Boris Bede est arrivé chez les Alouettes en 2015, disputant 80 matchs à Montréal. Il a a mené la LCF avec 5772 verges sur les bottés d’envoi la saison dernière.

Boris Bede passe aux Argos

Les Alouettes de Montréal ont envoyé jeudi le botteur Boris Bede aux Argonauts de Toronto en retour d’un autre botteur, Tyler Crapigna.

Crapigna a brièvement porté les couleurs des Alouettes en 2019, sans toutefois participer à un match. En 49 rencontres en carrière dans la LCF, le Canadien de 27 ans a complété 98 de ses 115 tentatives de placement pour une moyenne de 85,2 %. Son plus long placement a été de 53 verges, réalisé en Saskatchewan.

En trois saisons dans les Prairies, il a amassé 8370 verges sur 139 bottés d’envoi. En 2019 avec les Argonauts, il a cumulé 2576 verges sur 41 bottés d’envoi, pour une moyenne de 62,8 verges, bon pour le quatrième rang de la LCF.

Le botteur a commencé sa carrière en disputant ses trois premières saisons avec les Roughriders avant de prendre le chemin de Toronto en 2019. Natif de Nepan, en Ontario, il a joué pour les Marauders de l’Université McMaster durant son passage universitaire. Il a gagné la coupe Vanier en 2011 grâce à un placement en double prolongation. Il a été un choix de cinquième ronde des Stampeders de Calgary (40e total) en 2014.

Bede a fait son entrée chez les Alouettes en 2015, disputant 80 rencontres à Montréal. Le Français âgé de 30 ans a été choisi pour la première fois de sa carrière en 2019 comme joueur par excellence des Alouettes sur les unités spéciales. L’ancien du Rouge et Or de l’Université Laval a mené la LCF avec 5772 verges sur les bottés d’envoi la saison dernière.

Même s’il a joué son football universitaire au Canada, il était considéré un joueur «américain» aux yeux des règles de la ligue, ce qui n’était pas idéal pour le ratio canadien des Alouettes.

Par ailleurs, les Alouettes ont annoncé la mise sous contrat du botteur américain Ryan Santoso, qui a évolué au sein de sa formation d’entraînement en 2019.

Après son passage à Montréal, il a disputé trois parties avec les Titans du Tennessee. L’athlète de 24 ans a aussi passé du temps avec les Lions de Detroit et les Jaguars de Jacksonville au sud de la frontière. Il a également obtenu des essais avec les Giants de New York, les Bills de Buffalo et les Steelers de Pittsburgh la saison dernière.

Byron Archambault retrouve Maciocia

Les Alouettes de Montréal ont aussi annoncé jeudi la nomination de Byron Archambault à titre directeur du dépistage national.

Ce dernier a travaillé au sein des Carabins de l’Université de Montréal de 2017 à 2019 comme coordonnateur des unités spéciales et entraîneur des secondeurs, alors que Danny Maciocia, l’actuel directeur général des Alouettes, était à la barre de l’équipe.

«Je connais Byron depuis bien des années et je sais à quel point c’est un travaillant. Il connaît mieux que n’importe qui les athlètes universitaires de partout au pays, a affirmé Maciocia. Je suis très emballé qu’il ait accepté de se joindre à nous et nul doute qu’il saura mettre à profit son talent pour dénicher les bons joueurs.»

L’ancien secondeur âgé de 29 ans a joué deux ans dans la LCF avec les Tiger-Cats de Hamilton, après avoir été un choix de deuxième ronde, 17e total, au repêchage de 2015. Il avait pris part au mini-camp des Giants de New York un peu plus tard au cours de la même année.