Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La refonte inclut notamment la ligne offensive, où Laurent Duvernay-Tardif sera de retour. Il a choisi de ne pas participer à la saison 2020, pour aider à lutter contre la COVID-19 au Québec.
La refonte inclut notamment la ligne offensive, où Laurent Duvernay-Tardif sera de retour. Il a choisi de ne pas participer à la saison 2020, pour aider à lutter contre la COVID-19 au Québec.

Bien des changements du côté des Chiefs, dont le retour de Duvernay-Tardif

Dave Skretta
Associated Press
Article réservé aux abonnés
Les Chiefs auraient pu s’asseoir sur leurs lauriers après s’être rendus au Super Bowl une deuxième fois de suite, confiants qu’ils resteraient des aspirant pour longtemps avec Patrick Mahomes comme quart et Andy Reid à la barre.

Au lieu de cela, ils devraient avoir une ligne offensive entièrement différente du groupe malmené par les Buccaneers lors du grand match, en février.

Ils devraient avoir une ligne défensive bien meilleure, eux qui doivent s’améliorer quand l’adversaire est à la porte des buts.

Et ils ont ajouté de la vitesse à un club qui l’était déjà, un peu partout dans la formation.

«Nous avons plusieurs nouveaux visages, a reconnu Reid. J’aime l’attitude des gars. Ils sont prêts à travailler. Ils ont un bon état d’esprit. En tant qu’entraîneurs, on l’apprécie.»

La refonte inclut notamment la ligne offensive, où Laurent Duvernay-Tardif sera de retour. Il a choisi de ne pas participer à la saison 2020, pour aider à lutter contre la COVID-19 au Québec.

K.C. a acquis le plaqueur gauche Orlando Brown fils, a engagé le garde gauche Joe Thuney et le centre Austin Blythe, en plus de repêcher Trey Smith et Creed Humphrey.


« Nous avons beaucoup de profondeur. Et si vous voyiez les gars pour la première fois, vous penseriez qu’ils ont grandi ensemble. La chimie qu’ils ont déjà, c’est formidable. »
Patrick Mahomes, quart-arrière des Chiefs de Kansas City

Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de points d’interrogation.

Les Chiefs ont perdu l’ailier espacé Sammy Watkins comme joueur autonome et n’ont pas su attirer d’autres joueurs libres de haut niveau, dans leur quête de soutenir Tyreek Hill.

Mecole Hardman et Demarcus Robinson auront leurs chances, tout comme Byron Pringle et Antonio Callaway.

«Plusieurs gars ont très bien fait lors des activités organisées et du mini-camp, a confié Mahomes. Je suis très confiant que nous allons faire du bruit, peu importe qui est dans le match.»

Pour ce qui est de mettre de la pression sur le quart, ce pourrait être un souci.

L’ailier défensif Frank Clark a été arrêté deux fois depuis le début de la saison morte. Il fait face à une mise en accusation et à une audience de plaidoyer le 4 octobre, après que les procureurs l’aient accusé de possession d’armes à feu. Sa disponibilité pour la saison est incertaine.

Quant au demi de sûreté Tyrann Mathieu, son contrat touche à sa fin, mais il a clairement indiqué qu’il voulait rester à Kansas City.

«Je peux jouer n’importe où mais lorsque vous développez certains liens, ça devient une partie de votre vie, a dit Mathieu.

«Je ne me vois pas mettre fin à ça. J’ai traversé beaucoup de choses dans ma vie, alors je m’accroche à certaines relations. Je pense que ça l’emporte sur les questions monétaires.»