Félix Auger-Aliassime, qui prend part à l’Omnium Citi pour la première fois de sa carrière, a dû apporter des ajustements à son jeu lors de la troisième manche pour venir à bout de Reilly Opelka. Il affrontera maintenant le Croate Marin Cilic, la sixième tête de série.

Bon départ pour Auger-Aliassime et Raonic à Washington

WASHINGTON — Félix Auger-Aliassime et Milos Raonic ont atteint le troisième tour de l’Omnium Citi.

Les deux Canadiens avaient bénéficié d’un laissez-passer lors du premier tour puisqu’ils sont respectivement neuvième et huitième têtes de série du tournoi de Washington.

Auger-Aliassime a d’abord disposé de l’Américain Reilly Opelka 6-4, 3-6 et 6-4, mercredi.

Le Québécois a gagné grâce à un deuxième bris, quand son adversaire a envoyé un revers dans le filet. C’était sa deuxième occasion de l’emporter; Opelka a repoussé la première à l’aide d’un 22e as.

Auger-Aliassime prend part à l’Omnium Citi pour la première fois. Il est classé 22e au monde, tandis qu’Opelka est 43e.

«(Opelka) est incroyable au service. J’ai dû changer ma position. J’essayais de varier ma position. J’étais toujours battu par un as au même endroit. C’était frustrant, a raconté Auger-Aliassime.

«J’ai dû faire des ajustements. J’ai été capable de me racheter en troisième manche. Il y a parfois des moments frustrants dans un match de tennis. C’est comme ça.»

Auger-Aliassime aura comme prochain rival le Croate Marin Cilic, qui a triomphé à Flushing Meadows en 2014. Il est la sixième tête de série.

Raonic a enchaîné en battant l’Américain Tim Smyczek 6-1, 6-4. Raonic est 20e à l’ATP, tandis que Smyczek est 281e au monde.

L’Ontarien a réussi 16 as et a gagné 26 des 28 points disputés quand il a placé sa première balle de service en jeu.

Smyczek a pris les commandes 4-2 en deuxième manche, mais Raonic a été en mesure de renverser la vapeur en remportant les quatre derniers jeux de la rencontre. Il s’est imposé au terme d’un duel de 66 minutes.

Raonic a remporté ce tournoi en 2014. Dans sa quête de régner à nouveau, il sera maintenant confronté à l’Allemand Peter Gojowczyk, qui a défait l’Australien Alex de Minaur 6-3, 7-6 (6).

Victoire de John Isner

Par ailleurs, l’Américain John Isner a réussi 14 as et a défait le Polonais Hubert Hurkacz, 6-4 et 6-4. De son côté, le Français Benoît Paire a eu le meilleur 6-3, 6-7 (5), 7-6 (5) contre l’Australien Marc Polsman.

En soirée, le Grec et favori à Washington Stefanos Tsitsipas a vaincu l’Américain Tommy Paul 6-3, 7-5. Tsitsipas s’est rendu en demi-finales du tournoi l’an dernier.

En double, les frères Andy et Jamie Murray, de l’Écosse, ont atteint les quarts de finale en battant les Français Édouard Roger-Vasselin et Nicolas Mahut 6-4, 6-7 (7) et 10-5.

Andy a déjà été classé numéro 1 en simple. Jamie a déjà eu ce statut en double. Ils font équipe pour la première fois depuis 2016.

+

DES LAISSEZ-PASSER POUR BOUCHARD ET FERNANDEZ À LA COUPE ROGERS

TORONTO — Les Québécoises Eugenie Bouchard et Leylah Annie Fernandez ont obtenu leur laissez-passer pour le tableau principal de la Coupe Rogers de Toronto, a indiqué Tennis Canada par voie de communiqué mercredi après-midi.

Ces ajouts portent à trois le nombre de joueuses qui représenteront le pays dans ce tournoi de la série Masters 1000. Bianca Andreescu, de Mississauga, en Ontario, était déjà assurée d’y participer en vertu de son 26e rang au classement mondial.

Bouchard, qui participera à la Coupe Rogers pour la 12e fois de sa carrière, tentera d’améliorer son meilleur résultat en carrière; une place au troisième tour acquise en 2016.

Pour sa part, Fernandez participera au tableau principal pour la première fois. L’an dernier, elle était tombée au dernier tour des qualifications à Montréal. Malgré ses 16 ans, elle est déjà devenue la première Canadienne à décrocher le titre féminin des épreuves juniors de Roland-Garros. Elle a aussi été sacrée championne en simple et en double du Challenger de Gatineau, en plus d’avoir récemment été finaliste au Challenger de Granby.

Deux autres laissez-passer ont été octroyés à la Russe Maria Sharapova et l’Américaine Venus Williams. De plus, Tennis Canada a précisé que le nom de la récipiendaire du dernier laissez-passer pour le tableau principal sera annoncé à une date ultérieure.

Le contingent canadien pourrait s’étoffer au cours des prochains jours, puisque la Montréalaise Françoise Abanda, de même que Katherine Sebov, de Toronto, Carol Zhao, de Richmond Hill, en Ontario, et Gabriela Dabrowski, d’Ottawa, ont reçu des laissez-passer pour les qualifications du tournoi.

Deux places supplémentaires ont aussi été réservées aux finalistes du tournoi de préqualification qui se déroule du 30 juillet au 1er août au Centre Aviva.

Le volet féminin de la Coupe Rogers sera disputé du 3 au 11 août au Centre Aviva, à Toronto.