenix, Miami et les Clippers.

Shai Gilgeous-Alexander (Thunder), Jamal Murray (Nuggets), Kelly Olynyk (Heat), Cory Joseph (Kings) et Dillon Brooks (Grizzlies) sont les autres joueurs du pays.

Les bris d’impasse habituels seront utilisés en cas d’égalité au terme des huit matches de classement. Ils serviraient à classer les équipes en vue des séries.

Quand deux clubs sont nez à nez, les quatre premiers bris d’impasse sont, dans l’ordre: le pourcentage de victoires l’un contre l’autre; une formation est-elle au sommet de sa section; le % de victoires contre la même section (si les équipes sont dans la même section); le % de victoires à l’intérieur de l’Est ou l’Ouest, selon le cas.

Dans l’Est, les neuf équipes impliquées dans la relance ont disputé entre 64 et 65 matches, avant l’interruption de la saison.

Dans l’Ouest, ça va de 63 à 67 rencontres. Une dizaine d’équipes ont joué 64, 65 ou 66 matches; Lakers et Spurs en ont disputé 63, quatre de moins que les Mavericks.

Il y aura huit matches de classement pour chacun des 22 clubs, à partir du 30 juillet.

À la fin des matches de classement, le top 7 de chaque côté se qualifiera pour les séries.

Si la huitième formation a plus de quatre matchs de priorité, elle passe automatiquement en séries, elle aussi.

Si la huitième équipe a moins de quatre matchs d’avance sur la suivante, ces formations vont lutter pour la dernière place disponible. L’équipe A devrait gagner une fois; l’équipe B devrait signer deux gains en deux occasions.

Les séries se dérouleront en formule habituelle : quatre rondes et quatre de sept à chaque tour.

La finale de la NBA se terminera au plus tard le 13 octobre.

+

LA NBA ET L'ASSOCIATION DES JOUEURS DONNENT LE O.K. À LA RELANCE DE LA SAISON

La NBA et la National Basketball Players Association ont finalisé les termes de l’accord qui permettra à la ligue de redémarrer la saison à Disney World près d’Orlando, le mois prochain.

La ligue et le syndicat ont fait cette annonce vendredi.

De nombreux détails étaient déjà connus, dont des «protocoles de santé et de sécurité rigoureux» pour les 22 clubs, l’absence de partisans et le recours à trois arénas du ESPN Wide World of Sports.

«Nous sommes heureux de fournir un endroit unique où la NBA peut redémarrer sa saison, a dit Josh D’Amaro, qui dirige Disney Parks, Experiences and Products. Nous avons hâte d’accueillir les joueurs, les entraîneurs et le personnel, en préparation d’un excitant retour du basketball.»

Vendredi soir, la ligue a publié le calendrier des 88 matches de classement - huit matchs pour chacun des 22 clubs, à partir du 30 juillet.

«Nous avons collaboré avec la NBPA pour établir un plan de redémarrage qui donne la priorité à la santé et à la sécurité, préserve l’équité concurrentielle et donne une vitrine pour aborder les questions de justice sociale, a déclaré le commissaire de la NBA, Adam Silver.

«Nous sommes reconnaissants envers Disney, un collaborateur de longue date, pour son rôle d’hôte et pour rendre ce retour au jeu possible. Nous remercions aussi les responsables de la santé publique et les spécialistes des maladies infectieuses, qui ont contribué à établir des protections et des protocoles médicaux détaillés.»

Ces protocoles seront essentiels, compte tenu du portrait actuel des tests de coronavirus en Floride.

Les nombres y ont grimpé en flèche ces dernières semaines. Orange County - la région d’Orlando - a vu au moins 10% de tous les tests revenir positifs pendant 10 jours consécutifs. C’est plus du double de ce que le taux dans cette partie de l’État était du 6 au 15 juin, et plus de 10 fois plus élevé que le taux de 0,9% de tests positifs du 9 au 22 mai.

«Au bout du compte, nous croyons que ce sera plus sécuritaire sur notre campus qu’en dehors de celui-ci, a dit Silver. Nous envoyons le signal que ce que nous vivons, ce n’est pas le déroulement normal des choses. C’est loin d’être un moyen idéal de terminer notre saison, et cela exigera de grands sacrifices de toutes les personnes impliquées.»

La ligue travaille avec Disney pour tester au moins certains des employés qui pourraient être dans la même pièce que les joueurs.

Une fois que les joueurs arriveront à Disney, ils seront testés quotidiennement. En ce moment, ils doivent être testés aux deux jours.

Silver a mentionné qu’il pourrait être possible, s’il y avait une propagation importante du virus sur le campus, que «cela pourrait nous mener à arrêter».

La NBA n’a pas déterminé quel nombre mènerait à l’arrêt des activités, une fois la saison relancée. Le circuit continue de travailler avec les joueurs et les responsables de la santé, pour déterminer ce que ce nombre devrait être.

La ligue et le syndicat ont annoncé que 16 des 302 joueurs testés mardi, le premier jour de tests obligatoires menant au redémarrage, ont été déclarés positifs au coronavirus.

Les joueurs testés positifs doivent rester en isolement jusqu’au point où les protocoles de santé publique permettent d’y mettre fin. Ils ont aussi besoin du feu vert d’un médecin.

Le virus a mené à l’interruption de la saison de la NBA le 11 mars. Tim Reynolds, The Associated Press