L'entraîneur-chef du Blizzard du Séminaire Saint-François, Bryan Lizotte

Bryan Lizotte réfléchit à son avenir

Malgré la rumeur de son congédiement, Bryan Lizotte assure être «en réflexion» sur son avenir à la barre du club de hockey midget AAA du Blizzard du Séminaire Saint-François. Ce que confirme le directeur des sports du SSF, Luc Savoie.
«Une réflexion normale comme n'importe qui dans sa carrière. Savoir si je veux poursuivre mes ambitions et relever de nouveaux défis ou rechercher la stabilité», commente l'entraîneur-chef.
Âgé de 31 ans et bientôt père d'un deuxième enfant, Lizotte vient de compléter sa cinquième saison aux commandes du Blizzard. Il a écoulé deux des trois années de son contrat actuel.
La fin de campagne a été marquée par le départ de ses deux meilleurs pointeurs en plein match éliminatoire. William Lemay-Champagne et Mikaël Émond disent être partis de leur plein gré, lui dit les avoir suspendus. L'équipe a poursuivi son parcours jusqu'à remporter le tournoi consolation qu'est la Coupe Dodge.
«Tempête dans un verre d'eau»
Lizotte avait déjà averti ses patrons qu'au terme de la saison, il prendrait une période de temps pour cogiter sur son avenir. Lui qui n'a jamais fait de cachettes de ses ambitions d'un jour graduer dans le junior majeur.
Les Tigres de Victoriaville et les Olympiques de Hull sont les équipes évoquées avec son nom dans les récents ouï-dire. Lizotte dit avoir eu «des pourparlers», mais rien de concret pour l'instant.
«Le gala de la ligue midget AAA a lieu le 15 mai et je vais être là avec le Blizzard», assure-t-il, qualifiant de «tempête dans un verre d'eau» le bruit entourant son possible renvoi. Lemay-Champagne y sera en nomination pour le titre de joueur par excellence du circuit.