Le quart-arrière des Cowboys de Dallas, Dak Prescott, tente de réagir aux ajustements de ses adversaires en courant davantage avec le ballon, puisque ces derniers s’attendent à ce qu’il lance.

Bras de fer entre les Cowboys et les Redskins

LANDOVER — Les Eagles de Philadelphie de Carson Wentz trônent au sommet de la section Est de la Conférence nationale, tandis que les Giants de New York d’Eli Manning songent déjà à la saison 2018. Ça signifie que les Cowboys de Dallas de Dak Prescott et les Redskins de Washington de Kirk Cousins sont au coeur de la course aux éliminatoires.

Prescott en est à sa deuxième saison dans la NFL, tandis que Cousins dispute sa troisième à titre de partant. Les deux hommes croiseront le fer pour le premier de deux duels entre les deux équipes cette saison, qui pourraient ultimement déterminer laquelle des deux formations participera aux éliminatoires.

«Nous avons un dossier de 1-0 dans notre section en ce moment, et ce sera important d’obtenir une autre victoire», a confié Prescott. «C’est notre seule préoccupation.»

Fiches identiques

Les Cowboys et les Redskins ont des fiches identiques de 3-3. Et leurs quarts poursuivent leur progression, chacun à leur façon. Cousins amasse toujours 300 verges de gains par la voie aérienne par match, tandis que Prescott développe divers aspects de son jeu.

«Le plus fascinant à propos de Dak, c’est que l’an dernier il avait l’étoffe d’un vétéran de 10 saisons et qu’il dirigeait son attaque sans hésitation. Il agissait de manière semblable à Carson Wentz», a commenté l’entraîneur-chef des Redskins Jay Gruden. «Ce sont deux quarts semblables: ils sont très efficaces, et très intelligents.»

Wentz a déjà battu les Redskins à deux reprises cette saison, après que Prescott leur ait servi la même médecine à sa saison recrue l’an dernier. Cousins présente un dossier de 0-4 dans les matchs significatifs contre les Cowboys.

Des choses à prouver

À mi-chemin de la saison, Cousins a amassé 1637 verges de gains par la passe et généré 12 touchés, mais il lui reste beaucoup de choses à prouver pour un quart qui a reçu l’étiquette de joueur de concession pour la deuxième année d’affilée. L’entraîneur-chef des Cowboys Jason Garrett croit néanmoins en ses capacités.

«Il peut lancer le ballon partout sur le terrain. Il distribue bien le ballon et leur permet non seulement de bien faire circuler le ballon, mais aussi de réussir de gros jeux offensifs. L’équipe qui l’entoure depuis qu’il est devenu le quart partant a changé, mais il ne fait aucun doute qu’il est l’un des piliers de cette équipe.»

Pour sa part, Prescott tente de réagir aux ajustements de ses adversaires et de courir davantage avec le ballon puisque les défensives adverses s’attendent davantage à ce qu’il lance.

«Il est devenu un bien meilleur joueur», a commenté le demi-offensif Ezekiel Elliott, qui pourra participer à au moins une autre rencontre tandis que sa suspension est analysée en cour. «Il représente une menace au sol, et il a fait un boulot formidable cette saison afin d’exploiter sa vitesse pour prolonger des jeux et réussir de gros jeux en fond de terrain.»