Sébastien Bouchard lors de sa victoire contre Cédric Spera en 2014

Bouchard affrontera Garcia, Martel-Bahoéli contre Gibson

La carte de boxe du 29 juillet au Centre Vidéotron se dessine. Les deux athlètes de Québec en action dans le gala ont maintenant un adversaire. Sébastien Bouchard (13-1, 4 K.O.) se mesurera au Mexicain Manuel Garcia (13-11-2, 5 K.O.), tandis qu'Éric Martel-Bahoéli (11-6, 7 K.O.) a rendez-vous dans le ring avec l'Américain Avery Gibson (7-5-3, 2 K.O.).
Plus importante soirée de boxe tenue à Québec depuis novembre, le gala du dernier vendredi de juillet mettra en vedette la septième défense de titre du Blainvillois Adonis Stevenson (27-1, 22 K.O.). L'aspirant Thomas Williams fils (20-1, 14 K.O.), de Washington, compte causer une surprise.
Contre Bouchard, Garcia en sera à sa première affectation à l'extérieur de son Mexique natal et n'a gagné que 2 de ses 11 plus récents affrontements. Bouchard espère décrocher une sixième victoire consécutive et ainsi obtenir une chance de bientôt combattre pour un titre canadien ou nord-américain.
Pour Martel-Bahoéli, il s'agit d'un retour devant ses partisans, lui qui ne s'est pas battu dans sa cour depuis plus de deux ans et demi. Depuis sa victoire éclatante contre Didier Bence, qui a justement perdu contre Gibson en mai.
Contrairement à ce qui avait d'abord été annoncé, Marie-Ève Dicaire, à notre connaissance seule boxeuse professionnelle au Québec, ne grimpera pas entre les câbles ce soir-là.
La demi-finale promet d'être intéressante. Le Montréalais Eleider Alvarez (19-0, 10 K.O.), aspirant obligatoire à la ceinture mondiale WBC des poids mi-lourds détenue par Stevenson, se frottera à celui à qui Stevenson a d'abord arraché le titre, l'Américain Chad Dawson (34-4, 19 K.O.).
Custio Clayton (8-0, 5 K.O.) fera face à Silvero Ortiz (34-17, 16 K.O.) et Oscar Rivas (19-0, 14 K.O.) à Jeremiah Karpency (12-0-1, 4 K.O.). Jo Jo Dan, Vislan Dalkhaev et Dwayne Durel sont aussi inscrits au programme, mais l'identité de leur adversaire respectif n'est pas encore connue.