Bubble Football: un sport contact sans risque de blessures

Que diriez-vous de jouer au soccer alors que tous les coups sont permis, mais sans risquer de vous blesser? C'est ce que propose le Bubble Football, un nouveau sport loufoque en émergence à Québec.
Les joueurs s'adonnent à une véritable partie de soccer, mais habillés d'énormes bulles de plastique, qui les couvrent de la tête aux cuisses. On se défoule, on rit beaucoup et on sue, comme l'a constaté Le Soleil lors d'une partie amicale organisée lundi entre des employés de Manac, au centre Caztel de Sainte-Marie-de-Beauce.
Jean Dallaire, président du Bubble Football, à Québec, met tout de suite cartes sur table. Ce sport inventé en Norvège à la fin 2011 se voulait d'abord un gag. Et il n'a pas la prétention de devenir un jour sérieux.
«C'est sûr qu'on peut en venir à être très compétitif, mais dès le départ, c'est un jeu pour avoir du plaisir, pour rire et aussi pour faire du sport», explique-t-il.
Ce superviseur chez Postes Canada a eu l'idée de lancer son entreprise de location de bulles géantes après avoir vu une vidéo de Bubble Football en Italie, qui a été très populaire sur YouTube.
«J'ai tellement ri quand j'ai vu cette "bubble"-là, je me suis dit qu'il faut absolument qu'on puisse intégrer ça à Québec.»
La première partie a eu lieu au Centre Mgr-Marcoux, le 5 octobre, et depuis, les demandes pour essayer l'activité affluent. De plus en plus d'entreprises, d'écoles et de groupes communautaires sont intéressés.
Les parties ne durent pas plus de 10 minutes, car bouger en transportant une énorme bulle sur ses épaules peut être très intense.
Si les gens sont intéressés et assez «fous» pour plonger dans l'aventure, il se peut que Jean Dallaire mette sur pied une ligue de Bubble Football au début de l'année 2014.
Pour plus d'information: lebubblefootball.com.