Le Français Loïc Bruni, champion de l'épreuve de descente, célèbre sa victoire au Mont-Sainte-Anne.

Bruni dompte finalement le Mont-Sainte-Anne

Après avoir terminé deuxième en 2015 et troisième en 2016, Loïc Bruni aura finalement dompté la piste du Mont-Sainte-Anne, signant sa première victoire à cette étape de la Coupe du monde UCI de descente, samedi.

Sous un chaud soleil d'août, le Français aura complété le parcours de l’épreuve de «downhill» en un temps de 4:12.713, tout juste devant l’Australien Troy Brosnan (+0.321) et le Britannique Danny Hart (+1.323).

Parmi les Canadiens en pistes, Mark Wallace (13e), Finn Iles (25e), Forrrest Riesco (40e) et Hugo Langevin (45e) sont ceux qui ont le mieux fait.

Du côté de l’élite féminine, la Britannique Rachel Atherton, grâce à un temps de 4:51.443 a réalisé sa cinquième victoire au Mont-Sainte-Anne, elle qui avait déjà décroché l’or en 2008, 2012, 2015 et 2016.

Sa compatriote Tahnee Seagrave (+5.087) et l’Australienne Tracey Hannah (+20.280) l’ont accompagnée sur le podium de la descente. La Canadienne Miranda Miller s’est quant à elle classée huitième, à 45.611 de la gagnante.

Chez les juniors, le Français Thibaut Daprela et les Britanniques Kade Edwards et Henry Kerr ont complété l’épreuve masculine dans l’ordre. Du côté des femmes, l’Autrichienne Valentique Holl a dominé la montagne, suivie des Américaines Samantha Soriano et de Mazie Hayden.

Le Vélirium prend fin dimanche avec la Coupe du monde UCI de cross-country. Le parcours de cette épreuve a été amélioré en vue des Championnats du monde de vélo de montagne, qui se dérouleront au Mont-Sainte-Anne, en 2019.