Le quart-arrière des Bills, Josh Allen, a aidé Buffalo à commencer la saison avec une fiche de 2-0 pour une première fois depuis 2014.

Bills 28/Giants 14: un jeune quart prometteur

EAST RUTHERFORD — Le meilleur jeune quart de la NFL dans l’État de New York est peut-être celui qui joue pour la ville la moins flamboyante.

Oubliez Sam Darnold, des Jets, ou l’héritier d’Eli Manning, Daniel Jones, avec les Giants, car Josh Allen a aidé les Bills de Buffalo à commencer la saison avec une fiche de 2-0 pour une première fois depuis 2014.

Allen a lancé une passe de touché et il en a inscrit un au sol, propulsant les Bills vers un gain de 28-14 aux dépens des Giants, dimanche.

L’entraîneur-chef des Giants, Pat Shurmur, avait placé les projecteurs sur Allen lorsqu’il a dit que le quart des Bills avait le potentiel pour devenir un partant dans la NFL. Certaines personnes ont eu l’impression que Shurmur insultait le septième choix au total en 2018.

Shurmur et Allen ont discuté avant le match et ils ont tous les deux eu l’impression qu’il s’agissait d’une tempête dans un verre d’eau.

«Tout le monde a droit à son opinion et je sais qu’il ne disait pas ça de la mauvaise façon, a affirmé Allen. Je veux simplement me concentrer sur ce que fait notre équipe.»

Et les Bills font bien les choses. La défensive a été efficace après avoir permis un touché de 27 verges à Saquon Barkley, lors de la première séquence offensive des Giants, et l’attaque a obtenu 388 verges totales sans commettre un revirement. Allen en avait commis quatre la semaine dernière.

Le quart des Bills mène aussi la charge grâce à ses habiletés par la passe et par la course. Allen a inscrit un touché au sol de six verges et il a lancé une passe de touché de 14 verges à Isaiah McKenzie.

«Il n’a pas besoin d’une motivation supplémentaire, a déclaré le vétéran receveur des Bills Cole Beasley à propos de son quart. Il est motivé chaque semaine. Des gens l’ont dénigré dès le début. Ce n’est rien de nouveau pour lui.»

Plongeon d’une verge

Devin Singletary a réussi un touché à la suite d’une course de 14 verges et Frank Gore a scellé l’issue de la rencontre grâce à un plongeon d’une verge alors qu’il restait un peu moins de six minutes à écouler. Les Bills ont complété le balayage au MetLife Stadium, battant les Giants une semaine après avoir défait les Jets. Allen a terminé la partie avec 19 passes complétées en 30 tentatives et avec des gains aériens de 253 verges. Il est devenu le premier quart des Bills depuis Jim Kelly, en 1992, à obtenir 200 verges par la passe lors de sept matchs de suite.

Du côté des Giants (0-2), Barkley a parcouru 107 verges au sol. Manning a lancé une passe de touché de quatre verges à TJ Jones. La formation de New York a perdu ses deux premières sorties de la saison pour une sixième fois depuis 2013.

«Nous avons de bons partisans et ils méritent des victoires, a insisté Shurmur. Pour le moment, nous n’avons rien gagné cette saison. Nous devons faire notre possible pour gagner et les aider à se sentir mieux.»

Manning a complété 26 de ses 45 passes pour des gains de 250 verges et il a été victime de deux interceptions. Il a été hué après avoir lancé sa deuxième interception de la rencontre, en fin de quatrième quart. «Évidemment, ce n’est pas la façon dont nous voulons commencer la saison, a dit Manning. Nous devons continuer à nous battre afin de trouver des façons de jouer du meilleur football.»