L'ailier espacé Anquan Boldin venait de signer un contrat avec les Bills de Buffalo. Le joueur de 36 ans se classe quatrième parmi les receveurs actifs, avec 1076 attrapés et 82 touchés.

Boldin abandonne le football

Un conflit racial et meurtrier à Charlottesville, en Virginie, a incité Anquan Boldin à revoir ses priorités et à annoncer sa retraite après une carrière de 14 saisons dans la Ligue nationale de football.
Dans une entrevue radiophonique accordée, lundi, l'ailier espacé mis sous contrat récemment par les Bills de Buffalo s'est dit «mal à l'aise» avec la division qui règne aux États-Unis et il veut dorénavant consacrer toutes ses énergies à des causes humanitaires et liées à la justice criminelle.
«J'ai toujours pensé que le football serait ma passion, ma voie vers de nombreuses avenues, a-t-il déclaré. Mais de voir tout ce qui s'est produit au cours des quelque sept derniers jours, je crois qu'il y a quelque chose de plus important que le football à ce moment particulier.»
Il a ensuite clarifié qu'il faisait référence de façon spécifique aux événements du 13 août à Charlottesville, lorsqu'une contre-manifestante et deux policiers ont été tués lors d'un rassemblement réunissant des néo-nazis et d'autres membres de groupes de droite.
«Est-ce que je pense pouvoir régler tous les problèmes que nous connaissions dans ce pays? Bien sûr que non, a-t-il lui-même répondu. Mais je crois avoir un devoir de me lever et de faire entendre ma voix, de m'exprimer pour ceux qui n'ont pas de voix.»
Récipiendaire du trophée Walter Payton en 2015, Boldin supervise la Fondation Q81, située dans le sud de la Floride, qui offre du soutien éducationnel aux enfants défavorisés. Il est devenu un défenseur d'une réforme de la justice criminelle depuis que son cousin a été tué par un policier en civil, le long d'une autoroute de la Floride en octobre 2015.
Boldin a accordé cette entrevue une journée après avoir abruptement informé les Bills qu'il prenait sa retraite, deux semaines après avoir signé un contrat d'une saison au salaire de base de 1,75 million $.
L'athlète de 36 ans a assuré que sa décision n'a rien à voir avec l'échange du receveur Sammy Watkins le 11 août dernier, ni avec l'inefficacité de l'attaque des Bills dans une défaite de 20-16 contre les Eagles de Philadelphie lors d'un match préparatoire, jeudi soir.
Il a également rejeté l'hypothèse selon laquelle il pourrait revoir sa décision, plus tard en saison, pour rejoindre une formation de tête.
Toujours passionné
«Est-ce que je pense que je peux encore jouer? Bien sûr! Ma passion pour le travail de sensibilisation surpasse le football en ce moment, alors je ne reviendrai pas pour évoluer avec une équipe qui pourrait aspirer aux grands honneurs. J'en ai fini avec le football.»
Son seul regret, a admis Boldin, c'est d'avoir l'impression de laisser tomber ses coéquipiers et les entraîneurs alors qu'il s'était engagé à aider l'équipe et agir à titre de mentor pour les jeunes receveurs des Bills.
«Ce n'est pas une chose facile de quitter quand tu sais que des joueurs avaient hâte de travailler avec toi et de compter sur toi, a reconnu Boldin, en nommant le demi offensif LeSean McCoy et le quart Tyrod Taylor.
Boldin quitte le football au moment où il se classe dans le top 4 parmi les receveurs de passes actifs avec 1076 attrapés, des gains de 13 779 par la voie des airs et 82 touchés.
Il a réussi huit majeurs en 16 matchs avec les Lions de Detroit l'an dernier. Au fil de sa carrière, il a aussi porté les couleurs des Cardinals de l'Arizona, des Ravens de Baltimore et des 49ers de San Francisco. En 2013, il a aidé les Ravens à remporter le Super Bowl.
Une prolongation dans les cartons pour Goodell
Le commissaire Roger Goodell a touché un peu plus de 31 millions $ pour la saison 2015, une diminution par rapport aux 34 millions $ de 2014.
Le commissaire Roger Goodell est en bonne voie de maintenir sa position prééminente à la table lors de la prochaine ronde de négociations en vue du renouvellement de la convention collective entre propriétaires et joueurs de la NFL. Selon une source anonyme, la ligue travaillerait sur une prolongation de contrat de cinq ans pour Goodell, dont l'actuelle entente est valable jusqu'à la fin de la saison 2019. Cette prolongation le maintiendrait en poste jusqu'à la fin de la saison 2024. C'est un signal clair de la confiance que les propriétaires ont en Goodell pour mener à bien les prochaines négociations en vue de la conclusion d'un autre contrat de travail, puisque l'accord actuel expire après la saison 2020. Goodell est devenu commissaire en 2006. Il a touché un peu plus de 31 millions $ pour la saison 2015, une diminution par rapport aux 34 millions $ de 2014. Comme le bureau de la ligue n'est plus classé comme une organisation exonérée d'impôt, le salaire du commissaire n'est plus rendu public.
La NFL s'exporte... en Chine
La NFL a conclu une entente de trois ans pour permettre aux Chinois de suivre les activités du circuit. Tencent Sports a révélé qu'il en est venu à un partenariat avec la ligue pour diffuser en direct et à la demande des matchs préparatoires ainsi que des matchs du jeudi, dimanche et lundi. Des matchs sélectionnés du dimanche après-midi et toutes les rencontres éliminatoires des saisons 2017, 2018 et 2019 seront également disponibles en Chine, ainsi que la programmation d'émissions spéciales comme le repêchage de la ligue. Le directeur général de NFL-Chine, Richard Young, affirme que cette entente rendra les matchs disponibles à des «centaines de millions» d'utilisateurs quotidiens de Tencent.