À la tour de 10 m individuelle, Meaghan Benfeito a réalisé son meilleur résultat cette saison dans cette discipline aux Séries mondiales.

Cadeau en or de Benfeito pour l'anniversaire de son coéquipier

MONTRÉAL — Meaghan Benfeito a conclu une journée de rêve aux Séries mondiales de plongeon de la FINA à Montréal avec deux médailles, dont une d'or, samedi.

Benfeito a d'abord décroché la médaille de bronze à la tour de 10 m individuelle, avant de remporter l'épreuve à la tour de 10 m synchro mixte en compagnie de Nathan Zsombor-Murray, un plongeur originaire de Pointe-Claire qui fêtait son 15e anniversaire le jour même.

«Ces deux médailles veulent dire beaucoup, surtout l'or pour la fête de Nathan, a d'abord évoqué Benfeito. Avant la compétition, je lui avais dit que je lui offrirais un cadeau — une médaille —, bien que je ne lui ai pas précisé la couleur de celle-ci. Cette médaille d'or, pour moi, c'est absolument incroyable.»

Benfeito et Zsombor-Murray ont triomphé en vertu d'un score de 322,08, devant la Corée du Nord (320,58) et la Russie (299,82). Cette épreuve ne fait cependant pas partie du programme olympique.

Zsombor-Murray participait à sa première épreuve des Séries mondiales en carrière, à la maison de surcroît. Le principal intéressé a admis qu'il était stressé en début d'épreuve, notamment lors des deux premiers plongeons où il a été légèrement brouillon.

«Il est jeune et ne sait pas encore trop comment gérer le stress, alors je lui ai rappelé [avant le troisième plongeon] que nous étions là pour nous amuser, et c'est à partir de ce moment-là que nous avons décollé», a raconté la vétérane.

Futur Despatie?

Zsombor-Murray, qui a aussi terminé cinquième de l'épreuve mixte à la tour de 10 m synchro aux Mondiaux de Budapest l'an dernier, peinait encore à réaliser ce qui lui arrivait après être grimpé sur la plus haute marche du podium. Il n'en fallait pas plus pour qu'on le compare déjà à Alexandre Despatie.

«C'est un honneur pour moi d'être comparé à Alex, parce qu'il est l'un des meilleurs plongeurs de l'histoire, a mentionné le jeune homme, l'air ébahi. Il est l'un des seuls à avoir obtenu trois médailles d'or aux Mondiaux aquatiques, ce qui est un exploit selon moi. Je trouve ça vraiment cool

Benfeito a remporté l'épreuve à la tour de 10 m synchro mixte en compagnie de Nathan Zsombor-Murray, un plongeur originaire de Pointe-Claire qui fêtait son 15e anniversaire le jour même.

À la tour de 10 m individuelle, Benfeito a réalisé son meilleur résultat cette saison dans cette discipline aux Séries mondiales.

Benfeito, de Montréal, a récolté un total de 354,65 points pour ses cinq plongeons. Elle a terminé derrière les Chinoises Qian Ren (395,85) et Si Yajie (377,65). La Montréalaise âgée de 28 ans avait été éliminée en demi-finales lors des deux premières épreuves à Pékin et Fuji, en mars.

Samedi, elle menait après les deux premières rondes devant les Chinoises, mais elle a raté la verticale lors de son entrée à l'eau à sa troisième tentative, le triple saut périlleux et demi arrière — son plongeon avec le coefficient de difficulté (3,3) le plus élevé de sa liste.

«Ce plongeon-là, c'est ma bête noire depuis que je le pratique, c'est-à-dire depuis que j'ai 14 ans, a évoqué Benfeito. J'ai échappé ma jambe, ce qui ne m'arrive pas souvent, mais de manière générale je suis satisfaite de ma journée et d'avoir enfin pu bien plonger devant mes partisans.»

Benfeito s'est donc reprise lors de ses deux derniers sauts et s'est adjugé le bronze.

Gagné a tenté d'intégrer un nouveau plongeon

Du côté des hommes, François Imbeau-Dulac, de Terrebonne, et Philippe Gagné, de Montréal, ont respectivement terminé quatrième et sixième parmi les six compétiteurs en finale au tremplin de 3 m individuel.

Ils étaient notamment confrontés au Chinois Xie Siyi, champion du monde en titre de la discipline, et au Russe Ilya Zakharov, champion olympique aux Jeux de Londres en 2012.

«C'était une compétition incroyablement relevée, même lors des demi-finales ce matin, a noté Imbeau-Dulac. C'était entre moi et le Mexicain [Jahir Ocampo Marroquin] ce matin, et il a commis une erreur donc ça m'a ouvert la porte pour la finale. C'était donc le temps de faire quelque chose d'intéressant ce soir.»

Le Chinois Yuan Cao l'a emporté avec un score cumulatif de 531,20, devant Xie (529,20) et Zakharov (505,05). Imbeau-Dulac a amassé 448,45 points, et Gagné, 430,55.

Ce dernier, sur lequel Plongeon Canada fonde beaucoup d'espoir en prévision des Jeux olympiques de Tokyo en 2020, a connu une soirée particulièrement pénible.

«On a essayé d'intégrer le saut quatre et demi périlleux avant dans ma liste, parce que c'est ce qu'il faut pour être compétitif, et je dois admettre que ç'a été un stress additionnel dans la compétition, a admis Gagné. Ça m'a vraiment déconcentré pour les plongeons, parce qu'on a dû le mettre en dernier, alors j'ai passé toute l'épreuve à y penser.»

Les compétitions se poursuivront dimanche avec la tenue de la finale féminine au tremplin de 3 m, la finale masculine à la tour de 10 m et la finale mixte au tremplin de 3 m synchro.

Les Séries mondiales de plongeon de Montréal constituent la troisième escale de la saison, qui se conclura à Kazan, en Russie, du 4 au 6 mai.