Les joueurs des Red Sox sont montés à bord de véhicules amphibie afin de parader le trophée du Commissaire. Une mer de partisans attendait les champions de part et d’autre de Tremont Street.

Boston couvre ses champions de confettis

BOSTON — Les partisans des Red Sox ne sont pas blasés de célébrer les succès de leur équipe. Tout Boston semblait réuni aux abords des rues empruntées par le quatrième défilé des champions de la Série mondiale au cours des 15 dernières années.

Des centaines de milliers de partisans, la plupart vêtus aux couleurs de leurs favoris, se sont massés le long du parcours, certains arrivant même avant le lever du soleil afin de s’assurer des meilleures places. Des confettis rouges, bleus et blancs ont plu sur eux par ce beau jour d’automne tandis qu’ils attendaient de voir passer leur joueur préféré.

Jarrick Fidalgo, de New Bedford, au Massachusetts, est l’un de ceux qui a profité que le défilé a été tenu le jour de l’Halloween pour se maquiller. «Il n’y a que de l’amour pour les Red Sox. Nous nous amusons bien.»

La police avait promis une surveillance étroite, avec interdiction de consommer de l’alcool dans les lieux publics. Les partisans ont également été priés de ne pas apporter d’items tels des sacs à dos, des glacières et des poussettes. Les routes en périphérie du trajet étaient fermées et les stationnements très limités. En plus des policiers en uniforme le long du parcours, plusieurs autres, en civil, se sont mêlés aux spectateurs­.

Au cours d’une cérémonie qui a précédé le défilé à Fenway Park, le gérant Alex Cora a remercié les partisans de leur appui au cours de ce qu’il a qualifié de saison historique. Les 108 victoires des Red Sox ont établi une nouvelle marque d’équipe. Ils ont ensuite battu les Yankees de New York et les Astros de Houston pour atteindre la ronde ultime.

«Je le dis depuis le premier jour. C’est complètement fou», a noté Cora, ajoutant que les joueurs partageaient les mêmes attentes que les partisans. «C’est pourquoi nous sommes les champions aujourd’hui.»

Max Colognesi, âgé de 16 ans, était l’un des innombrables étudiants de la région de Boston à rater l’école afin d’assister à ce défilé. «Tout le monde est ici. C’est fantastique», a dit le jeune vêtu d’une chemise de Mookie Betts. «J’aurai beaucoup de travail à rattraper en rentrant à la maison, mais ça en vaut la peine.»

Price reste

David Price a profité de cette journée pour annoncer qu’il demeurera avec l’équipe. Avant la parade, le gaucher de 33 ans a confirmé sur le terrain à Fenway Park qu’il ne se prévaudrait pas de l’option qui lui aurait permis de devenir joueur autonome sans compensation.

Le lanceur a ajouté qu’il était venu à Boston pour gagner, et c’est ce que les Red Sox ont fait. Il empochera 127 millions $US au cours des quatre prochaines campagnes. Il a présenté une fiche de 31-19 avec une moyenne de points mérités de 3,74 en trois saisons à Boston.

Et en octobre, il est finalement parvenu à lancer à la hauteur de son talent. Après avoir perdu à ses neuf premiers départs en éliminatoires, Price a signé une victoire en série de championnat de la Ligue américaine et deux en Série mondiale.