Après une défaite en double prolongation dans un match numéro 7, en demi-finale de l'Ouest, il était difficile pour les Stars de réaliser le chemin parcouru depuis le début de la saison.

Bien qu'éliminés, les Stars en bonne posture

DALLAS — Le gardien de but Ben Bishop a parlé sombrement de la fin de la saison. Le défenseur John Klingberg a décrit le vide qui l'habitait depuis la veille.

Après une défaite en double prolongation dans un match numéro 7, en demi-finale de l'Ouest, il était difficile pour les Stars de réaliser le chemin parcouru, lors de la première saison en poste de l'entraîneur Jim Montgomery. Et aussi d'être conscients des bénéfices potentiels pour la saison prochaine.

«Oui, je pense que ça peut nous aider», a dit le centre Tyler Seguin, même s'il était encore aigri par la défaite de 2-1 à St. Louis, mardi.

Bishop a établi un sommet personnel avec 52 arrêts, mais Patrick Maroon a envoyé les Blues au tour suivant en profitant d'une rondelle libre. Jamie Benn, des Stars, avait raté une occasion peu avant.

«Beaucoup de gens ne tenaient plus compte de nous à la pause des étoiles, a dit Montgomery. Nous avons grandi, nous avons surmonté des épreuves. Il y a beaucoup de positif à retenir. Je pense que nous serons en position pour bien commencer la prochaine saison, parce qu'il va y avoir beaucoup de familiarité.»

Les Stars auront encore Bishop, un finaliste pour le trophée Vezina, ainsi que Seguin, Benn et John Klingberg. Le club a de jeunes joueurs remarquables, dont le défenseur Miro Heiskanen et l'attaquant Roope Hintz. Ils ont 19 et 22 ans.

Montgomery est le troisième entraîneur des Stars en trois saisons, après Ken Hitchcock et Lindy Ruff. Il y avait beaucoup d'ajustements à faire et du rodage un peu difficile, plus tôt dans la saison.

«Culture de la médiocrité»

Tout de suite après Noël, Jim Lites, un membre de la haute direction de l'équipe, a vertement critiqué les attaquants Seguin et Benn au sujet de leur jeu. Puis, en janvier, Montgomery a décrié une «culture de la médiocrité».

Mais une saison aux résultats inattendus s'est étendue jusqu'en mai, sur 95 matchs, dont le dernier a duré trois heures et 49 minutes. Les Stars avaient raté les séries en 2017 et 2018.

«J'apprécie à quel point nous avons grandi comme groupe, les efforts et les sacrifices, a dit Montgomery. Ça ne peut que nous rendre meilleurs. L'expérience que certains jeunes joueurs ont acquise, et il y a d'autres gars qui n'avaient pas encore pris part aux séries. Ce sont de bonnes fondations.»

Seguin a égalé un sommet personnel avec 47 passes, récoltant 80 points. Il a ajouté quatre buts et 11 points en séries.

Avant d'inscrire un but et une aide à son premier match en carrière en séries, Heiskanen a disputé les 82 matchs en saison régulière. Il a mené les défenseurs recrues de la LNH avec 12 buts et un temps de glace de 23 minutes par match. Hintz a inscrit cinq buts lors des séries. Montgomery a dit de lui qu'il a été son meilleur attaquant lors du dernier match.