On s'attend à ce que les Alouettes confirment que Jacques Chapdelaine occupera de façon définitive le poste d'entraîneur-chef de l'équipe. 

Bientôt des réponses chez les Alouettes

On en saura davantage sur le plan de match des Alouettes de Montréal, mercredi. La formation de la Ligue canadienne a convié les médias pour une «annonce majeure» dans un hôtel du centre-ville.
Bien sûr, on s'attend à ce que la direction du club dévoile le nom de son nouveau directeur général, elle qui a mis fin à son association de 21 ans avec Jim Popp, le 7 novembre dernier. Mais on pourrait bien assister à un changement de garde à la présidence, alors que le poste de Mark Weightman semble en danger.
Lundi, Danny Maciocia, qui était intéressé par le poste de dg des Alouettes, a rencontré les médias montréalais pour expliquer les raisons qui l'ont poussé à refuser l'offre de l'équipe, qui souhaitait en faire son nouveau président et directeur des opérations football, un poste «en chemise-cravate» qui ne l'intéressait pas.
Cette confidence de Maciocia a entraîné toute une série de questions au sujet du statut de Weightman avec l'équipe.
«Je ne sais pas ce qui lui serait arrivé (si j'avais accepté le poste). C'est une question pour le propriétaire. Le nom de Mark n'a jamais fait partie de nos discussions», a déclaré l'entraîneur des Carabins de l'Université de Montréal.
«Je préfère ne pas répondre à cette question», a-t-il ajouté quand on lui a demandé s'il avait tenté de contacter Weightman.
Weightman et les Alouettes n'ont pas répondu aux demandes d'entrevues placées à leur endroit par La Presse canadienne, lundi. La convocation des Alouettes ne fait pas mention des membres de la direction qui assisteront à la conférence de presse de mercredi.
Andrew et Robert Wetenhall, les propriétaires du club, n'ont pas assisté à la conférence de presse au cours de laquelle le départ de Popp a été annoncé. C'est Weightman seul qui s'était chargé de cette annonce.
Reed pressenti
Avec le retrait de Maciocia de la course - à laquelle il n'était visiblement pas inscrit aux yeux de la direction - et le refus qu'a essuyé le directeur général adjoint du Rouge et Noir d'Ottawa, Brock Sunderland, la semaine dernière, il ne reste plus beaucoup de candidats pour le poste de directeur général.
L'adjoint de Jim Popp, Joey Abrams, a été rencontré par les Wetenhall et le coordonnateur des unités spéciales, Kavis Reed, serait également pressenti. Plusieurs rumeurs le placent d'ailleurs comme favori pour l'obtention du poste.
Quant au poste d'entraîneur-chef, tout porte à croire que Jacques Chapdelaine, embauché de façon intérimaire le 19 septembre dernier, sera confirmé.
C'est au niveau de la présidence que les plus grandes questions demeurent. Weightman, devenu président de l'équipe en 2013, travaille au sein de l'organisation depuis son retour à Montréal, en 1996.
Weightman a occupé diverses fonctions, notamment vice-président des opérations et des événements, à partir de 2002, jusqu'à ce qu'il soit nommé chef des opérations, en 2012.
Pour l'instant, son profil est toujours affiché sur le site internet de l'équipe.