Mardi, Eugenie Bouchard a été vaincue en deux manches identiques de 6-4 par l'Italienne Sara Errani, 95e joueuse mondiale.

Bouchard éliminée d'entrée de jeu à Charleston

CHARLESTON — La Montréalaise Eugenie Bouchard n’a fait que passer à l’Omnium Volvo de Charleston, en Caroline du Sud. La joueuse de 24 ans a baissé pavillon en deux manches identiques de 6-4 devant l’Italienne Sara Errani (95e mondiale) dès le premier tour.

Bouchard (111e) a de nouveau éprouvé toutes sortes d’ennuis au service, ne mettant en jeu que 67 % de ses premières balles et ne remportant que 57 % des échanges joués sur celles-ci. Elle a de plus été victime de quatre bris de service en sept occasions, alors qu’elle n’a réussi à prendre le service de son adversaire que deux fois sur cinq balles de bris.

Quand on lui a demandé si elle savait ce qui n’allait pas ou si elle cherchait toujours des réponses, Bouchard a offert une analyse très réaliste de la situation. «Je pense que c’est un peu des deux. Parfois, je me sens très bien. En d’autres occasions, je n’ai aucune idée de ce qui se passe. Je pense que le plus important, c’est de continuer. Dernièrement, je me sentais bien à l’entraînement. Il s’agit de transposer ces sentiments lors des matchs.

«Je crois aussi que de jouer plus de matchs m’aiderait. C’est difficile de s’entraîner pendant deux semaines, jouer un match, perdre et s’entraîner de nouveau pendant deux semaines. Je ressens alors plus de nervosité et de pression quand je dispute le prochain match. [...] C’est pourquoi je compte m’en tenir aux plus petits tournois qui intéressent peu de gens, où personne ne sera là pour m’épier. Je pourrai alors jouer plus de matchs et retrouver mon rythme», a ajouté la Québécoise.