Meaghan Benfeito était en position de remporter la médaille de bronze jusqu’à son cinquième et dernier plongeon, mercredi. Elle dit être ennuyée par une blessure au coude depuis le début de la saison.

Blessée, Benfeito termine sixième aux Mondiaux

GWANGJU — Ennuyée par une blessure, Meaghan Benfeito s’est contentée de la sixième place en finale de l’épreuve individuelle à la tour de 10 mètres aux Championnats du monde de natation de Gwangju, en Corée du Sud.

Benfeito a récolté un total de 347,80 points pour ses cinq plongeons mercredi, et elle a devancé de justesse sa compatriote Caeli McKay. L’Albertaine a fini septième, avec un score de 331,40.

«D’un côté, je suis un peu déçue, car mon dernier plongeon n’était pas bon, mais en général, c’est une fierté pour moi de me retrouver ici après ces derniers mois», a déclaré Benfeito, qui était en position de remporter la médaille de bronze jusqu’à son cinquième et dernier plongeon.

Benfeito a indiqué qu’elle est ennuyée depuis le début de la saison par une blessure au coude gauche, ce qui rend ses entrées à l’eau beaucoup moins nettes.

«Ce n’est pas la performance que je souhaitais, mais je partirai d’ici la tête haute, a-t-elle confié. Je rentrerai à la maison pour une semaine et je ferai en sorte de ne pas reproduire ces erreurs aux Jeux panaméricains [à Lima].»

Pour sa part, McKay s’est dite satisfaite de son résultat à sa première participation dans une épreuve individuelle aux Mondiaux de natation.

«Je sais que tout aurait pu être plus net, mais j’ai été constante, et c’est l’une des choses sur lesquelles je travaille. J’ai aussi réussi à gérer ma nervosité. Je suis fière de m’être qualifiée pour la finale à ma première participation individuelle à des Mondiaux, et de m’être classée dans le top 8», a-t-elle résumé.

La Montréalaise et McKay peuvent toutefois se consoler : à défaut d’avoir décroché une médaille aux Mondiaux, elles ont chacune obtenu mardi leur laissez-passer pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Sans surprise, les Chinoises Yuxi Chen et Wei Lu ont dominé la finale avec 439 et 377,80 points, respectivement. L’Américaine Delaney Schnell a complété le podium, avec 364,20 points.

Chez les hommes

Du côté masculin, le parcours de François Imbeau-Dulac, de Saint-Lazare, s’est arrêté en demi-finales au tremplin de 3 m individuel. Il a terminé au 16e rang.

Son coéquipier, Philippe Gagné, a terminé la phase préliminaire au 29e rang et ne s’est donc pas qualifié pour les demi-finales.

Jeudi, les Québécoises Jennifer Abel et Pamela Ware prendront part aux préliminaires de l’épreuve féminine au tremplin de 3 m.

Simoneau finit dans le top 5

D’autre part, la Québécoise Jacqueline Simoneau a conservé son cinquième rang à l’issue de la finale de l’épreuve libre individuelle en nage artistique avec une récolte de 90,7000 points. Simoneau avait également fini cinquième de l’épreuve technique individuelle le week-end dernier.

La Russe Svetlana Romashina a dominé la compétition avec 97,1333 points, devant l’Espagnole Ona Carbonell (94,5667) et la Japonaise Yukiko Inui (93,200).

De plus, Simoneau a permis à l’équipe canadienne d’accéder à la finale de l’épreuve par équipes en terminant septième de la phase préliminaire en vertu d’un pointage de 90,2000 points. C’était la première fois cette saison que l’équipe canadienne surpassait la barre des 90 points comme note cumulative.

La Russie, la Chine et l’Ukraine se sont emparées des trois premières places. La finale aura lieu vendredi.